Face à face sur Cnews BHL-Zemmour

Le philosophe et le polémiste, Deux conceptions de la politique. Deux idées de la France, et de la société.

Sur le plateau de C News, lundi 21 octobre, BHL trouve « terriblement choquant » que les États-Unis « lâchent en rase campagne » les Kurdes, actuellement confrontés à une offensive turque en Syrie depuis le 9 octobre. Une réflexion liée au retrait de Syrie des troupes américaines et « un mélange de cynisme, de sottise et de lâcheté », pour le philosophe.

publicitÉ


Réponse d’Eric Zemmour : « J’aime bien vous écouter parce qu’avec vous, tout est simple, tout est beau, (…) il y a des gentils et des méchants. J’aime bien parce qu’on se croirait dans Harry Potter. Le problème, c’est qu’à chaque fois, le réel vous donne tort ».

Bernard-Henri Lévy juge Éric Zemmour comme un “ incendiaire des esprits ”. « Je vous ai entendu dans cette Convention de la droite ou de l’extrême droite. J’ai entendu ce que vous disiez sur notre pays, la France, occupée, qui placerait les Français dans une situation de résistance. Je pense que ces propos sont irresponsables, fous. Je pense que vous êtes un incendiaire des esprits », lui a lancé BHL.

Réponse d’Eric Zemmour : « Je pense que ce que vous appelez depuis 30 ans l’islam des Lumières est un oxymore. L’islam est incompatible avec les Lumières, avec la démocratie, avec la République. Tout simplement parce qu’il faut lire les textes, qui donnent tort à tout ce que vous dites. » Pour le polémiste, Bernard-Henri Levi appelle “toujours les ‘grands peuples’ à la révolte, à la rébellion, quand ce sont les Kurdes, les Bosniaques, les Israéliens… Et les Français jamais. Quand les Français veulent se révolter contre une situation inique, là vous dites que ce sont des pétainistes et des racistes. Eh bien non, ça ne marche pas : les Français sont aussi un grand peuple.

Au contraire Bernard-Henri Lévy, lui, voit « une grande différence entre la France » et les autres peuples cités : « la France, que je sache, n’est pas un pays occupé (…), elle n’est pas en péril ». « Pour moi, la France est en péril. Ça me concerne beaucoup plus que les Kurdes ou les Bosniaques », répond Eric Zemmour, ajoutant : « La France est en péril de désagrégation. Je pense qu’il y a des enclaves étrangères, aujourd’hui, qui ne sont plus françaises. (…) Ce qui m’intéresse et qui m’émeut, c’est uniquement le sort du peuple français. » « Aujourd’hui, la France est une nation en danger de mort ». Sur l’Europe, les deux hommes sont également divisés. Chacun y va de son argument. « L’Histoire s’écrit sans [l’Europe]. On est en train de devenir une sorte de Suisse continentale sortant de l’Histoire. Et on est en train de laisser la place à ces grands empires en résurrection que sont les Ottomans, les Perses, les Russes, les Chinois et la version radicale du sunnisme. Pour leur faire face, l’union fait la force et l’Europe est probablement la seule solution aux grands défis que posent ces cinq puissances antidémocrates », estime BHL. Et Eric Zemmour de lui répondre : « Je répète que l’Europe faible décrite par Bernard-Henri Lévy, c’est l’Europe qu’il a voulue. C’est l’Europe des Droits de l’Homme, du droit et du commerce, contre les États-nations.

Je remarque une fois que de plus que vous appelez les peuples et les nations à être libres partout sauf les peuples européens, et en particulier le peuple français. Là, vous redevenez impérialiste et vous défendez un empire, et un empire mou, en plus. » Dès lors, pour le chroniqueur, « les seuls qui défendent vraiment l’Europe (…) ce sont la Hongrie, la Pologne, l’Italie de Salvini. Tous ceux que vous détestez et que vous appelez ‘populistes’, ce sont eux qui défendent la civilisation européenne. »

Evidemment B-H L n’est pas d’accord. Il répond à Zemmour avec un calme olympien, face à un débatteur un peu déstabilisé.

Alain Chouffan

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans société
16 commentaires pour “Face à face sur Cnews BHL-Zemmour
  1. Myriam dit :

    Celui que j’ai trouvé déstabilisé c’était BHL il ne devait pas s’attendre à se faire surnommer Harry Potter ! BHL a été emphatique avec ses beaux principes mais un peu à côté de la plaque car les gens combattent et meurent pour leur pays et non pour la démocratie en réalité et Eric Zemmour est dans la réalité, à mon avis.

  2. JKL dit :

    un calme olympien !!!
    BHL était énervé. Zemmour avait du mal à placer un mot

  3. Raggio dit :

    Je pense monsieur CHOUFFAN que nous n’avons pas dû voir le même débat…..
    Ce qui est certain que nous n’avons pas ressenti la même émotion…..

  4. Isradama dit :

    Je n’ai même pas besoin d’avoir vu le débat pour savoir que Zemmour a une fois de plus raison. Le seul domaine dans lequel il ferait mieux de s’abstenir est la sexualité.

  5. Lapalice dit :

    Conclusion trop facile et très orientée.
    Très grave.

  6. JCI dit :

    Pour tous ceux qui ont regardé le débat, la conclusion de cet article est incroyable de mauvaise foi ou d’aveuglement ou les deux à la fois. Et elle le discrédite dans sa totalité.

    • André Mamou dit :

      Non c’est un reportage honnête de ce que fût le dialogue BHL – Zemmour
      La dernière phrase où il est dit que Eemmour a été déstabilisé sur la fin exprime l’opinion du rédacteur mais pouvait ne pas être publiée pour laisser au lecteur son opinion!Mais il n’y avait aucune volonté de fausser le compte rendu .

  7. Etty dit :

    Chercher à tous prix des boucs émissaires à tous les maux des français comme le fait E. Zemmour est dangereux. Nous savons que cest injuste et dangereux. Nous avons été des boucs émissaires en 1933…1940… Pour cette raison, je soutiens l humanité de BHL, parce qu’il apporte l’espoir d’un lendemain généreux entre les peuples. Et parce qu’il sait mettre les mains dans le cambouis. Ce n’est pas donné à tout le monde.

  8. Nelson Melody dit :

    Les dérapages et les inepties de BHL ne valent pas mieux que ceux de Zemmour. Je remarque une fois de plus qu’au lieu de mettre en avant d’authentiques intellectuel(le)s comme Céline Pina, Barbara Lefebre ou Georges Bensoussan, les médias TV mettent en avant des personnages sans grand intérêt servant uniquement à faire le buzz. BHL a un double problème : son obsession anti-russe délirante, comme si dans sa tête la guerre froide n’avait jamais pris fin, et son admiration pathologique pour les USA, c’est-à-dire pour un pays pratiquant allégrement les violations des droits de l’homme sur son propre territoire, et où la propagande anti-laïque, xénophobe et francophobe atteint des sommets (cf New York times et ses articles diffamatoires ).Bref, il a tout faux. Il a certes raison de soutenir les Kurdes, mais avec un « ami » comme lui ils sont mal barrés.

    • « Les dérapages et les inepties de BHL ne valent pas mieux que ceux de Zemmour », dites-vous, mais, s’il fallait choisir entre leurs propos respectifs au cours du débat, j’opterais pour ceux de Zemmour.
      Le trait agaçant et incorrigible de BHL, en effet, est l’assurance exagérée de ses déclarations, le rendant ainsi totalement sourd aux objections de son interlocuteur.

  9. Neldoduyeb dit :

    Je pense que c est Zemmour qui a raison

  10. Brazilia dit :

    Revenons à des données fondamentales : il y a en France 5 millions de musulmans. 70 % d’entr’eux privilégient les lois républicaines à la Charia et 30 % pensent le contraire. Ce ne sont pas les 70 % qui posent problème mais bien les 30 % , et 30% de 5 millions ça fait potentiellement un gros vivier de recrutement pour les islamistes. Les lois de la probabilité nous condamnent à l’insécurité .

    • André Mamou dit :

      Il y aurait selon vous un tiers d’islamistes et 2/3 de musulmans qui seraient « républicains »
      Ces chiffres sont invérifiables et ne sauraient être retenus. Il est possible que ce soit le contraire et il est possible également que les soutiens de la Charia soient bcp moins nombreux ! Mais une minorité agissante entraîne tous les hésitants et les lâches ! La Révolution russe a été l’oeuvre D’une minorité d’étudiants !

      • Brazilia dit :

        Je me fonde sur différentes enquêtes, dont celle du Point. Bien sûr qu’il est difficile d’évaluer de manière rigoureuse ce phénomène il en ressort néanmoins que le nombre de musulmans privilégiant la Charia est suffisamment important pour qu’il induise une inquiétude grandisssante dans notre société et cela me parait peu contestable.

  11. Myriam dit :

    Absolument d’accord c’est un petit nombre déterminé qui entraîne le « ventre mou » et a été la cause de tous les maux ce qui n’augure rien de bon pour l’avenir car le « noyau dur islamiste » est déterminé et actif et prêt à tout : la confrontation sera inévitable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF