Albert Memmi « Journal de guerre 1939-1943 »

Albert Memmi est né à Tunis en 1920. Il a 98 ans et nous avons tous lu son premier roman « La statue de sel » publié en 1953 qui racontait les difficultés de son union avec une française métropolitaine non juive.

Il y eut ensuite « Agar » puis « Portrait du colonisé » et Albert Memmi s’installa dans le sillage d’Albert Camus, de Franz Fanon ou d’Aimé Césaire à la croisée des cultures juive, arabe et française comme le prophète de la décolonisation.

publicitÉ


Guy Dugas chez CNRS éditions publie, annoté par lui, la première œuvre de Albert Memmi son « Journal de guerre 1939-1943 ».

Proclamation du statut des Juifs en 1940, occupation italo-allemande de la Tunisie en 1942 et 1943, théâtre de l’affrontement entre les forces de l’Axe et celles des Alliés.
Le Journal de guerre d’Albert Memmi nous parle, au jour le jour, de ces événements, commentant le conflit, la défaite française, les lois antisémites de Vichy, la société coloniale contemporaine et la montée des discriminations en Tunisie.

« Apprenti-philosophe » âgé d’à peine vingt ans et farouchement pacifiste, l’auteur se trouve d’abord affecté dans un bureau de recrutement de la main-d’œuvre juive, puis s’engage volontairement dans un camp de travail forcé.

Un extrait choisi avec soin :

« Il faut mentionner l’attitude des autorités françaises. Elles se sont désintéressées absolument du sort des juifs et les ont abandonnés sans discussion.

Lorsque les Allemands ont demandé 3.000 travailleurs aux Juifs, un des chefs de la Communauté a été voir l’Amiral Esteva… l’Amiral répond que les Allemands lui ont demandé de ne pas s’occuper des Juifs et qu’ils faisaient de la question juive une affaire personnelle. Les autorités françaises obéirent aux Allemands, ce qui n’était pas précisément leur devoir… Nous nous réjouissons que l’affaire en soit restée entre nous et les Allemands. Car les autorités françaises y auraient certes mis plus de zèle que nous ».

André Simon Mamou

Tagués avec : , , , ,
Publié dans livres
Un commentaire pour “Albert Memmi « Journal de guerre 1939-1943 »
  1. guy DUGAS dit :

    Merci pour ce signalement d’un ouvrage que j’ai édité et annoté. je regrette toutefois quelques approximations dans ce texte :
    1) Le premier roman de Memmi, La Statue de sel, ne raconte pas du tout « les difficultés de l’union [d’une jeune Juif] avec une française métropolitaine non juive ». Il y a là confusion avec Agar, le 2ème roman de l’auteur.
    2) Le Journal de guerre 1939-1943, inédit, ne peut être « la première oeuvre d’Albert Memmi ». IL s’agit, tout comme « Tunisie, an 1 » également publié par moi il y a deux ans, d’extraits du Journal intime que Memmi a tenu durant toute sa vie et qui, à ce jour, demeure encore inédit pour la plus large part.
    Merci de corriger en ce sens pour une meilleure compréhension de vos lecteurs.

Répondre à guy DUGAS Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter