Humeur du jour  » Tops  » et  » Flops « . Khaled Slougui

L’HUMEUR de ce jour se résume à une reprise de ce qui m’a emballé dans l’actualité de la dernière quinzaine, et de ce qui a provoqué ma colère, mon ire, quand ce n’est pas ma haine. Pour ce faire, j’ ai fait appel à une formule de BFM TV le « TOP » et le « FLOP ».

Dans une dédicace de mon livre à une amie, je disais : « A mon amie Amel (ce n’est pas son prénom, c’est juste que je l’utilise quand je parle de la femme dans les contées d’Arabie et d’Islam, il signifie « espoir »), pour signifier que le meilleur est toujours possible ». Quel que soit mon penchant à l’optimisme, au rêve, au délire même, je ne dois pas oublier en m’habituant (l’habitude, ce confort mortel, aimait à répéter un poète) que le pire l’est tout autant.
Voici donc du meilleur et du pire.

publicitÉ


1 – Sans trop m’appesantirai sur l’idée que je me fais de la femme, je reconnais que j’ai été bluffé par la manifestation de dimanche des Gilets Jaunes femmes. C’était bien joué de la part du mouvement, qui, il faut le dire avait besoin de redorer son blason, après toutes les perfidies, tous les persiflages, tous les coups tordus mobilisés à son encontre.

Les femmes ont donné une autre image de ce mouvement : elles étaient belles, calmes et sereines, mais néanmoins déterminées; elles chantaient, de la grand-mère à la petite fille, tout un symbole, elles avaient la joie et la bonne humeur contagieuses. Du baume au cœur!

2 – Le même jour, j’ai vu un journaliste de la vieille école, un vrai, qui était interrogé sur la chaîne citée plus haut, Alain Duhamel. Il était majestueux, équitable vis-à-vis des protagonistes , Jupiter et son gouvernement d’un côté, les GJ, les partis, les médias de l’autre, très clairvoyant et à la fois constructif.

L’espace d’une interview, il nous a fait oublié maints journaleux et plumitifs. Rien de comparable à l’apathique Apathie, ni au présomptueux et fanfaron Barbier.

3 – Je suis subjectif peut-être mais j’adore l’humour corrosif de C.I.L. de « Tous concernés, tous acteurs ». Sur le 8è épisode des GJ, elle a été très perspicace dans sa mise en lumière de la manipulation du pouvoir pour discréditer le mouvement qui a été trop vite enterré. Voilà ce qu’elle en disait :  » Il serait intéressant de faire une enquête pour déterminer pourquoi et qui a autorisé des tractopelles devant les banques et les ministères.

Une tractopelle planquée devant un ministère avec laquelle des gilets jaunes cagoulés attaquent le portail du dit ministère de l’homme qui sourit toujours.

Ces « gj » s’enfuient malgré le dispositif policier en place et aucun gros bras pour les arrêter ?
Benalla ,où es tu?

Plus c’est gros, plus ça passe ».

4 – C’est dit ! Jupiter et le gouvernement sont loin d’être à la hauteur de la tâche, j’allais dire du défi. Moi président, je remercie sur le champs « Castaner » et « Griveaux ». Bon sang ! un ministre doit savoir garder ses nerfs et parler sans humilier, sans provoquer. Ils auraient voulu, susciter et encourager la violence, qu’ils ne se seraient pas pris autrement.

Mais il faut dire que le ton a été donné par Jupiter dans son discours du nouvel an.
Un pétard mouillé par rapport à tout le grabuge médiatique qui l’a précédé, et qui nous expliquait que ce discours allait pouvoir renverser l’ordre des choses comme par un coup de baguette magique

Au final, nous avons eu droit à un verbiage fade, sans odeur, ni saveur. Fatigué, à la limite de l’épuisement, insipide et ennuyeux. Donc rien à attendre.

L’intervention d’Edward Philippe hier sur TF1 l’illustre , on ne peut mieux. Il a compris la nécessité de plus de sophistication dans le traitement répressif.
C’est clair, nous sommes mal partis.

5 – Il arrive à tout le monde de vouloir être violent, ou d’avoir de la haine, j’avoue que cela a été mon cas, lorsque j’ai vu la femme qui a été défenestrée par son mari et la réaction de la directrice de l’organisme d’indemnisation. Et pour cause? Cette irresponsable est convaincue que l’incident ne se serait pas produit, si après avoir été accompagnée à la gare par la police, elle n’était pas revenue à la maison. Donc, elle est responsable du cours qu’a pris l’évènement. J’étais à la maison avec ma femme, je gueulais comme un fou. Non, ce n’est pas juste de ramener la tragédie d’une femme, elle est paraplégique, au montant de l’indemnisation.

6 – Dépassé par les évènements, Jupiter a reçu les irresponsables du CFCM pour discuter de la mise à mort de la loi de 1905, le jour anniversaire de l’horrible crime de « Charlie »; c’était indécent, inopportun, et pour tout dire irresponsable. Il ne faut pas qu’il touche à ce qui fait la république, car la réaction pourrait dépasser et de loin celle des Gilets jaunes, parce qu’il pourrait s’agir de « Tuniques noires »; j’en serai, sans aucun doute.

Conclusion :
En fait, je voulais, en pensant à Mouloudji que j’adore, parler de mes potes, les GJ, comme lui de son pote « Le gitan » qui était un gars curieux. C’est partie remise, une prochaine fois, je vous entretiendrai des GJ, des gars curieux.

Une bonne journée!
A la prochaine? Peut-être!

Khaled Slougui

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter