Ivanka, Jared et le Shabbat, Par Victor Kuperminc

Ivanka Trump et Jared Kushner ont obtenu une dispense rabbinique (gratuite) pour voyager en automobile à l’occasion de l’inauguration présidentielle, ce vendredi 20 janvier.Jared-Kushner-Ivanka-Trump

Selon la Loi Juive, conduire ou voyager en auto est interdit le shabbat. Mais, une disposition de cette Loi, nommée « Pikouach Nefech » stipule que la règle peut être rompue en cas de situation de péril*.

Dans une interview radiophonique, Mark Zell, Président du Parti républicain en Israël, affirme que le couple a obtenu une autorisation rabbinique spéciale pour utiliser une automobile pour « des raisons de sécurité »

Ce n’est pas la première fois que Kushner rompt le Shabbat, depuis que son beau-père s’est engagé dans la campagne présidentielle. Après que le scandaleux clip audio fut diffusé, le New-York Times reporta que Kushner qui ne travaille pas habituellement le Shabbat, rencontra le Président élu un samedi pour tenter de limiter les retombées trop négatives.

Ivanka Trump déclare que sa famille était plutôt observante, dans une interview à Vogue Magazine. « Nous observons le Shabbat, dit-elle, du vendredi soir à la tombée de la nuit du samedi. Nous ne faisons rien d’autre que de traîner les uns avec les autres. C’est assez extraordinaire de ne pas être connecté de nos jours. »

Demander une dispense rabbinique n’est pas courant dans le milieu politique juif. Jack Lew, l’ancien chef de cabinet de la Maison Blanche, connu pour observer strictement le Shabbat, refusait de travailler, même de prendre ses appels téléphoniques, du vendredi soir au coucher du soleil du samedi. A ce point, que Bill Clinton, le Président de l’époque, lui laissa un message disant : « Je sais que c’est Shabbat, mais ceci est urgent. Dieu comprendra ! » Lew consulta son rabbin, et il fut décidé que, si l’appel était très urgent, ce ne serait pas une rupture du Shabbat que de décrocher le téléphone ! »

Il y aussi des politiques qui acceptent des compromis. En 2009, l’ancien Sénateur du Connecticut, Joe Liberman, pateaugea une dizaine de kilomètres, par un samedi neigeux, pour aller voter un amendement important de la loi sur la santé. « Je me sens responsable auprès de mes électeurs, et aussi auprès de ma conscience, d’être présent à propos d’un sujet aussi important que la réforme de la Loi sur la santé », déclara-t-il.

« S’il est dangereux pour Jared et Ivanka de marcher, c’est raisonnable qu’ils prennent leur voiture » déclara le Rabbin Adam Mintz dans une interview téléphonique. « Mais sont-ils vraiment obligés d’aller à ce bal ? Je n’ai pas suffisamment d’information à ce sujet ». Et, il ajouta : « C’est assez extraordinaire que tant de gens à travers le monde se préoccupent si Ivanka et Jared violent le Shabbat. C’est une bonne chose que l’orthodoxie soit promue de cette façon !  Nous devrions être heureux que Trump et Kushner s’en soucient ! »

Et il conclut : « C’est excellent qu’ils aient ressenti le besoin de poser cette question. J’espère qu’ils continueront comme cela pendant les quatre années à venir ! »

*Conduire une femme sur le point d’accoucher ou un malade en urgence, sont des exemples de situation où le « Pikouach Nefech » est applicable

Un article du « Forward » du 19 janvier 2017,  par Thea Glassman

Traduit et adapté par Victor Kuperminc

Tagués avec : , , ,
Publié dans Religion
7 commentaires pour “Ivanka, Jared et le Shabbat, Par Victor Kuperminc
  1. constantine dit :

    Voilà que les rabbins se substituent à Dieu. Il y a plusieurs passages relatifs au SABBAT en voici un:  » Souvient toi du jour de repos pour le sanctifier. Tu travailleras six jours et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour de repos de l’ Eternel ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’ étranger qui est dans tes portes.  » Qui fera observer ce commandement aux musulmans, aux chrétiens et autres communautés qui sont « DANS TES PORTES… EN ISRAEL?
    IL EST QUESTION DE TRAVAIL…conduire une voiture pour se rendre au bal, est-ce travailler? (peut-être que danser c’ est aussi travailler), ne pas téléphoner, ne pas prendre l’ ascenseur, ne pas regarder la télévision…etc. J’ ai un ami qui est allé à la Synagogue alors qu’ il pleuvait des « cordes », il a pris mal, je lui ai demandé: pourquoi n’ as-tu pas pris un parapluie », il m’ a répondu c’ est interdit le jour du Sabbat. A force d’ en rajouter…j’en connais qui restent toute la journée au lit pour ne pas pécher. C’ est trop vous devriez vous en tenir à Commandements et à la loi de Moïse. J’ ai lu ceci dans l’ Evangile de Matthieu:  » Ils demandèrent à Jésus: est-il permis de faire une guérison les jours de Sabbat? Il leur répondit: Lequel d’entre vous s’il n’a qu’une brebis et qu’ elle tombe dans une fosse le jour du Sabbat ne la saisira pour l’ en retirer? Combien un homme ne vaut – il pas plus qu’une brebis, il est donc permis de faire du bien les jours de Sabbat.

    • NO COMMENT dit :

      J’ai envie de répondre à ce que vous avez lu dans l’évangile de Mathieu. Je suppose que ceux qui lui posèrent cette question étaient juifs. Or dans le judaisme, la vie, et ne serait-ce que la sécurité d’une personne, donne toutes les raisons d’interrompre le Chabbat. Ce qui rend déja la question posée suspecte, surtout qu’elle n’est pas posée que par une personne, mais par un groupe de personnes!
      La réponse, excusez de critiquer Jésus, mais elle ne considère que la valeur marchande de la brebis. Il n’a pas considéré la souffrance de l’animal qu’il fallait faire cesser. Je connais un genycologue très religieux qui, le samedi, monte en voiture pour aller assister un accouchement, et utilise tous les instruments et appareils nécessaires au confort de la mêre et de l’enfant. Cependant, une fois son rôle accompli, il rentre chez lui à pied.
      Pour revenir à Mathieu, sans vouloir faire de l’antichristianisme primaire, il a repris une morale juive bien établie, pour en faire une morale chrétienne. C’est une usurpation opérée par tout le christianisme pour s’approprier le concept du judaisme. Une fois cette appropriation faite, quoi de plus naturel que de vouloir tuer le propriétaire, le juif, en l’accusant rien de moins que d’avoir tué D.ieu ?

  2. bedoucha dit :

    qu’est ce qu’on s’en fout de ces conneries!
    Trump est une ordure qui soutient les positions du gouvernement le plus réactionnaire et stupide qu’Israêl ait connu et qui attise les conflits.

  3. Rav4 dit :

    Je ne sais pas si il faut rire ou pleurer. Aller (assister) à un bal peut être considéré comme Pikouah Nefesh? une question de vie ou de mort??!!!

    • NO COMMENT dit :

      Oui, tout le monde est d’accord pour dire que les juifs sont, dans leur ensemble, assez débrouillards. Des fois, ils font des arrangements avec le bon D…
      cConstantine a bien raison et je crois qu’il faut relativiser. On a institué l’ascenseur pour chabbat en Israël. Il marche et s’arrête à tous les étages en montant. Les jeunes peuvent l’ignorer, mais le papy, qui revient de la synagogue, comment fait-il pour monter au 8ème? Est ce mieux qu’il se cloître jusqu’à la tombée du jours chez lui?
      Abraham n’avait pas ce problème avec sa tente ouverte à tous.
      Éclairer une pièce, prendre un ascenseur, faire un geste machinal et non fatiguant, comme de prendre de l’eau bouillante avec une louche où une goutte d’eau froide se trouve, est ce très grave, si par ailleurs on se comporte ce jour là différemment des autres jours, qu’on coupe avec son quotidien et que la prière et la vie de famille prennent le dessus?
      Cependant, le bal du vendredi soir revient à avoir une activité entrant dans le domaine du commun. Protocole oblige?
      Je n’ai pas sû, toujours, éviter de travailler le samedi. Me suis-je mal organisé? La vie en Israël permet, certes, d’être moins en porte à faux le samedi ou un jour de fête, c’est indéniable!

  4. constantine dit :

    Pourquoi monsieur Trump est-il une ordure? monsieur Bedoucha ! Il arrive à peine à la maison blanche, laissez-le faire ses preuves, ne vous laissez pas influencer par les médias qui, pour la plupart sont téléguidés par la gauche et l’antisémitisme caché. Il était temps que ça change pour les USA et le monde entier y compris Israel attaqué de toutes parts par des anti-sionistes. L’ancien président Obama n’a rien fait, si ce n’est mettre des bâtons dans les roues d’Israel, en réalité son cœur penchait pour ses frères musulmans, puisqu’il s’appelle Barack, Hussein, Obama, il était temps que ça change.

Répondre à NO COMMENT Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter