Désinformation anti-israélienne dans L’Express

Désinformation anti-Israël : L’Express de Servan-Schreiber à Christophe Barbier, triste déchéance, par Pierre Lurçat

logo

En ouvrant ce matin ma boîte mail, je découvre un message de L’Express intitulé : « L’info à ne pas manquer : Des soldats israéliens s’élèvent contre les injustices faites aux Palestiniens ». Sous ce titre racoleur, la photo d’un soldat au béret mauve, le visage crispé par la douleur… Cette photographie, sans la moindre légende, est accompagnée du texte suivant : « Une quarantaine de soldats de réserve de la plus prestigieuse unité de renseignement militaire israélien ont décidé de ne plus en endosser l’uniforme … »

Intrigué, je clique sur le lien et m’aperçois immédiatement de la supercherie : l’article en question, repris d’une dépêche de l’AFP, date du mois de septembre 2014 ! Quant à la photographie censée illustrer l’article, elle n’a carrément rien à voir avec le sujet, puisqu’il s’agit de soldats participant à l’enterrement d’un des leurs, à Holon, apparemment durant la dernière guerre à Gaza il y a un an.

La photo détournée par L'Express : un procédé immoral

La photo détournée par L’Express : un procédé immoral

Face à ce cas flagrant de désinformation, plusieurs questions se posent : pourquoi L’Express a-t-il jugé utile de remettre en ligne cet article, en le faisant passer pour une information, « à ne pas manquer » selon les termes du message de L’Express ? La rédaction de l’hebdomadaire va-t-elle publier un rectificatif ? Qui est responsable de ce grossier mensonge ? S’agit-il d’un stagiaire incompétent (hypothèse optimiste), ou plus vraisemblablement d’un responsable de la rédaction ?

Au-delà du manquement aux règles de la déontologie journalistique les plus élémentaires, il y a là une atteinte à l’honneur de l’armée israélienne : l’utilisation de la photo de soldats participant à l’enterrement d’un camarade pour illustrer le phénomène minoritaire et monté en épingle par les médias occidentaux de l’objection de conscience, constitue un détournement illégal et immoral.

Un autre mensonge, très répandu depuis plusieurs années, consiste à qualifier de « refuznik » les objecteurs de conscience israéliens, alors que ce terme a une signification toute autre : il désigne les Juifs d’URSS auxquels le pouvoir soviétique refusait le droit d’émigrer en Israël. Là encore, il s’agit d’un détournement de sens mensonger, dans la pure tradition de l’antisémitisme occidental qui donne aux termes juifs une connotation négative (comme dans les expressions ‘monter une kabbale’ ou se ‘chamailler’, pour ne citer que deux exemples).

Le recyclage d’informations périmées est en soi, un procédé condamnable, qui en dit long sur la déontologie d’un hebdomadaire, qui fut jadis un des fleurons de la presse française. Jean-Jacques Servan Schreiber doit se retourner dans sa tombe en voyant ce que L’Express est devenu…

On ne peut s’empêcher de rapprocher ce cas de désinformation de l’éditorial scandaleux publié par Christophe Barbier, rédacteur en chef de L’Express, il y a un an. Shmuel Trigano avait alors dénoncé cet éditorial dans une analyse cinglante *, sous le titre « L’Express criminalise les Juifs de France ». Cet édito antijuif n’était pas un cas isolé, on le voit bien aujourd’hui. L’Express ne recule aujourd’hui devant rien – mensonges, trucages, désinformation – pour s’en prendre aux Juifs de France et à Israël.

M. Christophe Barbier serait bien inspiré de relire ces lignes écrites en juin 2002 par la cofondatrice du journal, dont il assume aujourd’hui – bien mal – la direction, Françoise Giroud :

« Mais à Paris, les personnes de bon goût ne comptent que les morts palestiniens. Quand on arrive aux autres, on ne sait plus compter. D’ailleurs, ce sont des goujats … Les fils d’un peuple supplicié devraient savoir se tenir à table, je veux dire à la guerre, et prendre les coups sans les rendre, c’est à peu près ce qu’ici et là on entend et on lit. Prendre les coups sans les rendre paraît néanmoins une conduite sur laquelle on ne doit plus pouvoir compter de la part des juifs, en aucune circonstance ».

Pierre Lurçat

http://www.unseulisrael.net/pages/articles-divers/desinformation-anti-israelienne-dans-l-express.html

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Droits d’auteur des photographies
Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo. Écrivez nous ici