Tribune juive : une Tribune, pas un porte-voix

A gauche ? A droite ? Au centre ? Si ces mots avaient encore un sens, sauriez-vous situer sur cet échiquier improbable la ligne éditoriale de Tribune juive ?

Etes-vous certains de savoir où classer les journalistes, écrivains, éditorialistes, sociologues, psychanalystes, chirurgiens, cinéastes, acteurs, rabbins, people, et autres célèbres ou anonymes auxquels TJ un jour s’intéressa.

S’intéressa au gré de l’actualité.

Au gré des problèmes de société.

Au gré aussi de l’humeur et de la personnalité des contributeurs ici-même publiés, pour l’unique raison que nous avions ce jour-là pensé vous intéresser. Vous éclairer. Vous faire réfléchir. Vous toucher.

Qu’il se fût agi des conversions forcées en Corée ou de l’homophobie particulièrement bien partagée chez nos orthodoxes.

De questions hautement philosophiques comme celle de savoir s’il fallait filmer le procès du frère de Mohamed Merah ou si un avocat devait tout défendre

D’égratigner nos Institutions Communautaires et de les saluer aussi

De questionner ouvertement la Magistrate en charge dans l’Affaire Sarah Halimi

De célébrer une Simone Veil Un Claude Lanzmann

De pré-venir concernant l’entrisme islamiste

De questionner frontalement les dirigeants du Mémorial lorsque nous crûmes devoir le faire

De publier tous les commentaires de nos lecteurs sans exception

A cette mission qu’elle a fait sienne depuis toujours, Tribune juive n’a jamais failli.

Aujourd’hui comme hier, TJ se veut le porteur d’opinions plurielles et se refuse à taire certaines questions moins populaires. L’opinion de nos concitoyens de la France profonde est à considérer autant si ce n’est davantage que celle de certains de nos coreligionnaires peinés et penauds.

Fallait-il publier cette réflexion de Chantal-Isabelle Lemoine sur les migrants ? Certes oui :

Les articles publiés ici depuis toujours disent tout de nous : Fièrement Français républicains. Laïques. Sionistes. A l’écoute de tous. Au service de la Communauté. Au service de l’Etat d’Israël. Résolument.

 

 

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans médias
Un commentaire pour “Tribune juive : une Tribune, pas un porte-voix
  1. josaphat dit :

    Bravo, continuez, ne lâchez rien de ce propos qui fait l’intelligence de Tribune Juive, son identité, son ouverture, sa fidélité, sa qualité, sa singularité, ne lâchez rien car la France a besoin de vous et grâce à vous devrait se mettre debout…continuez!!!!!!

Répondre à josaphat Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter