Droit de réponse du Mémorial de la Shoah

publicitÉ


Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans société
4 commentaires pour “Droit de réponse du Mémorial de la Shoah
  1. josaphat dit :

    Congélation et Histoire.
    Ainsi dans ce droit de réponse apparaissent trois contradictions.
    Un mémorial serait un congélateur de l’histoire afin de ménager les futures susceptibilités politiques et idéologiques de neutralité.
    Ainsi, une fois de plus la « bouillabaisse » historique enseignée par les enseignants qui n’ont ,eux, pas eu le courage de dénoncer les territoires perdus de la république, feraient d’un tout les génocides, le racisme et l’antisémitisme.
    Ainsi, d’entre les lignes , en dévoilant sans pudeur aucune, le parcours de Georges, ce dernier aurait pu être le simple dé congélateur d’une histoire frigide et gauchisante et courtisane, donc M le Maudit.

    Il y a le même écart entre le mémorial et Georges qu’entre une pièce du Musée Grévin avec de tristes « cires » et d’avec « un son et lumière » avec de généreux bénévoles…
    Je propose au mémorial de faire une cérémonie avec un amérindien, un arménien, un rwandais, un juif et surtout avec un bobo intellectuel stérilisé castré qui ne ferait pas partie des résistants juifs, des révoltés du ghetto de Varsovie, des fondateurs d’Israël, du peuple tolérant et résistant de Georges …

    • André Mamou dit :

      @ Josaphat

      Bravo !Du talent d’ecriture Au service d’une pensée féconde !

    • Sarah Cattan dit :

      Cher Josephat. J’oscille entre l’eclat De rire. La gratitude. Le LOL. Le respect. Devant votre cohérence
      Devant votre clairvoyance
      Votre intégrité
      Depuis le début de ce qui pourrait friser le burlesque du plaidoyer « de peu » que nous envoient les dirigeants du Mémorial en guise de solde de tout compte.

  2. Guy G. dit :

    Cette réaction du Mémorial est imprimée en tout petit ; elle est donc difficilement lisible (pourquoi, d’ailleurs ?). Certains n’ont donc peut-être pas vraiment lu avant de se faire un avis. D’autres n’avaient peut-être surtout pas envie de lire.

    Mais ayant fait le nécessaire pour agrandir j’ai pu noter, entre beaucoup de choses ; ceci :
    • « Georges Bensoussan a pendant 26 ans exercé ses missions en toute indépendance, bénéficiant d’une liberté totale dans l’organisation de son travail et de ses journées. Rémunéré à temps plein par le Mémorial, il a pleinement profité de cette liberté en poursuivant ses recherches personnelles et en publiant ainsi 15 ouvrages ».
    Traduisez : depuis des années il FOUTAIT RIEN au boulot ; tout en touchant un salaire plein (payé par les contribuables que nous sommes) il écrivait ses livres ; un travail personnel, rémunérateur sans doute, indépendant du Mémorial.

    Ainsi que ceci :
    • « Depuis plusieurs mois le Mémorial de la Shoah fait l’objet d’une campagne mensongère et diffamatoire suite au départ à la retraite de M. Georges Bensoussan ».
    • « Depuis la fin mai 2018, à un mois de son départ à la retraite, Georges Bensoussan a attaqué directement ou indirectement dans plusieurs médias, les principaux dirigeants du Mémorial de manière PERSONNELLE et DIFFAMATOIRE. »
    • « Une nouvelle attaque dirigée contre le Mémorial, son Bureau et plus particulièrement contre son Directeur Général, Jacques Fredj, est apparue récemment dans « TRIBUNE JUIVE »….

    Et si le Mémorial n’avait pas entièrement tort ? Et si il fallait réfléchir un peu avant de sonner l’hallali appelant au lynchage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter