Gilets jaunes: Finkielkraut « plus proche des ploucs que des bobos »

Face à Patricia Ludosky, « la tête pensante des Gilets jaunes » sur le plateau de Sonia Mabrouk, le philosophe Alain Finkielkraut se positionne sans réserve aux côtés des Gilets jaunes.

publicitÉ


« Je suis plus proche des ploucs que des bobos », ironise-t-il, affirmant pudiquement que lui, privilégié, est bien évidemment capable de comprendre la vie « des autres », de se mettre à leur place, et citant à l’appui de ses paroles le roman « D’autres Vies que la mienne » d’Emmanuel Carrère.

Évoquant la « cécité » du gouvernement, L’Académicien, qui avait dit à Elizabeth de Fontenay « ce qui te met hors de toi me met aussi hors de moi », et qui avait été sommé de « dégager » lorsqu’il s’était mêlé d’aller comprendre qui étaient les acteurs de feu le mouvement « Nuit Debout » incarne le respect qui est dû à tous et qui a été si absent.

Note: En terrain miné. Alain Finkielkraut. Elizabeth de Fontenay. 2017. Stock

https://www.facebook.com/723209378/posts/10157034290639379/

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans société
9 commentaires pour “Gilets jaunes: Finkielkraut « plus proche des ploucs que des bobos »
  1. Jaune dit :

    Ah que c’est beau ! Finkie est d’accord avec Frank Dubosc.
    Et avec Polnareff qui n’a quasiment pas payé d’impôts en France depuis un siècle ou deux.
    Et Bardot et Kaaris et d’autres damnés de la terre.

    Des saltimbanques ; des clowns publics qui nous disent le bien et le mal.
    Alors qu’ils ne savent rien de plus que le commun des mortels en matière économique et sociale, ils nous gavent de leurs avis : leurs frimousses sont connus pour avoir amusé la galerie, non pour avoir brillamment analysé les problèmes ; encore moins trouvé des solutions; mais, imposteurs, ils les mettent au service d’une cause qui leur est étrangère.

    Et pourquoi le font-ils ? Le cynique calcul mercantile saute aux yeux : ils identifient une clientèle potentielle et la caressent dans le sens du poil.

    Leur gilet jaune est une veste qu’ils retourneraient le moment venu.

  2. Zribi Martine dit :

    Les gilets jaunes sont truffés de leaders (et de participants) issus de l’extrême droite, ont accepté le soutien de dieudonné, fait des quenelles avec lui, et même avant de le rencontrer!!!
    Cet article est indécent sur TJ.

    • André Mamou dit :

      Les Gilets jaunes n’ont pas besoin du soutien de Dieudonné qui n’interesse Que les anti juifs. Leur mouvement réunit les français «  périphériques «,toutes les victimes de la mondialisation, la France d’en bas contre les élites … Enfin Tribune Juive a pour mission de publier des textes différents les uns des autres . C’est pour cela qu’elle s’appelle Tribune où se succèdent les orateurs !

  3. Sarah Cattan dit :

    Zribi Martine bonjour.
    Tribune Juive a publié le long discours tenu par BHL au CRIF dimanche dernier.
    Expliquant pourquoi il était Totalement « «  anti Gilets jaunes » ( raccourci )
    Une Tribune qui se respecte, fût-Elle Juive, se doit de faire entendre des voix différentes
    NB: 84% des français observent avec intérêt ce qui se passe en France

  4. Jaune dit :

    Mon cœur est avec les gilets jaunes ; ma tête est contre.
    Mon cœur leur souhaite le succès ; ma tête considère leur échec comme inéluctable et souhaite qu’il soit rapide pour limiter les dégâts.

    Ils demandent (enfin, très majoritairement) Justice et Egalité. Bravo donc.

    MAIS qui veut faire l’ange fait la bête ; et jamais personne n’a démontré que ces deux vaches sacrées génèrent une meilleure gouvernance et un meilleur sort pour la multitude.

    Soyons terre-à-terre. Exemple au hasard parmi tant d’autres : le carburant utilisé par des « pauvres » pour aller travailler en contrepartie d’une maigre pitance est lourdement taxé.
    En revanche, le kérosène utilisé par les avions des « riches » ne l’est pas. Les GJ demandent donc de taxer le kérosène.
    Ce n’est que justice, n’est-ce pas. Mon cœur applaudi.

    MAIS le faire au niveau de la France viderait les aéroports français des avions, qui auraient meilleur compte à atterrir dans les aéroports mitoyens des pays limitrophes, au kérosène non taxé.

