Une carte extraordinaire pour mesurer l’ampleur de la Shoah par balles. Sarah Cattan

Yahad-In Unum publie une carte extraordinaire pour mesurer l’ampleur de la Shoah par balles.

LA carte publiée par Yahad-In-Unum

Yahad-In Unumdans l’union, en hébreu et en latin, est une association française créée pour localiser les sites de fosses communes des victimes juives et roms assassinées par les nazis en Europe de l’est durant la Seconde Guerre mondiale, et principalement les crimes des Einsatzgruppen commis en Ukraine, Biélorussie, Russie, Lituanie, Pologne, Roumanie et Moldavie.

L’Association Yahad-In Unum est fondée à Paris en 2004 par des dirigeants des communautés catholique et juive.

Le Père Patrick Desbois

Père Patrick Desbois

L’Association Yahad-In Unum est dirigée par le Père Patrick Desbois, prêtre catholique français, duquel le grand-père, pendant la Seconde Guerre mondiale, fut fait prisonnier de guerre et déporté au camp de Rawa Ruska.

C’est en s’intéressant à l’histoire de son grand-père que le Père Patrick Desbois découvre la réalité de la Shoah par balles en Europe de l’est. Patrick Desbois publie en 2007 Porteur de mémoires chez Michel Lafon[1]. L’émission de télévision Pièces à conviction a consacré un volet au sujet : Shoah par balles : l’Histoire oubliée[2].

Les travaux de l’Association Yahad-In Unum ont deux approches :

Dans un premier temps, un travail de recherche est effectué dans les archives de la Seconde Guerre mondiale, en particulier les archives russes.

Dans un second temps, l’équipe se déplace sur le terrain afin de recueillir des témoignages de villageois et localiser les fosses de ces exécutions massives.

Ces enquêtes permirent la localisation de 1 902 sites d’exécutions mais encore la collecte de 4 748 témoignages.

L’Association Yahad-In Unum estime qu’il y a au moins un million de victimes enterrées dans ces fosses et a mis en ligne une carte interactive répertoriant le résultat de ses recherches.


[1] L’ouvrage est réédité chez Flammarion en 2009.

[2]  Diffusion sur France 3 le 12 mars 2008.

Publié dans France, histoire, Shoah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter