Juif, un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout. Sarah Cattan

Une controverse agite ces jours derniers les français Juifs. Ne voilà-t-il pas qu’il nous est revenu que, consulté sur la question de savoir si on pouvait admettre un Juif libéral dans un minian – le quorum de 10 personnes requis pour un office à la synagogue –, un docte de la loi, professant sur Torah Box, a répondu par la négative en invoquant des raisons … fort discutables…

Le principe même de la question en a remué plus d’un : Outre qu’ il y a 80 ans, les nazis accueillaient les Juifs sans discrimination aucune dans les wagons qui devaient les conduire dans les chambres de la mort, qu’Esther Grimbert a rétorqué que si un juif, qu’il soit athée, communiste, religieux ou libéral,  pouvait compléter un wagon en 1942 , Thora Box or not Thora Box, il pouvait donc, quelle que fût sa tendance ou sa non tendance, compléter largement un minian, pour ma part, je ne sache pas avoir vu que, avant de procéder à un office, on demandât à tous les fidèles présents à quel courant communautaire ils appartenaient. Pour faire le tri et éventuellement exclure les importuns. Les mauvais Juifs.

publicitÉ


Par ailleurs, le corollaire d’une telle affirmation est que si on n’accepte pas un Juif libéral dans un minian, on ne doit pas non plus accepter de Juifs non religieux. Or, dans une synagogue, lorsqu’ on demande un Cohen ou un Lévi pour monter à la Torah, si une personne se présente comme tel, on n’est pas supposé mettre sa parole en doute. De même, lorsque le kaddish est dit, nul gage de judéité n’est exigé… Comme j’en sais, des rabbins non libéraux, empreints de tolérance et vous accueillant sous leur talith.

Ces rabbins, nombreux, majoritaires, ont choisi, au lieu que de d’offusquer, d’approcher avec bienveillance tous les Juifs, fussent-ils Juifs dits « de kippour ».

N’est-il pas temps aujourd’hui de réagit à ces honteuses et répétées publications-excommunications diffusées par un organisme extrémiste qui prétend répandre son influence sur le judaïsme mondial, faisant allégeance à leurs maîtres lituaniens, radicaux qu’ils veulent imposer comme référence du judaïsme, alors même qu’ils ne respectent pas les lois du pays et s’opposent au service militaire.

Alors même qu’ils bannissent toute présence féminine dans leurs communication, se demandent comment soigner l’homosexualité, cette maladie dont il s’agit de se défaire, se rapprochant ainsi des plus grands extrémistes islamistes lorsqu’ils exhortent la gent féminine à se conformer aux règles par eux édictées de la « tsnioute », terme désignant la pudeur de la personne mais que eux ont volontairement réduit à la longueur des vêtements féminins, ils interdisent à leurs enfants l’accès à Internet, si le site n’est pas estampillé … casher.

Sachez enfin que cette association est à assimiler aux Haredim et qu’elle est allée jusqu’à affirmer qu’il était interdit de répondre « Amen » aux bénédictions de Juifs libéraux au sein d’une syna.

Haïm Dynovisz, qui œuvre pour une communauté juive plus diversifiée, a affirmé suite à cette affaire de minian que les rabbanims de Thora Box n’étaient rien moins que des falsificateurs et des bandits qui se faisaient passer pour des rabbins.

Parallèlement, Daniel Farhi, Juif libéral, s’est offusqué du fait qu’un « Juif libéral » ne pût compter dans une prière en Minian, excluant ainsi une grande partie du peuple juif : Heureusement, a-t-il répondu, d’autres s’emploient à accueillir les très nombreux Juifs sur lesquels vous prononcez vos excommunication. Votre lecture rigoriste de la Halakha entraîne loin des synagogues et des maisons d’étude. Je déplore votre attitude et vous engage à peser vos paroles.

Evidemment, à tout ça, Thora Box tenta de répondre, et le fit mal, confiant sa défense au Rav Garcia :

Lequel expliqua que le fait même qu’un non-religieux vînt à la synagogue prouvait un effort (parfois grand) de sa part : il y a toujours eu dans notre peuple des religieux et des moins religieux, mais ce qui est important, c’est que les non-religieux aient toujours conscience de leur statut, et chacun à son niveau comprend et sait où se trouve le « vrai » judaïsme…

Mais il crut bon ajouter : Malheureusement, notre histoire a dû faire face à des nouveaux mouvements (dont vous faites partie) qui ont voulu métamorphoser notre religion de l’intérieur et nous faire croire que ce sont eux qui détenaient la vérité… L’histoire nous montre bien que ses idées ont très vite mené le peuple juif à mettre de côté la loi juive et à préférer la belle philosophie qui a ouvert la porte à une assimilation grandissante et aux mariages mixtes. […] On peut donc s’appeler rabbin, mais si on innove des idées autodestructrices, et si on s’efforce de faire croire à notre peuple que la vérité est celle des réformistes et des libéraux, on est aussitôt catalogué par nos Sages comme étant « Hoté Ouma’hti Ete Harabim », fautant et entraînant les autres à fauter. […] Les mouvements libéraux ont totalement changé et modifié toutes les règles.

Sur le site très discutable de Torah Box

Et de citer à l’appui de son plaidoyer des chiffres :

25% n’avaient pas circoncis leurs fils

68% n’allumaient pas les bougies de Chabbath

60% célèbraient le nouvel an chrétien avec l’installation du sapin et l’achat de cadeaux

70% pensaient que les enfants devaient prendre part aux chorales où étaient entonnés des chants chrétiens

50% célébraient la Pâques chrétienne

59% travaillaient le jour de Yom Kippour

80% mangeaient du ‘Hamets à Pessa’h

50% ne célébraient pas ‘Hanouka

35% affirmaient que le judaïsme ne comblait pas leurs besoins religieux

Toujours est-il que Torah-Box a retiré son poste polémique et injurieux sur les Juifs libéraux, déplorant qu’un simple débat eût été ainsi compris comme une volonté de de désunion et de scission de leur part.

Toujours est-il que nous continuerons à nous élever, aujourd’hui plus que jamais, face à ce qui s’apparente à un intégrisme farouche, à une intolérance flagrante. Et que nous rendrons grâce à ceux, nombreux, croyants, pratiquants ou non, qui privilégient la laïcité bien comprise.

Publié dans Religion
20 commentaires pour “Juif, un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout. Sarah Cattan
  1. Sherbett dit :

    Ne mélangeons pas tout.

    Même selon l’orthodoxie la plus stricte, sans nul doute un Juif peut faire partie d’un Minyan ; il suffit pour cela qu’il le soit « vraiment » ; selon eux, de naissance : et plus précisément de mère juive.
    AUCUNE autre condition n’est nécessaire.
    Exception : les convertis au judaïsme « à l’orthodoxe », ayant donc enduré la procédure orthodoxe de conversion, sont Juifs à toutes fins utiles et donc admis au Minyan.

    Les affirmations de la dénommée « Torah Box » à ce sujet sont donc à balayer du revers de la main.
    Ces extrémistes ne sont d’ailleurs assimilables ni aux « Haredim » ni aux « Lituaniens » ; ces derniers acceptant la définition ci-dessus du Juif.

    Le VRAI problème ne concerne nullement donc les Juifs « de naissance ».
    MAIS en revanche, il concerne bien les conversions non-orthodoxes (« libérales ») ; il est impensable de les voir acceptées par les orthodoxes qui les considèrent comme une judaïsation « kleenex », au rabais, de pure forme et réversible à la première bourrasque.

    Que je sois d’accord ou pas, c’est leur droit de croyants et ils peuvent l’étayer copieusement par une argumentation savante dont ils ont le secret.

    D’où des problèmes d’acceptation des personnes issues de ces conversions ET leurs enfants et conjoints (automatiquement non-Juifs selon l’orthodoxie) dans toutes les manifestations du rite orthodoxe ; dont le Minyan.

    Idem pour l’attitude orthodoxe à l’égard de l’homosexualité et bien d’autres questions sociétales.
    Notons que les religions monothéistes, sans exception, considèrent l’homosexualité (surtout masculine) comme une abomination.
    Cela provient de reflexes ancestraux de la survie de l’espèce (de la tribu, de la nation…) qu’il n’est ni le moment ni le lieu d’élaborer ici.

    MAIS reflexes explicables ; tant il est vrai que les pratiques juives « allégées », par opposition à l’orthodoxie, ouvrent la porte à l’assimilation, la dilution, la disparition.

    Les chiffres cités par Rav Garcia à ce sujet dans l’article sont malheureusement vraisemblables.

    Soyons moins lapidaires sur la question qui a raison ou tort.
    Et sur le reste.

  2. Ratfucker dit :

    Les mêmes vont à Téhéran faire leurs dévotions à Ahmadinejad

  3. Nadia Lamm dit :

    Non, soyons lapidaires et marquons l’affaiblissement que représentent ces exclusions humiliantes par certains de ceux qu’ils désignent comme non « vrais » juifs; merci Sarah pour ce remarquable article qui nous dit, en somme, qu’à vouloir scruter leur prochain et le juger en fonction de critères étriqués, des pseudo-orthodoxes se mettent à la place de D., bref, sombrent dans l’idolâtrie. Je retiens avec ferveur le premier argument avancé par Sarah à juste titre, sur la non-distinction par les Nazis entre tendances confessionnelles, s’agissant de Juifs. Que cela nous guide vers plus de fraternité intra-juive. Haim Dynovisz est ici, comme toujours, un homme éclairé par la vraie foi.

    • Mimi dit :

      Non MR dynovits n’est pas éclairé il caressé dans le sans du poil pour se faire apprécier il dit exactement clément ce que vous avez enviens d entendre!!!

  4. Jean-Marc Finn dit :

    Il est clair que, alors que l’antisémitisme revient en force,nous n’avons de toute façon pas besoin d’ennemis, nous avons tout ce qu’il faut chez nous…Cette incapacité, bien de chez nous, à nous questionner en permanence sur la « légitimité juive » des uns et des autres est pour beaucoup dans le fait que les Juifs d’aujourd’hui non seulement ne se comprennent plus, mais ne se parlent plus…Des heures sombres nous attendent, et je pense que nous n’y serons pas pour rien…

  5. leon dit :

    mais je suis certain que si ils habiter en israel ils auraient fait l’armee pas comme ces cons de rejigieux qui interdisent leurs enfants en israel de faire l’armee,soit disant pour les filles d’etres avec des hommes et les jeunes hommes avec des filles alors que meme sont des pédophiles attitres , et ces les plus grands consommateurs de putes en israel avec la benediction de leur patron
    et c’est aussi a cause de ca que ne nous aimes pas ,

  6. Meir dit :

    Vous confondez libéral et non religieux. Or, ces 2 notions n’ont rien à voir l’une avec l’autre.
    Le judaïsme libéral est une idéologie révisioniste qui remet en cause le dogme. Ce sont donc eux qui se sont écartés du judaïsme dit traditionnel.
    Apporter une preuve des nazis est un coup bas, parce que les nazis raflaient et tuaient même ceux qui n’étaient plus juifs depuis 4 générations ou même ceux qui s’étaient convertis au christianisme.
    Cela étant, dans le judaïsme dit traditionnel, la porte est toujoujours ouverte.

  7. Calimero dit :

    Thorah-Box est une secte fanatique, sectaire, haineuse et dangereuse qui veut instaurer l’inquisition et l’exclusion au sein du peuple d’Israël. Par leur attitude, Torah-Box s’exclut d’office du sein du peuple d’Israël. Carte rouge à Thorah-Box qui a de Tora que le nom.

  8. MOSHELE dit :

    Juif non religieux, et même carrément anti religieux, je me moque comme de mes premières chaussettes, de l’avis de ces arriérés.

  9. Quel triste constat : malgré la Shoah, et en dépit de la re-naissance de l’Etat d’Israël, Etat voulu démocratique, des Juifs retombent dans le sectarisme !
    Ceux qui s’y opposent devraient sans cesse rappeler aux sectaires que la judéité aujourd’hui comporte une dualité : la Nation juive et la Religion juive.
    L’avènement des élections en Israël, en ce moment, confirme justement la volonté d’une grande partie des électeurs de voir entrer en application la séparation effective de la Religion et de l’Etat.
    Pour ma part, je leur souhaite Bon Vent.

  10. Oliver dit :

    non-pratiquant et liberal sont deux choses totallement differentes.

    Dans un cas on reconnait la loi immuable mais on decide de ne pas l’appliquer pour soi.
    Dans l’autre, on change la loi pour l’adapter a notre mode de pensee.

    L’un met en danger la transmission du judaisme a sa propre descendance uniquement, par choix personnel.
    L’autre met en danger le judaisme tout court.

    Alors oui, liberal = vrai danger pour le peuple juif, il ne faut rien faire pour renforcer ce type de pratique qui nuit a l’ensemble du peuple juif.

    l’avenir du peuple juif doit passer avant l’interet individuel, meme au risque de deplaire a beaucoup.

  11. Nadia Lamm dit :

    @Olivier, votre crainte de la dilution des Juifs dans leurs milieux diasporiques n’a aucun fondement : l’antisémitisme est motivé par la morale du Sinaï qui entraine le sacrifice du lashon ha ra, autrement dit la tendance à médire d’autrui qui revient en force à chaque difficulté individuelle ou collective. C’est de cette morale et non de tel ou tel rite particulariste qu’on en veut au peuple juif sauf une minorité de Justes des nations qui y a réfléchi et a compris que la morale juive était un phare pour l’humanité. Par ailleurs les rites juifs n’ont de sens que par rapport à l’interdit des sacrifices humains que pratiquent les médisants d’autrui. C’est donc la pratique de la morale qui distingue les Juifs des non-Juifs et qui forme l’orthopraxie juive. L’orthodoxie des rites n’en est qu’une préparation et non l’accomplissement.

  12. Calimero dit :

    Oliver, le judaïsme a toujours était pluriel, 12 tribus, 2 Royaumes etc. Aujourd’hui ce n’est pas diffèrent. Au Sinaï la Tora a été donnée à tout le peuple, personne n’a le monopole de la Tora et du peuple d’Israël. Torah-Box n’est pas tout Israël ni même pas tous les Rabbanims. Le Rav Dynovisz traite Torah-Box d’imposteurs, ignorants et des gangsters. A ce que je sache il n’y a jamais eu d’inquisition dans le judaïsme. Chaque judéen a le droit de vivre actuellement son appartenance au peuple d’Israël à sa manière. Nous sortons de Soukot, du Loulav des 4 espèces et tous unis, il y a l’érudit qui connait, pratique et donne des fruits; celui qui connait, pratique, mais ne donne pas des fruits; celui qui connait, mais ne pratique pas et ne donne pas des fruits; et enfin celui qui ne connait pas, ne pratique pas et ne donne pas des fruits. La Tora nous dit de les tenir ensemble. C’est ainsi dans nos pratiques ou convictions, à côté des ultra-orthodoxes, il y a les hassidims, les religieux sionistes, les traditionaliste, les non pratiquants, les non croyants; il y a aussi les conservateurs, les réformistes et les reconstrutives etc. D’après la Tora s’ils ont une mère judéenne ils sont judéens, s’ils sont convertis également. Ils ont tous aux yeux du Dieu d’Israël la même valeur. Je donne que 2 exemples réelles, à Anvers pendant l’occupation Nazi les habitants antisémites ont mis le feu à la Grande Synagogue d’Anvers, les rouleaux de la Tora risquaient de brûler, les ultra-orthodoxes regardaient sans bouger, un jeune non religieux d’un mouvement Sioniste au péril de sa vie s’est jeté dans le feu pour sauver les rouleaux de la Tora. Qui était plus judéen à ce moment là ? L’armée d’Israël que les ultra-orthodoxes refusent de servir, sauvent les habitants d’Israël quotidiennement pendant que les ultra-orthodoxes se croisent les bras. Qui est plus judéen dans ce cas ? Celui qui se sacrifie pour tout Israël ou celui qui se dérobe , Evidemment celui qui se sacrifie pour le peuple d’Israël.

  13. Raphael dit :

    Vs n’etes qu’une bande d’idiots qui s’expriment sur des sujets qu’ils n’ont jamais etudié et qui leur echappe completement.
    Thora box n’a fait que cité la Loi juive authentique.
    Effectivement, Pas tout les juifs ne peuvent completer un Minian, curtains non aussi minoritaires qu’ils soient.
    Oui la Thora a en horreur les relations homosexuel. C un verset ds le penthateuque.Dieu et Sa Thora ne sont pas esclaves de vos valeurs tordu.
    Alors laissez Thora box tranquille car ils ne font que leur job.et ils le font bien. C.a.d, repandre la vraie Thora au maximum de gens meme si ca ne plait pas a tt le Monde.
    Quant a Hayim Dinovisv, ce qu’il a dit est faux au plus haut degré. De plus de qui tient-il son diplome de rabbin?

  14. Calimero dit :

    Raphaël, qui es-tu pour dire qui a raison et qui a tort ? Es-tu Dieu, es-tu le Président du Sanhedrin invisible ? As-tu entendu parler de la Shoa et l’extermination des judéens ? As-tu entendu des judéens qui se sont opposés par les armes pour sauver le peuple d’Israël et ils continuent à le défendre en Israël ? Torah-Box ne connaissent pas la Torah identique, ils n’ont jamais entendu les paroles sages de Hillel, de Rabbi Akiva, du Lévitique et des Prophètes « tu aimeras ton prochain comme toi-même », ils ne connaissent pas la signification de la mitsva du Loulav, qui t’apprend que le peuple d’Israël est formé des orthodoxes et des non pratiquants, pour la Tora de Moïse ils sont tous égaux et ils font parti du peuple d’Israël. Expliquez-moi Raphaël, si Torah-Box a toujours raison, comment se fait-il qu’il a vite enlevé l’objet de la controverse ? Raphaël, le Talmud c’est la machloket, la controverse, car personne ne possède toute la vérité, car si vous croyez cela, Raphaël, vous êtes idolâtre, vous idolâtrez Torah-Box, qui est le plus grand péché dans la Tora.

    • Raphael dit :

      C’est bien ce que je disais. Ignorants au plus haut point.
      Aucun intere de continuer ce debat qui n’en est pas un.
      Rabbi akiva et Hillel ont ecrit ce qu’ils leur a etait transmit ds le Talmud.
      Thora box n’a pas tjr raison prck c Thora box,mais simplement parcequ’ils prouvent leur raisonnement par des references autentique de la Thora. C.a.d, le talmud et Les decisionnaires.
      Ce lui qui n’accepte pas c lovers comme etant la referance absolute de la Loi ne peut pas pretendre representer le Judaisme.
      De la meme maniere qu’un Mouvement religieu me peut pas se pretendre musulman si il refuse le coran comme autorite absolut. C aussi simple que ça.
      A bon entendeur…

  15. dodou dit :

    les rabbins ont mis la barre trop haut,ils ont exageré ce qui est ecrit dans la thora par crainte de n’avoir pas compris la sinification de certains commandementts,c’est à cause d’eux que certains juifs découragés se sont ecartés de la religion,ceci dit,les juifs aiment et craignent le créateur, »on peut aimer et craindre son pere et ne pas faire à la lettre ce qu’il nous demande,alors messieurs les rabbins et les religieux bien pensants,laissez vos correligionnaires aller à la sinaguogue meme s’il y vont que sporadiquement!!!

  16. Oliver dit :

    Malheureusement ma crainte n’est pas injustifiee,

    Fouillez un peu sur internet, platform de pittsburg en 1885, un des premiers rdv des liberaux aux US, fondements des idees, a amene un bon nombre de juifs liberaux recherchant la morale plus que la pratique a decaler Shabbat a Dimanche. Ils en sont revenus certes mais c’est un exemple tellement criant. Vouloir s’arranger avec la religion pour la mettre en conformite avec nos idees. c’est la le danger de ce mouvement.

    Autre exemple :
    Le pourcentage des juifs ayant un conjoint qui n’était pas né juif est ainsi passé aux États-Unis de 11 % avant 1955 à 31 % entre 1955 et 1974, 51 % entre 1975 et 1984, 56 % entre 1985 et 1990 pour atteindre 58 % entre 1991 et 2000 [Sharot, 2011 : 174]. Un consequence a mettre en lien avec la montee du judaism liberal americain.

    Autre exemple :
    Recherchez sur internet « Will your grandchildren be jewish »
    regardez les statistiques et reflechissez.
    Ou devez vous trouver pour avoir la plus grande chance de transmettre le judaisme a vos descendants?

    De bonnes nouvelles pour tous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF