Comment Israël compte devenir le leader de la recherche sur le cannabis

Déjà connue et reconnue pour ses start-ups dynamiques dans le domaine de l’agriculture et de la sécurité, Israël pourrait ajouter la culture de cannabis à sa liste, grâce à ses efforts domestiques pour dépénaliser cette drogue et à l’augmentation de l’utilisation du cannabis dans un cadre thérapeutique.israel_commerce_cannabis_therapeutique

 

Israël joue d’ailleurs déjà un grand rôle au niveau mondial dans les essais cliniques sur le cannabis, et les cultivateurs israéliens ont utilisé ces tests cliniques pour produire de nouvelles variétés médicales depuis plusieurs dizaines d’années. Ces growers d’avant-garde ont ainsi développé des savoir-faire uniques pour confectionner des produits de qualité médicale.

publicitÉ


A la différence des pays européens ou des Etats-Unis, Israël ne stigmatise pas l’utilisation du cannabis. C’est pourquoi de nombreuses entreprises canadiennes, américaines ou européennes se tournent vers Israël pour développer des produits ou des médicaments à base de cannabinoïdes. Outre un savoir-faire unique, la recherche y est également beaucoup plus facile que dans n’importe quel pays du monde.

Le climat du pays couplé à ses compétences agricoles ont transformé un paysage de désert en sol fertile pour l’arrivée du marché du cannabis médical. Même si la Convention des Nations Unies de 1961  sur les Substances Narcotiques empêche normalement le trafic de narcotiques, Israël a su contourner cette convention en créant une agence nationale des narcotiques, la Medical Cannabis Unit, liée à son ministère de la Santé.

La législation israélienne est également en faveur de la culture de cannabis, depuis que le ministère de la Santé a publiquement déclaré et accepté les bienfaits du cannabis. Dans les faits, Israël a d’ores et déjà approuvée de nombreuses conditions médicales pouvant être traitées par du cannabis, dont le cancer, l’épilepsie, les troubles neurologiques ou la sclérose en plaques.

Le potentiel de création de valeur à l’exportation des récoltes de cannabis est énorme et les entrepreneurs commencent à entrevoir un futur dans lequel les autres pays se tourneraient vers Israël pour alimenter leur propre marché thérapeutique. Tout d’abord pour ses voisins méditerranéens immédiats, mais ensuite également pour les pays européens. L’exportation de cannabis médical devrait d’ailleurs être approuvée bientôt par la Knesset, le parlement israélien, ce qui ferait de ce petit pays l’exportateur numéro 1 de cannabis médical au monde, devant son marché des armes et du pétrole.

Pour compléter le tout, La ministre de la Justice, Shaked Ayelet  a proposé en Juin une loi de dépénalisation du cannabis . Ce projet de loi dépénaliserait l’usage récréatif du cannabis, et permettrait de faire pousser un plant de cannabis par personne et de posséder jusqu’à 5 grammes pour un usage personnel.

Les start-ups regardent de près cette évolution, et plusieurs ont déjà commencé à développer des produits liés directement ou indirectement à l’industrie du cannabis: inhalateur de précision pour les patients médicaux, traitements et thérapie à base de cannabinoïdes, technologies de croisement de variétés…

Beaucoup de politiques sont en revanche encore hésitant sur la manière dont Israël doit se positionner sur le marché du cannabis médical. 20000 personnes sont pourtant déjà traitées avec du cannabis en Israël, grâce aux avancées de la recherche.

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans Recherche
2 commentaires pour “Comment Israël compte devenir le leader de la recherche sur le cannabis
  1. newsweed dit :

    Les autres pays ont beaucoup à apprendre d’Israël en matière de cannabis médical. C’est à la fois un énorme avantage pour le pays et un domaine à challenger dans les prochaines années.

  2. Article sympa, sa me fait toujours plaisir de voir l’ouverture d’Israel sur le cannabis médical. De plus, sa va devenir de plus en plus un gros business.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"