Les risques des matsot de Pessah

Une équipe de l’hôpital Beth Israël de New York a rapporté le cas d’un Bezoar causé par l’ingestion  de matzots à Pessa’h ( Sastry A, Steele J, Cooperman A. The perils of Passover: small bowel bstruction from a matzah bezoar. Isr Med Assoc J. 2014 Apr;16(4):255-6.).

Il s’agissait d’un homme de 68 ans qui s’était présenté aux urgences pour un tableau de douleurs abdominales depuis 2 jours, d’intensité croissante associé à des nausées et à des vomissements. Le scanner abdominal a mis en évidence une masse intestinale. Une intervention a été réalisé  et a permis l’extraction de la masse. révélé un intestin proximal et mi-petit dilaté, une masse intraluminale et un ­intestin mort distal à ce point. Il s’agissait d’un bezoar du à l’ingestion massive depuis 5 jours de matzots à l’occasion de Pessa’h.

Comme l’ont précisé les auteurs c’est le premier cas de bézoar consécutive à l’ingestion de matzot rapporté dans la littérature. Pour information le «bézoard» désigne une affection rare, secondaire à l’accumulation inhabituelle, sous la forme de masses solides ou de concrétions, de substances de diverses natures à l’intérieur du tube digestif. Les bézoards peuvent provoquer des ulcères gastriques, une obstruction intestinale, une perforation ou une hémorragie.

On distingue plusieurs types de bézoards selon la substance ingérée : le lactéobézoard composé de lait caillé, observé chez le nourrisson; le phytobézoard, formé par un conglomérat de fibres végétales; d’autres substances sont susceptible constituer des bézoards comme des concrétions chimiques, des médicaments et des corps étrangers;  le trichobézoard qui représente 55  % de tous les bézoards et qui est fait de cheveux, poils ou fibres de tapis ou moquette de taille variable connu sous la dénomination de « Syndrome de Rapunzel ». Il a été retrouvé des facteurs favorisants comme les traitements antisécrétoires gastriques en raison de l’hypoacidité qu’ils induisent et  de la diminuation l’activité des enzymes (pepsine, cellulase) impliquées dans la désintégration des fibres alimentaires. L’insuffisance de mastication, en raison de l’absence de dents, par exemple, ainsi que la tachyphagie peuvent mener à la formation de bézoards. Donc attention, sachez pensez à ce diagnostic probablement sous estimé en période de Pessa’h.

Pour en savoir plus

Source : amif.com

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Droits d’auteur des photographies
Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo. Écrivez nous ici
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF