Lobby « anti-sioniste »-Pierre Saba

L’antisémitisme ravage à nouveau l’Europe. Il atteint les paysages médiatiques, politiques, syndicaux, diplomatiques et économiques.

Le moteur de la haine antisémite est le lobby chargé de diffuser la haine antisémite et antisioniste. Il est financé par des puissances pétrolières qui stipendient et convainquent les professionnels des media, de la politique, de la diplomatie, etc. Il est épaulé par les candidats aux élections. Ceux-ci tiennent compte de l’électorat publiquement hostile aux Juifs en général et à Israël en particulier.

L’extrême droite tente de cacher son antisémitisme et son anti sionisme qui explosent lors des débats de fonds et qui apparaissent à l’examen de leurs personnels politiques.

L’extrême gauche prétexte du conflit israélo-palestinien pour adopter les thèses palestiniennes, accoler à Israël les reproches antisémites vulgarisés. Elle s’appuie sur des faits non-avérés sur la base d’un Droit inexistant.

L’anti sionisme consiste à nier le Droit d’Israël à exister. Il apparaît plus respectable que l’antisémitisme. Ce curieux terme est utilisé pour lutter contre le gouvernement israélien alors qu’il signifie l’objectif d’élimination de son Etat.

L’antisémitisme est inutilement masqué par l’anti-sionisme. Le sionisme est dépeint comme un mouvement raciste. Il convient donc d’être anti-sioniste ! Il s’agit du seul cas au monde qui nie le droit à un peuple d’exister au nom d’un combat antiraciste!

L’hypocrisie sémantique (antisionisme au lieu d’antisémitisme) & le mensonge idéologique (anti-sionisme = antiracisme) ont jusqu’à présent réussi leur anathème consistant à isoler Israël, ses amis et ses alliés du cadre moral. Les attentats, crimes, & offenses antisémites illustrent cette idéologie nauséabonde.

Les anti sionistes présentent Israël comme un Etat agresseur alors qu’il est en légitime défense depuis 1948. Les victoires israéliennes contre les agressions subies sont présentées comme des expéditions coloniales, etc.

Pour autant, l’expertise de la nature du lobby, des mouvements, de leurs séides attestent de la virulence et de la vénalité de leur antisémitisme.

Chacun sait les mensonges antisémites de l’anti sionisme. Le problème provient de la présence, de la souffrance, des offenses subies par les Français juifs face à la propagande anti sioniste et aux violences antisémites.

Enfin, les tentatives de légitimisation de l’ antisionisme reviennent par définition à reconnaître la nécessité de l’élimination de l’Etat hébreu. Les anti-sionistes feignent d’ignorer la légitimité et la légitime défense de l’Etat juif qui est né d’un décision des Nations-Unies (ONU) en 1947. Les anti sionistes sont des antisémites masqués. Ils violent la charte de l’ONU au nom de décisions diplomatiques qui violent elles-mêmes les décisions de l’organisation internationale.

N’en reste pas moins la ténacité d’Israël à exister. Pas plus que le terrorisme, les agressions contre le territoire et le peuple israéliens, la doxa antisémite et anti sioniste ne parviendra à affaiblir l’Etat hébreu ni l’attachement des Juifs dont il fait l’objet!

Pierre Saba

Tagués avec : , , ,
Publié dans société
2 commentaires pour “Lobby « anti-sioniste »-Pierre Saba
  1. Edmond Richter dit :

    RÉUSSIR À FAIRE TOUT UN ARTICLE SANS NOMMER L’ANTISÉMITISME DE L’ISLAM,DES ARABES, DES MUSULMANS, DES « PALESTINIENS » ET SE CONTENTER DE « Il est financé par des puissances pétrolières » ET « Ceux-ci tiennent compte de l’électorat publiquement hostile aux Juifs en général et à Israël en particulier. »…FAUT L’FAIRE!!! LE POLITIQUEMENT CORRECT A DE BEAUX JOURS DEVANT LUI…

  2. Saba dit :

    Vous avez raison, j’en prends bonne note mais n’y voyez aucune intention de politiquement correct!
    La relecture de mes textes atteste du contraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter