Résidence+avion pour Bibi : Lapid est contre

Lapid s’oppose à de nouveaux frais pour le premier ministre

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait demandé au gouvernement d’approuver la création d’un comité chargé d’examiner les répercussions de l’achat d’un avion pour le transport du premier ministre et du président, son « Air Force One », et la construction d’un nouveau bâtiment pour abriter le bureau du premier ministre et lui servir de résidence, sa « Maison Blanche ». Yair Lapid, le Ministre des Finances a annoncé dimanche matin qu’il s’opposait à ce projet. lapid-natanyahu 3

Yaïr Lapid a rappellé que la construction de cette nouvelle résidence et l’achat d’un avion pour le Premier ministre et le président ont été longuement discutées dans différents forums professionnels, et n’ont trouvé aucune justification économique. De plus, en ce qui concerne l’avion personnel, le ministère affirme qu’au-delà de l’achat, cela entraînerait des coûts logistiques élevés : entretien, exploitation, entrepôt.

publicitÉ


Le comité devra se prononcer

Mais surtout le ministre des Finances a déclaré: «Moralement, nous sommes d’avis qu’en cette période où l’on demande à la population de serrer la ceinture, alors que les impôts augmentent, alors que l’écart entre les plus riches et les plus pauvres est l’un des plus important au monde, le gouvernement d’Israël doit agir raisonnablement, et ne pas prendre de mesures qui seront perçues par le public comme une déconnexion totale des difficultés de la vie quotidienne « .

Le coût de ce projet est de 800 millions de NIS, dont 650 millions pour la résidence. Cependant, contrairement à la position de Lapid, en 2009, le ministère des Finances avait effectivement approuvé le budget ALMOG, pour la construction d’une nouvelle résidence, mais ce projet avait été annulé deux mois plus tard en raison de l’indignation du public.

Malgré l’opposition de Yaïr Lapid, le gouvernement a approuvé dimanche en fin de journée la création de ce comité. Le comité sera présidé par Eliezer Goldberg ancien juge à la Cour Suprême d’Israël, qui a également siégé dans l’équivalent israélien de la Cour des Comptes  Le comité présentera ses recommandations à la Knesset après avoir examiné les considérations financières mais aussi l’aspect sécuritaire de la question.

Line Tubiana

Tagués avec : , , ,
Publié dans France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"