Monsieur, Madame, et le sexe des anges. Michèle Chabelski

Bon
Samedi

Lu un article sur la sexualité des seniors..

publicitÉ


Oupsss..

Terrain miné..

D’abord qui sont les seniors?

Parce qu’un senior de 60 ans n’est pas un senior de 92 ans et que la population senioriale est très majoritairement feminine..

Et les seniors autopsiés étaient les célibataires, les couples gérant leur sexualité à leur guise n’entrant pas dans l’espace analytique du journaliste.

Bon.
Il fallait donc comprendre que l’article nous informait que:

1 Les seniors avaient une sexualité
2 Elle pouvait interesser les lecteurs.

Seniors, les lecteurs ?
L’histoire ne le dit pas.

En tout cas encore assez vaillants pour lire le texte et le comprendre.

Donc le journaliste, probablement un quarantenaire convaincu de ne jamais vieillir, s’intéressait au sexe des anges.

Et expliquait sans rire que le désir masculin ne s’émoussait pas et même surfait sur le temps accordé par la retraite pour cultiver activement une quête du Graal orgasmique.

Les femmes, pendant ce temps là, soixantenaires ou plus, n’étaient plus titillées par les hormones de reproduction mais ne renonçaient pas aux joies d’un conjugo tendre et joyeux.

Mais alors que Monsieur rêvait de partager la télé et le plumard, Madame fantasmait sur une expo à Londres ou une visite a Lhassa, Tibet..

Et Madame reprochait souvent à Monsieur une incapacité d’émerveillement qui émiettait le plaisir d’une découverte, tandis que Monsieur stigmatisait l’indisponibilité de Madame souvent réquisitionnée pour conduire petits enfants et trottinettes dans un parc avoisinant..

Sans compter le fait que Monsieur avait à coeur de partager avec Madame le plan retraite en mode cohabitation , faisant miroiter à Madame les avantages d’un seul aspirateur et d’un romantique unique lave vaisselle pour deux..

Ah ah!
Madame fait la gueule..

Une bonne épargne, une confortable retraite amalgamée parfois à une consolante pension de reversion, lui permettent de gérer seule son mixer et son centrifugeur..

Madame veut du ludique.
Monsieur veut du pratique.

Mais Monsieur veut aussi du sexe.
Madame n’est pas contre.

Mais Monsieur ne retrouve une gaillardise parfois forclose que devant une hardiesse mammaire qui fait helas défaut à Madame Senior.

Et Monsieur Senior ouvre son champ d’exploration jusqu’aux steppes glacées d’une Ukraine pleine de mystère ou au désert brûlant d’une Afrique fleurant toutes les épices de l’Orient..

Bref
Monsieur ratisse large..

Et Madame attend en vain les hommages qui chantaient son charme et son savoir-faire.

Car dans sexualité, il y a le mot sexe.

Et Madame se rend bien compte qu’elle n’affole plus les regards comme autrefois et qu’ elle a parfois en plus la flemme de rejouer la brouette laotienne ou le noeud de marin à trois tours..

Un peu d’arthrose, des articulations corsetées, ça a parfois un peu rouillé, parfois ça couine, c’est moins héroïque que ce ne fut.

Madame fut certes multiorgasmique et râla à en éveiller les voisins indignés, mais elle rêve aujourd’hui d’une fougue plus verticale qu’horizontale.

Monsieur et Madame poursuivent manifestement des objectifs dissociés.

Et voila pourquoi Madame voyage et se divertit avec des seniorettes actives qui bigarrent ses jours et neutralisent ses nuits..

Que cette journée vous offre cet inégalable bonheur qu’est le grand amour qui ne demande ni effort ni reflexion, mais se vit sans mesure et sans réserve..

Je vous embrasse

Michèle Chabelski

Soutenez Tribune Juive

Tribune Juive a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer d’exister. Un don minime, même de 5€, nous montrera votre adhésion et entraînera notre reconnaissance.

Tagués avec : , , ,
Publié dans société
Un commentaire pour “Monsieur, Madame, et le sexe des anges. Michèle Chabelski
  1. Guy G. dit :

    Quarantenaire, Michèle ?

    Selon le dico, « qui dure quarante ans » (s’agissant d’une prescription) ? « Relatif à la quarantaine sanitaire » ?

    Ou quadragénaire ?

    Moi, au moins, j’ai lu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter

SOUTENEZ TRIBUNE JUIVE

FAITES UN DON et DÉDUISEZ 66% DE VOS IMPOTS

Pour 100 Euros versés à Tribune Juive, vous recevrez une attestation CERFA qui vous permettra de déduire 66 Euros du montant de votre impôt. Ainsi votre don ne vous aura coûté que 34 Euros.