    D’où l’effondrement de l’économie aéroportuaire française, du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration qui en dépendent ; ainsi que tout ce qui dépend des déplacements des hommes d’affaires, voyageant par avion… J’en passe.

    Dans un an cela ferait un million de chômeurs en plus et viderait les caisses publiques de la TVA, des impôts et charges non-collectées…
    Les exemples de ce type abondent.

    Le GJ sont ennemis de leur intérêt ; il ne peuvent gagner que des victoires à la Pyrrhus qui coûteraient très cher à tous.

    • André dit :

      Aujourd’hui avec les compagnies lowcost l’avion n’est plus réservé qu’aux riches ou aux hommes d’affaires. Ou alors il y aurait 4 milliards de riches sur la planète, soit le nombre de passagers pour l’année 2017…

  5. Patricia dit :

    “Jaune” votre analyse est la bonne, voilà pourquoi on crève parce que les surtaxations introduites par hollande et accentué par ce minus sclérosent toute l’economie. Pour n’arroser qu’une population de migrants islamistes qui ne poursuivent qu un seul dessein : islamiser.

  6. godin dit :

    Carlos Ghosn, Macron et les Gilets Jaunes
    Bravo les Japonais !
    Les Japonais nous donnent une leçon de justice. La présomption d’innocence qui n’est généralement appliquée qu’aux « riches » et aux puissants chez nous, n’existe pas au Japon.
    Au Japon, pas de traitement de faveur pour Carlos Ghosn et les patrons voyous. En prison comme tout le monde. Voilà bien un modèle de démocratie intéressant.
    Nous avons quelques milliers de CG chez nous, qui s’accaparent 17 millions €/an au détriment de nous tous, cela ne doit plus durer.
    La réussite de Renault-Nissan-Mitsubishi, revient non pas à un soi-disant Deus ex machina génial qu’il convient d’élever au pinacle avec une rémunération stratosphérique,(la plupart des dirigeants à sa place en auraient fait tout autant, pour moins cher), mais bien évidemment aux centaines de milliers d’ouvriers, de secrétaires, d’ingénieurs, de chercheurs.
    Il y a belle lurette que CG n’est plus qu’une danseuse (pardon pour elles) que l’on expose pour épater les idiots. Du gâchis.
    Tout bon dirigeant connait les vertus d’une hiérarchie des salaires équilibrée pour la bonne marche collégiale d’une entreprise ou d’un pays.
    Chacun sait qu’au delà d’un certain seuil, les gens trop payé ne font plus rien, qu’ils ne sont plus qu’une charge au dépend de la collectivité.
    Est-ce qu’en doublant le salaire du footballeur celui-ci marque deux fois plus de buts.
    Est-ce qu’en doublant le salaire de Pujadas, Ferrari, Apathie, Duhamel (240 000 à 900 00€/an pour Chazal) sans oublier les Drucker, Delahousse … , les divertissements à la télévision vont être deux fois moins mauvais.
    Est-ce qu’en doublant le salaire des hauts fonctionnaires ils vont être deux fois plus démocrates et républicains.
    Est-ce qu’en doublant le salaires des grands patrons ils vont réindustrialiser le Pays et réduire le chômage.
    Est-ce qu’en doublant le salaires des banquiers ils vont empêcher l’effondrement.
    Lorsque dans une entreprise, un Pays, une famille quelques-uns de ses membres captent la plus grosse part du capital, ils ne reste rien pour les autres.
    L’affaire CG tombe à point nommé avec le mouvement des Gilets Jaunes qui réclament la baisse du coût de la vie, de pouvoir vivre décemment au 21ème siècle et la justice sociale.
    La solution est une juste répartition des fruits du travail (couplée à un contrôle des prix, des marges et des qualités afin d’éviter l’inflation) de façon à ce que nous puissions
    vivre sans choisir entre un plein de carburant pour aller travailler ou manger.
    Une juste répartition pour que la mère de famille seule, aux salaires misérables, aux horaires décalés puisse vivre normalement.
    Une juste répartition, afin que les paysans aient plus que 600€ de retraite après une vie de labeur, etc…, les exemples d’injustice ne manquent pas.
    La hiérarchie des salaires de 1 à 300 fois et plus le SMIC (de misère) est irraisonnable, injuste, crée de la haine, empoisonne le vivre ensemble et l’avenir.
    Attention à l’étape suivante. Si encore une fois, Macron et nos élus se défaussent, ne pensent qu’à eux et à leurs avantages sans tenir compte du peuple. Alors … !
    o. godin 3/12/2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter
Tribune Juive, L’histoire continue…