« Je veux rire de tout avec Hugo. De l’islam aussi ». Sarah Cattan

Le procès fait à ce gamin de 15 ans qui a « commis » sur Twitter une vanne à propos de la Mecque est alarmant.

Pour un dessin, que l’on le trouvât drôle ou pas, désigner Hugo à la vindicte. Appeler à le punir!

publicitÉ


Donner à tous l’adresse de son collège.

Lui faire peur.

L’amener à s’excuser.

À demander qu’on le laissât en vie !

Hugo Tu n’as rien fait de grave ou de mal.

Tu as cru qu’en France on pouvait rire

De tout

« Ils » t’accusent de blasphème

Nous sommes infiniment nombreux à être avec Toi

Sarah Cattan

Tagués avec : , , ,
Publié dans société
5 commentaires pour “« Je veux rire de tout avec Hugo. De l’islam aussi ». Sarah Cattan
  1. Christian Rayet dit :

    C’est bien, jeune-homme, tu as du cran, plus que nos autorités qui s’aveuglent avec des doctrines, et des dénis, qui les mèneront en spectateurs à leur désastre. Il y a une menace pour la cohésion de nos sociétés européennes, la menace d’une sécession culturelle. Et elle est tue, combattue. Il s’agit ici non de l’individu, mais de religion et nous devons pouvoir critiquer un système de pensée ou une religion. N’est-ce pas ce qui a été développé dans nos sociétés depuis plus de deux siècles ? « Les religions en tant que telles ne possèdent pas de droits, ce sont les peuples qui possèdent des droits » (André Versaille). Il faut pouvoir parler d’une réalité et la questionner. S’il est toléré qu’une idéologie religieuse soit dans l’espace public, peut-on en même temps imposer la censure de toutes les critiques envers cette même idéologie ? Comme l’écrit Boualem Sansal : « la critique de l’islam n’est pas une agression contre lui ou contre les musulmans, l’islam ne peut pas, lui seul, être hors du champ de la critique. »

  2. Nelson Melody dit :

    Notre pays est tombé de facto entre les mains de la barbarie, et toutes nos libertés partent en lambeaux les unes après les autres. Pendant que Houria Bouteldja et Rokhaya Diallo pavoisent tranquillement, Zineb El Rhazoui est menacée de mort, Céline Pina et Georges Bensoussan sont traînés devant les tribunaux, et Alain Finkelkraut est insulté dans les médias et la rue. La démocratie protège ceux qui l’attaquent et laisse tomber ceux qui la défendent. Le seul tort de cet ado de 15 ans est d’être né à la mauvaise époque.

  3. Nadia Lamm dit :

    Avec vos commentaires lucides et courageux de tout mon cœur . Seules les religions qui savent rire d’elles mêmes méritent notre respect.

  4. josaphat dit :

    Le fascisme vert est le ver dans le fruit, nous nous le savons et personne ne nous écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter