Quand Zemmour, sous prétexte de parler vrai, vire au fasciste. Sarah Cattan

Hier, tard, l’Imam Hassen Chalgoumi m’a appelée pour me dire chana tova. C’est moi qui ai abordé le sujet Eric Zemmour. C’est grave, ce qu’il a dit, m’a répondu sobrement l’imam.

C’est grave ce qu’il a dit ?

publicitÉ


Ça pue. Sous prétexte de ne pas céder au déni ambiant que chacun fustige et donc d’énoncer une réalité, notre homme tint tribune à La Convention de la Droite, lui qui s’était acoquiné avec le pire. Avec la haine. Avec la prétendue retraitée de la politique. La jolie blonde au visage d’ange. La Maréchal.

Est-ce parce que je venais de finir un papier prétendant clore ce qui restera comme L’Affaire Bensoussan ? Toujours est-il que je m’alarmais de cette différence extrême pour parler des musulmans de France: Quand Georges Bensoussan dénonça, sans jamais l’assimiler à tout l’islam, l’idéologie islamiste et ses conséquences dans des quartiers, des écoles, voire des hôpitaux, et vit ce mal comme une situation qui exigeait d’être redressée selon les principes de la République, Eric Zemmour, lui, évoqua dimanche une invasion, et ses mots résonnent comme un appel à une guerre à porter contre tous les musulmans.

Jamais Georges Bensoussan n’adhéra à ladite théorie du grand remplacement, jamais il ne divorça un tantinet avec les principes républicains et éclairés d’un France des Lumières. Ainsi, là où l’un usait de témoignages, de réflexion, d’analyses et, faisant appel à la raison, posait l’important problème islamiste, l’autre dégainait à tout va et entrait en guerre contre tous les musulmans d’un pays. Mieux : de la planète. Exhortant à la haine. Donnant libre cours à une parole débarrassée de tout filtre. Développant les thèmes classiques de l’extrême-droite :  immigration et islamisation de la société, et le faisant en Conquérant. En Téméraire. Il serait le premier à le franchir, le cap. Il fut le premier à assumer des propos politiques … fascistes.

Il est, dès lors, grave qu’on accueillît, comme si de rien n’était, lui offrant micros et Unes en lieu et place de débat, celui qui généralise et fait de tous les immigrés des colonisateurs. Celui qui parle de l’islamisation de la rue en France, et qui le fait, enhardi par l’émulation collective de cette assemblée réactionnaire dont l’objet était, je cite les organisateurs, de rompre le cordon sanitaire et faire sauter les digues entre une partie de LR et le courant radical du marionisme.

Aucun de ceux-là ne proposant l’ombre-même d’une solution. Mais tous se déchaînant : ils étaient en famille, isn’it.

Ce que fit et dit l’invité vedette de la Convention de la droite ne peut être présenté tel un non-événement. Ou alors il convient d’offrir désormais Tribune à un Soral ou un Dieudonné, et à tous ceux condamnés en Cassation pour incitation à la haine raciale.

Les propos de Zemmour, de quelque sujet qu’il s’emparât, ont toujours dépassé les limites attendues et s’énorgueillissent même de franchir toutes les digues. Ils suent la haine et le racisme débridé. Je déteste pour ma part cette France que Zemmour prétend vouloir nettoyer. Cette France de laquelle il fustigeait hier ces nouveaux pères qui poussaient les landaus de leur enfant et allaient jusqu’à en changer les couches, imaginez un peu, cette France où il faudra tous demain s’appeler Pierre et Marie, cette France où l’homme blanc hétérosexuel et qui plus est, catho, serait, nous chante-t-il, la cible de tous : Le seul à qui on ferait porter le poids du péché mortel de la colonisation, de l’esclavage, de la pédophilie, du saccage de la planète. 

Zemmour a un problème.

Zemmour ne nous parle que de lui lorsqu’il évoque l’homme blanc hétérosexuel ou ces hommes qui changent les couches de leur enfant.

Mais l’homme rétrograde, tout auteur à succès fût-il, est désormais entré en politique et c’est hélas son droit de le faire auprès de la sulfureuse Marion Maréchal.

Zemmour, me rétorque-t-on, pose le vrai diagnostic.

Mais alors ? N’a-t-on décidément que ça en magasin pour évoquer la maladie française et doit-on ouvrir le micro et les plateaux à cette fange haineuse.

Zemmour, me répète-t-on, pose des constats lucides et justes, qui rendraient bien compte du paysage sociopolitique et des réalités de terrain.

Mais alors ? Une fois que l’on a posé cette assertion, que fait-on ? Donne-t-on les clés du pays à son conservatisme rance, xénophobe, fermé, sclérosé, à cet homme d’un autre temps. Cet histrion et ses diatribes contre productives, ne proposant rien, si ce n’est un retour à une idée de la nation totalement révolue. Une Nation qui flirte de plus en plus près avec la droite la plus extrême.

Ainsi, en acceptant de monter sur l’estrade de cette convention des droites réactionnaires, qui veulent nous faire accroire que l’alliance entre droite et extrême droite serait devenue bien envisageable, Zemmour rentre chez les siens et participe à la grand-messe anti-islam. Sonne le clairon: ils font un sinistre bruit de bottes trop connu, leurs mots, à Lui et à Marion Maréchal.

Qu’il y reste.

Aux côtés d’un Louis Aliot, affirmant pour le servir que Les colonisés, c’est nous. Soit on capitule, soit on lutte pour notre décolonisation. La délinquance et le djihad, c’est la même chose, une guerre que nous fait une armée d’occupation.

Qu’il y reste.

Aux côtés d’un Gilbert Collard, député Bleu Marine du Gard. Répétant en écho qu’en France, comme dans toute l’Europe, tous nos problèmes sont aggravés par l’immigration.

Qu’il y reste.

Qu’il y reste et soutienne à volonté un Robert Ménard, maire de Béziers soutenu par le RN, qui prétend arriver à l’Elysée dans 3 ans.

Imaginez seulement l’affiche au pouvoir. Envisagez demain dans le grand défouloir des haines racistes et réactionnaires. Loin de vous dire pourquoi ils s’opposent au voile, eux répèteront que la djellabah est le nouvel uniforme d’une armée d’occupation.

Qui eût cru qu’un jour je citerais cet ex-Ministre de l’intérieur, qui se cassa en prévenant : En France, il y a une séparation. Il y a des quartiers qui sont sous les lois des narco-trafiquants et des islamistes. Aujourd’hui, les français vivent côte à côte, demain, ils pourraient vivre face à face.

Quand Zemmour déclara, en 2016, que la France vivait depuis longtemps une invasion, peut-être n’aurait-il pas été condamné en Cassation s’il avait cessé d’assimiler les islamistes à tous les musulmans. Peut-être même aurait-il joui d’une relaxe s’il avait appelé à la nécessaire réforme religieuse de l’islam, s’il avait exhorté l’Etat à corriger ses peurs, ses lâchetés, qui l’emmenèrent à des compromissions qui devinrent … collaboration.

Ou bien Zemmour, dimanche, a perdu ses nerfs, ou bien cet homme se gausse du devenir du pays : je n’en sais pas un qui osera dire que ses propos rendirent, ce jour-là, un quelconque service à la France. Pire: l’étendue des dégâts dus à ses mots est effroyable.

Publié dans politique
26 commentaires pour “Quand Zemmour, sous prétexte de parler vrai, vire au fasciste. Sarah Cattan
  1. Nelson Melody dit :

    On ne peut pas combattre le racisme (des islamistes et indigénistes) par le racisme. C’est pourquoi Eric zemmour est devenu en fin de compte l’idiot utile de ce qu’il prétend combattre.

  2. Pr. Patrick Bloch dit :

    Madame Cattan,
    C’est vous qui etes dans la haine. Je ne sais comment j’ai eu le courage, la patience ou l’idiotie de lire votre papier jusqu’au bout.
    Vous vous attribuez le pouvoir dE juger de donner des bons ou mauvais points .
    Vous vous complaisez dans un politiquement correct tout a fait dans l’air ambiant.
    J’ai du mal a comprendre comment on peut vous donner la plume.

    • André Mamou dit :

      Tribune juive à une devise , je dirais même un dogme ;: tous les sujets sont abordés, tous les points de vue exposés «  ! On donne la plume (ou le clavier plutôt) a tous ceux qui une idée à défendre ! Ça s’appelle la liberté de la presse , sans laquelle il n’est point de liberté !
      Elle a dit, vous lui avez répondu !
      Auriez voulu discourir tout seul ?

    • Zack dit :

      Effectivement, Docteur. 100% d’accord avec vous.
      Et ce n’est pas d’aujourd’hui.

    • Berny dit :

      Mais qui est » l’idiote utile? »

  3. Karol dit :

    J’ai du mal à comprendre certaines personnes.
    Dès qu’on n’est d’accord avec la gauche on est d’extrême droite ou fasciste.
    Et c’est ça la démocratie ?
    Juste un petit mot : la laîcité c’est AUCUNE religion dans l’espace public.
    Chez soi chacun fait comme il veut.
    Ce n’est pas le cas avec l’Islam.
    Ne pas comprendre ça c’est du fascisme?

    • André Mamou dit :

      Clair , limpide , et tellement simple à respecter ! Mais ceux qui n’en veulent pas essayent de compliquer !
      «  Je n’aime pas ceux qui troublent l’eau pour faire croire qu’elle est profonde «  Confucius

    • Patricia J.S Cambay dit :

      Je partage votre commentaire à une exception près : La laïcité ce n’est pas faire ce que l’on veut chez soi, ce serait trop facile ; la laïcité c’est aussi dénoncer les maltraitances aussi bien sur les enfants que sur les femmes, voire les hommes, les gens âgés, les animaux, etc. Alors, nous pourrons nous enorgueillir de notre laïcité, de notre liberté à vivre en respectant l’autre et en prenant soin de lui. C’est là en ce qui me concerne la vraie démocratie.

  4. Myriam dit :

    Fasciste ?Zemmour ? N’est-ce pas excessif, injustifié et injuste?
    Je trouve comme beaucoup de gens qui subissent les « Joies du vivre-ensemble « qu’il dit beaucoup de vérités qui dérangent les tenants autoproclamés du Bien! Il aime la France et le prouve par le courage de ses convictions et le patriotisme est une vertu à mon sens et demander que ceux qui veulent devenir Français acceptent les règles républicaines et la culture du pays d’accueil Sans vouloir imposer leurs codes culturels n’est pas du racisme !

  5. NO COMMENT dit :

    C’est quoi, le problème, en fin de compte?
    Depuis des années, une extrême droite, haineuse, sortant des affres de l’Algérie, nous sert une haine à l’arabe, sans se priver d’écorcher les juifs. Toute personne non français de souche semble horripiler cet homme, JM LE PEN!
    De l’autre côté, un islam, puis un islamisme timide au début, mais s’avérant envahiséant avec des imams qui prêchent la haine, le PIR, les Frères Musulmans, les zones de non-droits, les réseaux de drogues qui finissent par donner raison aux thèses de J-Marie.
    Et puis, surtout, un gouvernement qui semble ne pas vouloir bouger un cil, pour préserver la paix sociale, ses approvisionnements en pétrole et ses relations avec le monde arabe jusqu’à ouvertement avoir tourné le dos à Israël et à toute sa communauté juive qu’´il semble avoir abandonné, quand on voit comment sont traités les affaires des meurtres de Mmes Halimi et Knoll.
    Si la communauté juive se sent abandonnée et a recours à l’Alliah ( la petite ou la grande), le reste de la population française a le même sentiment d’abandon.
    Dans ce contexte, Mme Cattan, il est indécent de taper sur M. Zemmour.

    • Nelson Melody dit :

      Ajoutez le viol collectif d’Evry (2014) et d’autres crimes racistes anti-blancs . Zemmour peut certes avoir raison sur certains points, cela ne veut pas dire qu’il ne dérape pas dans certains de ses propos. Et ce faisant il fournit des armes à ses ennemis, les vôtres et les miens.

  6. Catherine Stora dit :

    Tu exagères, Sarah, comme souvent… Tu tombes dams le mélo.
    Surtout, tu joues toujours la même vieille carte de l’indignation vertueuse, et tu perds la partie. Zemmour a le courage de dire les choses comme il les voit, doit-il pour cela être pendu ?
    On dirait bien que toi et tes amis encartés au PC (Politiquement Correct) demandiez sa tête.

  7. Sarah Cattan dit :

    Chère Catherine Stora, était-ce, déjà, politiquement correct?
    Trouvez d’autres arguments peut-être que celui-là, infondé.
    https://www.tribunejuive.info/societe/sarah-cattan-chercher-a-distinguer-lislamisme-de-lislam-je-ny-suis-pas-parvenue

  8. MOSHELE dit :

    Madame,
    votre prise de position n’est malheureusement que la posture du politiquement correcte. Or force est de constater que depuis des années, cette posture ne produit rien, sauf à radicaliser.

  9. Elias dit :

    Il a dit la vérité qu’on lui coupe la tête n’est ce pas Sarah Cattan ?
    Vous pensez qu’après avoir tué en France 228 personnes dont des enfants de 5 à 8 ans ,Charlie hebdo. Hypercacher. Toulouse,rue des rosiers ,Ilan et Sarah Halimi . Knoll…. tous tués par-dessus musulmans fanatiques porteurs en France depuis leur arrivée de l’antijudaisme et de l’anti- Israël aux cris de mort aux juifs depuis 2002 et des défilés proarabes avec des slogans haineux et antijuifs , que tout ceci ne soit pas dit???ils ont voulu leur indépendance tous ces arabes d’AFN racistes et parasites et Bien qu kilos restent ôu repartent chez eux dans ces pays arabes misérables et totalitaire Juderein sans jufs
    Ils sont en France gràce à Chirac et Giscard qui ont sigles la loi du droit du sol et du regroupement familial soit plus de 15 millions de musulmans dont 8 millions sont francais et qui sont impunis car déséquilibres selon les gouvernements
    Ils sont un gouffre financier sans fonds , payé par nous pauvres imbéciles
    Ils sont soignees gratuitement touchent des alloc pour des familles de. 4 à12 enfants car nombreux sont les musulmans polygames sur tour en outre-mer comme Mayotte
    Ils haïssent la France, brûlent des milliers de voitures, caillassent police et pompiers
    fêtent avec tapage et drapeaux là victoires de leur pays d’origine montrant qu’ils ne sont pas des francais sauf pour les avantages. les logements et les emplois planqués .Leurs Femmes , elles sont voilés et se baignent en burkhinis montrant qu’elles repoussent la Liberation des femmes et sontt soumises
    Ils ont pour la charia en France et ont colonisé notre pays avec ces territoires perdus arabisés
    Personne ne peut les attaquer et leur but est bien la conquête de la France
    L’Islam français modéré n’existe pas et tous les musulmans attendent d’être plus nombreux pour prendre encore plus de territoires à la républiques avant les émeutes finales armées
    Dealers. voleurs , racistes assassins. preneurs d’emplois parasites profitant des allocations , logaments, soins gratuits …
    Voilà le message de Zemmour qui par sa parole vraie et lucide se met en danger
    Mais quel courage et ce n’es pas du fâchisme de dire en France des vérités
    A force de nous faire taire sitôt que l’on parle vrai alors o est traité de tous les noms par ces soit disants antifascistes qui seuls ont droit à la parole comme Le PIR ôu BDS ôu toutes ces associations pro arabes et arabes
    Ça suffit

  10. Zack dit :

    C’est quoi ce découpage de cheveux en quatre ?
    Pour tenter de différencier, artificiellement et contre-nature, Zemmour et Bensoussan ?

    Comment peut-on idolâtrer Bensoussan et vilipender Zemmour ? A moins de considérer les lecteurs comme amnésiques voire plus ?

    A l’exception du préambule de Zemmour consacré à la critique du « progressisme », sujet auquel Bensoussan n’a pas (encore…) touché, l’essentiel de son discours est compatible et complémentaire à celui de Bensoussan ; seule la forme diverge et encore….

    Zemmour défend même Bensoussan, indirectement et sans le mentionner, dans sa diatribe contre le fonctionnement de la machine judiciaire française en matière de « islamophobie ».

    Sans être jumeaux ils sont frères (pour cause ?…) ; pointant la même problématique MAIS facilement réfutables et incapables, l’un comme l’autre, de toute proposition concrète.

    Aux « Territoires perdus de la République » de Bensoussan Zemmour surenchérit en écho : « « Pour restaurer l’ordre républicain dans ces quartiers il faut d’abord ramener la France dans ces enclaves étrangères. »
    SYNONYMES !

    Accessoirement : « isn’it », écrit ainsi, n’existe dans aucune langue.

  11. Meir dit :

    Je suis surpris par la réaction de l’Imam Chalghoummi car il sait très bien que dans la doctrine, toute terre qui a été islamisée, devra le redevenir. C’est le problème d’Israel.
    La France fut conquise par les musulmans jusqu’à Poitiers. Elle doit donc le redevenir. L’Espagne devra le redevenir sauf que les Espagnols ne se sont pas laissés faire et avaient bloqué l’arrive massive des migrants.
    La France , quant à elle a laissé faire et même encouragé ces arrivées massives avec le concours de toute la bien pensance.
    Pour les doctrinaires musulmans, c’était du pain béni. Et c’est donc la France qui a eu cet honneur. L’Espagne et l’Italie suivront, mais ça sera via la France.
    Il ne faut pas avoir peur de le dire. D’où ma surprise sur la réaction de l’Imam Chalghoumi.
    Chère Sarah, si vous connaissez si bien Chalghoumi, essayez en toute amitié de le brancher sur le sujet et de nous mettre au courant.
    Personnellement ça ne me gêne pas que la France devienne à majorité musulmane. Après tout c’était le rêve de Napoléon que la France devienne à la tête d’un empire musulman.

  12. Ratfucker dit :

    « Le fascisme, c’est le mépris. Inversement, toute forme de mépris, si elle intervient en politique, prépare ou instaure le fascisme. » Albert Camus
    Le mépris envers les lecteurs d’Eric Zemmour, qui a été pour plusieurs de ses livres en tête des tirages au niveau national, c’est ce qui émane de cet article confit dans la bien-pensance. Cette volonté d’imposer la dhimmi attitude, en diabolisant toute déviation sous la qualification d’extrême droite – dans le campagnes, naguère, on sortait les gousses d’ail et le crucifix -, ne fait que pousser un peu plus l’électorat français, et plus particulièrement les Juifs de condition modestes confrontés en permanence à un antisémitisme brut qui n’a plus grand-chose à voir avec Drumont, vers le vote RN.
    Par paresse intellectuelle, vous me traiterez de beauf réac. Pourtant ma référence, ce n’est pas la fachosphère, mais les sondages de l’Institut Montaigne dirigé par Hakim el Karoui, du CNRS par Anne Muxel et Olivier Galland, le rapport Obin, le rapport Rufin, le rapport de l’EUMC, le rapport de l’ECRI, le rapport annuel de la COMMISSION NATIONALE CONSULTATIVE DES DROITS DE L’HOMME, le rapport de Laeticia Avia sur le racisme et l’antisémitisme sur internet. Et mon quotidien dans le XIX° arrondissement.

  13. Elias dit :

    Monsieur Mamou
    J’attends la publication de mon article sauf si vous le censurez et rejoignez la cohorte des antifascistes racistes qui nous empêchent de nous exprimer ouvertement
    Merci de publier mon commentaire

  14. Patricia J.S Cambay dit :

    J’ai apprécié nombre de commentaires en majorité lucides et sages. Mon mot de la fin : Mme Cattan de part sa réaction vire dans le politiquement correct, ce qui est décevant d’autant que M. Zemmour n’a fait que rester égal à lui-même c.a.d. un français laïque pur et dur avec une appartenance culturelle française profondément ancrée en lui. Si j’avais un reproche à faire à M. Zemmour, il serait que le trop nuit.

  15. davidex dit :

    Limpide Patricia. Mais encore ! C’est quoi le trop qui nuit ?

  16. Patricia J.S Cambay dit :

    Curieux davidex,
    Par « le trop nuit », j’entends ici qu’il met sa vie en danger, même si certains disent ou écrivent qu’il a une garde rapprochée. Lorsque l’on pense e.g. à ce qui vient de se passer à la préfecture de Paris, ce serait grand dommage s’il nous quittait car il serait plus petit mort que vivant. Cela dit, je vais vous faire une confidence, je défends les arguments de M. Zemmour et partage son combat ; ce n’est que le bon sens qui me guide. Qui plus est, je suis profondément biblique, lui ne l’est pas ; je suis donc encore « pire » que lui.
    Suis-je toujours aussi limpide à vos yeux ?
    NB: Etre biblique ne veut pas dire être grenouille de bénitier ; ce serait faire outrage à la Bible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"