Rubrique : exécution. Qui a passé la commande à Médiapart ? Regis de Castelnau

Sous Staline les règlements de compte politiques se finissaient discrètement dans les caves de la Loubianka. Et avec ensuite quelques retouches sur les photos officielles.

En France au sein de la caste politico-économique, cela commence par une opération médiatique. Préparée, organisée, voire financée par un commanditaire.

publicitÉ



Le Monde pour Benalla, le Canard pour Fillon par exemple.


Lorsque c’est Médiapart qui s’y colle, la cible et les observateurs doivent savoir que la décision d’exécution est déjà prise. Cahuzac et Morelle en savent quelque chose.


Médiapart, qui pratique le journalisme de délation occupe une place particulière sur ce métier. Plenel n’a aucun scrupule.


Lorsque le 1e missile contre Rugy est parti, derrière le plaisir qu’il y avait à voir ce concentré de crapulerie politique se faire défoncer pointait la question du commanditaire. Après le 2e (HLM de la chef de cabinet), c’était la conviction que son sort était scellé. Avec le 3e (travaux de rénovation) la seule question est celle de la date de la balle dans la nuque symbolique.
On verra. Entre l’éviction de Iejov de ses fonctions de patron du NKVD, et son exécution il s’est passé plus de 18 mois.

Alors on ne va pas pleurer sur une explosion en vol tellement méritée.


Rugy va pouvoir méditer sur la proximité, qu’il avait semble-t-il négligée entre Capitole et Roche Tarpéienne.

Mais ne se faire non plus aucune illusion sur ce qui vient de se passer. La morale politique, l’exigence de vertu chez les hommes publics, la transparence, le rôle de la presse dans le contrôle démocratique, tout cela n’a joué aucun rôle.

C’est un règlement de compte et rien d’autre.


La seule question intéressante maintenant pour les curieux: qui a passé la commande à Médiapart ?

Et pour les citoyens de ce pays : comment se débarrasser de ces gens, de tous ces gens ? Qui reste entière.

Regis de Castelnau
Tagués avec : , , , , ,
Publié dans France
2 commentaires pour “Rubrique : exécution. Qui a passé la commande à Médiapart ? Regis de Castelnau
  1. Samueli dit :

    Régis de Castelnau se hisse au grade de premier prosélyte des théories du complot.
    Pas la première fois. Alors qu’il est payé pour évoquer la présomption d’innocence.

    Sauf que si Rugy n’avait pas ce comportement irresponsable (le cas échéant), dont il serait seul à blâmer, personne n’aurait pu lui savonner la planche.
    Le reste (les prétendues « commande » à Mediapart, « exécution » etc.) n’est que le détail technique du savonnage. Castelnau confond le mode opératoire et la cause.

    On sait que chaque politicien a des rivaux et doit de ce fait faire très attention. Lorsqu’on grimpe au sommet du cocotier il faut avoir le derrière propre.

    Tout ça n’a rien de nouveau et Castelnau aurait pu s’abstenir de nous gaver.

  2. Stéphane dit :

    La liberté d’expression ne devrait-aller que dans un sens apparemment!
    Qui plus est quand une personne se pose des questions sur les méthodes d’un journal, journal composé d’intouchables, la dite personne est raillée, sa santé mentale remise en question…
    La méthode est connue,usée jusqu’à la corde, discréditer l’importun qui a osé remettre en question la voix du maître!…Rien de nouveau sous le soleil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF