Attention au Gefilte Fish

Tout le monde connait le fameux « Gefilte Fish » qui est le plat emblématique des populations juives d‟Europe Central. En revanche, rares sont ceux qui savent qu’il a été rapporté des affections parfois très graves à la suite de la consommation de ce met si fin qu’il émoustille les papilles de tous les Askenazes à la simple évocation de ce plat réservé aux jours de fêtes. Sachez que la littérature médicale fait état de la survenue de diphyllobothrioses et de botulismes. La parasitose intestinale connue sous le nom de diphyllobothriose aussi nommée « botriocéphalose » a été rapporté en raison de la pratique des femmes qui ont l’habitude de goûter ce plat au moment de la préparation. L’agent responsable est un cestode, diphyllobothrium latum. Le tableau clinique de la diphyllobothriose est souvent asymptomatique. Les symptômes sont surtout digestifs : constipation, sensation de faim, ballonnements et douleurs abdominales. Il a également été rapporté au cours de cette affection des douleurs cardiaques type précordialgie, maux de tête, malaises, asthénies, et divers symptômes psychiatriques comme l’hypocondrie, la paranoïa, ou l’hystérie. Mais le signe le plus caractéristique d’une diphyllobothriose est « l’anémie macrocytaire de type Biermer ». Cette dernière est due à une carence en vitamine B12, absorbée par le parasite.

Il a également été rapporté des cas de botulismes chez trois patients, dont l’un est décédé. Les trois patients avaient mangé le Gefilte Fish au cours du même repas. Il faut dire que la personne qui avait préparé ce plat l’avait cuisiné sept semaines auparavant et l’avait conservé dans un pot scellé dans un réfrigérateur avant de le proposer aux invités. Pour ne froisser personne et pour éviter que des personnes susceptibles se désabonnent de la newsletter, j’ai décidé de traiter la semaine prochaine des risques lié à la consommation de couscous.

publicitÉ


Docteur Bruno Halioua

Sources : amif.com

Loeb LJ. Gefilte fish and diphyllobothriasis. JAMA. 1982 Mar 19;247(11):1566.
Armstrong RW, Stenn F, Dowell VR Jr, Ammerman G, Sommers HM. Type E botulism from home-canned gefilte fish. Report of three cases. JAMA. 1969 Oct 13;210(2):303-5.

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans santé
11 commentaires pour “Attention au Gefilte Fish
  1. Schouman dit :

    Mais pourquoi le danger viendrait-il plus du gefilt fish que d’un autre poisson ?

  2. Girardin dit :

    Et surtout évitons la confiture.
    Ceux qui en mangent finissent TOUS par mourir.

  3. Israel Eden TRATNER dit :

    L’article le plus stupide de l’année, ce n’est pas le Gefilte Fish qui est dangereux, ce sont les ingrédients qu’on y met, ç me fait penser à un article que je lisait il y a 4 ou 5 mois concernant une intoxication alimentaire dans une cantine scolaire suite à une consommation de Couscous… Du Gefilt Fish ma Grand Mère en a fait toute sa vie pour le Shabat, je ne suis pas fan, mais personne i dans ma famille i dans mon entourage n’a jamais rien attrapé, et pour tout dire, je trouve cet article nul et inutile, tous les jours des personnes s’intoxiquent en consommant des aliments tout à fait banal

  4. Meir dit :

    Le gefilte fish vient à l’origine de poissons de rivières ( exemple la carpe). Or, les rivières sont particulièrement sales et les Achkénazes adorent le jus de gefilte fish, c’est l’eau dans le quel a été cuit ce gefilte fish. Conséquence : les microbes sont souvent encore présents après avoir flotté dans la vapeur.
    D’ailleurs, dans ce jus de gefilte fish, on trouve parfois du sable qui est resté dans la tête du poisson et qui ne doit pas être d’une propreté terrible.
    J’en mange chaque semaine , en principe la nuit du chabbat et Barouch Hachem je n’ai jamais rien attrappé. C’est même souvent moi qui mange la tête parce que personne n’en veut

  5. yaakova dit :

    Quelle rigolade : tous mes proches qui en mangent ne sont pas malades. La gelée qui est autour ne doit pas être consommée, elle doit être jetée cela tout le monde le sait. C’est à peu près comme la matsa la Bienfaisante qui a été incriminée alors qu’elle est consommée depuis des générations sans que personne ne soit malade. Simplement, les personnes malades sont peut-être allergiques au gluten tout simplement, et elle l’ignorent elles-mêmes. Les autres aliments pris au cours de es repas ont-ils aussi été analysés ? Je dis que c’est un fake new !!!

  6. Lilian P. dit :

    On gobe tout ce qu’on raconte?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter