Eva Lavi, la plus jeune survivante de la liste de Schindler, s’adresse à l’ONU

Soixante-treize ans après l’Holocauste, la survivante Eva Lavi explique qu’elle se sent toujours « coupable » d’avoir pu s’échapper alors que d’autres, dont ses cousins, ont été tués.
A l’occasion de la Journée internationale des victimes de l’Holocauste, Eva Lavi s’est exprimé à l’ONU et a notamment raconté comment sa mère et l’industriel allemand Oskar Schindler lui avaient sauvé la vie. Eva Lavi était la plus jeune personne sur la liste de Schindler, qui a aidé à sauver la vie de 1 200 Juifs, destinés au camp de concentration d’Auschwitz. Elle n’avait que deux ans quand la Seconde Guerre mondiale a commencé.

Quand elle avait six ans, Eva Lavi est épargnée par les nazis quand Schindler déclare que l’enfant serait utile dans son usine grâce à ses petites mains. L’incident est décrit dans le film Schindler’s List de Steven Spielberg. « Je ne sais pas comment ils ont réussi à me mettre sur la liste, mais j’étais sur la liste », a déclaré Eva Lavi à Fox News.

Lors de son discours au siège de l’ONU à New York, Eva Lavi, aujourd’hui âgée de 81 ans, explique qu’elle se demande souvent pourquoi elle a été sauvée. « Quand je vais avec des élèves dans les camps en Pologne, j’imagine que des milliers de mes frères juifs marchent vers la mort. Je me demande pourquoi Dieu m’a sauvée ? ».

publicitÉ



« Peut-être voulait-il que je fasse quelque chose de grand ? Quelque chose de grand et je ne suis qu’une femme ordinaire. Mais aujourd’hui, alors que je me tiens face à vous, aux Nations Unies, je sais que c’est là la grande chose que Dieu a planifiée pour moi. »

Source crif

Tagués avec : , , , , , , , , ,
Publié dans Shoah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter
Tribune Juive, L’histoire continue…