Michèle Chabelski ! ! ! des mots intraduisibles

Bon
Dimanche

Il y a des mots intraduisibles .
Ils restent en l’état quel que soit l’idiome parlé. Leur origine leur restera à jamais collée à la peau, et ils seront compris par les locuteurs planétaires ..

publicitÉ


Petit florilège extrait d’un bavardage dans un institut de beauté consacré aux ongles.

Cvgtyug vcruye bnjfs top coat.

Une collègue intervient :

Cgteazxu ´ijhtdvwi vcbnd semi permanent!!

La première reprend avec une certaine aigreur:

Bhlokftd njufv( njiur x rz) résine rose!!! Njkitceq vjupft !!!!

Quoi? Réplique sa collègue, profondément contrariée.
Elle ajoute dans un flot rageur:

Njuhgt vcriu nkoyc dre xuyb inklo strcx bnjutc knir pedicure sans vernis..

Une troisième tente de calmer le jeu avec diplomatie.

Nbupmxwz bhuinf wjy, njkortd cwzat?? Nkihyf cstib manucure pédicure…

La première écume de rage:

Bnjuyv cfceu korc xdqg ipr njke veit french manucure…

Une cliente entre à ce moment là. La plus jeune s’approche, tout sourire.

Vous , manucure?
Dit elle dans un français presque parfait.

Non dit la dame.Je viens pour un rendez vous, je dispose de peu de temps et je voudrais si possible venir tard dans l’après-midi…

La jeune fille ressemble à un poisson cruellement exfiltré de son milieu naturel..
Yeux écarquillés, prise d’air laborieuse…
Elle tente de mettre des mots de son pays sur l’incompréhensible galimatias qui lui vrille les oreilles…
La traduction simultanée est rude.

Une collègue intervient secourablement:

Bvhji vcrtin cxlmuv ijrn nlotuv.Cgnjô bcge.

Ah ! Reprend la jeune personne qui est la seule du groupe a parler notre belle langue.

Asseyez. Vous attendre un peu et moi manucure. Vous boire quelque chose?

La dame est un peu contrariée.Elle a étudié le droit, pas les langues O, elle est pressée et veut un rendez vous.

Elle le dit:
Rendez vous!!!
La jeune fille se tape le front et rit.

Elle dit à sa collègue : cgtfres vbhurd nhiue rendez vous.

La collègue lui tend un grand cahier que la jeune fille examine avec attention, elle s’entretiennent quelques secondes vbhhjugx vnugrd nlopy?

Puis la jeune fille dit:

Desolée. Nous complet.

La dame remercie et s’en va.

S’ensuit une conversation sauce piquante d’où il ressort, si j’ai bien compris, que la jeune fille ne sait pas gérer un planning, que ses prestations sont plus que médiocres et qu’elle va finir dans un atelier clandestin de l’est parisien..
Sur le trottoir ptet même..

Je n’ai pas étudié les langues O non plus, mais certaines phrases sont tout de même faciles à décrypter:
Quand quelqu’un dit:
Bnjutf xdfgg vcdkoit wqzi bhuyef Dvbhu nkiotd,c’est pas difficile à comprendre, quoi!

Ça veut dire pov’ tache tu vas finir à Ivry ou tu vas retourner à Saïgon vite fait, c’est moi qui te le dis..

Que cette journée signe la sérénité orientale si utile pour maîtriser les folles trépidations de la vie urbaine…

Je vous embrasse

Michèle Chabelski

Tagués avec : , ,
Publié dans société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"