Quand les mensonges deviennent des « vérités »

Franz-Olivier Giesbert, écrivain de talent, journaliste de haut niveau, donne chaque semaine dans « Le Point » un éditorial lumineux qui éclaire plein de zones d’ombres.

Dans le numéro 2383 paru le 3 mai 2018, il évoque la désinformation qui ne cesse de faire des progrès et cite comme exemples les contre-vérités qui circulent dans tous les Media sur les conséquences de la mondialisation et du libéralisme, sur les Kurdes et sur Israël.

publicitÉ


Nous reproduisons ci-dessous la partie de ce texte concernant la terre juive. Ce n’est pas une novation pour nous. Franz-Olivier Giesbert, FOG, l’a déjà dit sur BFM avec Bourdin. Mais dans les ténèbres des mensonges et de la haine, cette bougie allumée est plus qu’un symbole, c’est l’espoir de voir disparaître les mensonges et la vérité s’imposer.


Comme le disait ce vieux farceur de Mark Twain, « un mensonge peut faire le tour de la terre le temps que la vérité mette ses chaussures ». C’est sans doute pourquoi le mensonge a si souvent l’avantage, qui conduit à raconter l’ Histoire à l’envers. L’un des plus inouïs concerne Israël, qui «  occuperait «  une terre qui, de tout temps, aurait été arabe. Une terre que les juifs auraient volée alors qu’au contraire, ils l’ont habitée majoritairement pendant au moins trois millénaires.

Dans l’Antiquité, la terre juive fut sans cesse envahie, piétinée, martyrisée par les Babyloniens, les Arabes, les croisés, les Ottomans…Pendant les dix derniers siècles, alors qu’elle était devenue quasi désertique, sa population était composée en majorité de juifs avec des chrétiens, assyriens ou arméniens. En quoi est-ce un pays arabe dont la capitale serait Jérusalem, comme le laissent entendre tant de confrères ? Falsification !

L’Histoire est devenue une perte de temps dans notre monde pressé. Observons comme elle est de plus en plus remplacée par un récit magique, totalitaire, qui n’a plus aucun rapport avec la réalité. Arabe, la Palestine ? Le nom de Palestine est un dérivé de Philistin, qui, en hébreu, signifie «  envahisseur ». Il a été donné au pays des juifs par l’empereur Hadrien, qui entendait ainsi les punir de s’être révoltés contre lui. Il à été maintenu jusqu’à la partition de 1948, tamponnée par l’ ONU. Les juifs ayant alors abandonné ce nom pour reprendre celui, originel, d’Israël, il fut récupéré dans les années 1950 par les Arabes, qui ont réussi une sorte de hold-up sémantique en faisant croire qu’ils étaient à eux seuls la Palestine..

Franz- Olivier Giesbert

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans médias
9 commentaires pour “Quand les mensonges deviennent des « vérités »
  1. NO COMMENT dit :

    Très bien dit!
    « un mensonge peut faire le tour de la terre le temps que la vérité mette ses chaussures »
    Petit, un copain m’a dit en secret ( de ses parents) qu’il ne croyait pas au Père Noël, mais qu’il avait tout à gagner de faire semblant d’y croire…..
    Il semble inouï qu’autanti de diplomates, d’élus, de journalistes en Europe, donnent du crédit à ces mensonges qui font tranquillement le tour de la terre… La seule explication est qu’ils ont quelque chose à gagner. Cependant, messieurs les intéressés, le challenge qui se joue, au delà du seul « combat » palestinien, c’est celui d’un envahissement islamiste qui se rit des fortifications de Vaudran! Le jour redouté où cela arrivera, les conquérants trieront entre mécréants et bons musulmans. Les Melanchon, Bourdin et autres ne seront pas à l’orchestre.

  2. Oui, une étincelle de vérité sur un océan de fange. Qui veut/peut la percevoir ?

  3. KOSKAS dit :

    A quand un débat télévisé entre Pascal BONIFACE et
    Franz Olivier GIESBERT ?

    • Nicole dit :

      Jamais !! Boniface n’a pas d’arguments FOG lui en a !!

    • Etant tout à fait d’accord avec l’article de Franz-Olivier Gisbert, mais en total désaccord avec Shlomo Sand, – l' »historien » qui pense que le concept de peuple juif est une invention -, comment se fait-il qu’un jury présidé récemment par FOG lui ait accordé un prix ?

  4. Sabo dit :

    J’adresse toutes mes félicitations à FOG pour son courage et l’honneur qu’il témoigne à l’histoire et la culture universelle.

  5. Mary-Rabine dit :

    Novation ? Et si nous essayions de parler français ?

  6. Michel Gasc dit :

    Je posais il y a quelque temps à la fin d’une conference faite par une egyptologue sur Moïse et les égyptiens. Je lui demandais » vous parlez des egyptiens, des juifs, mais jamais des arabes » . Elle me repondit » c’est vrai, mais ils ne sont arrivés que beaucoup plus tard »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tribune Juive, L’histoire continue…