Rendez-vous sur la ligne d’arrivée, le 9 par Avraham Azoulay

Je sais finalement pour qui voter !

Voilà enfin une personne, une femme, qui pourra nous représenter en Israël et à travers le monde : Myriam Peretz, en tant que Présidente de l’Etat d’Israël. Elle a lancé un appel au calme et à la sagesse que je vous transmets : »Peu importe le camp politique que vous avez choisi, chaque leader de chaque parti ne désire qu’une chose: le bien du pays. Alors s’il vous plait, אנא, diminuez un peu les attaques personnelles ».

publicitÉ


Le combat politique est un signe plus que positif en ce qui concerne notre beau pays. Chacun veut défendre son parti, ses idées, son porte-drapeau, et c’est magnifique. Voilà l’un des indices prometteurs de l’intégration en Israël : se sentir impliqué par tout ce qui touche notre quotidien : l’économie, la défense, la terre, la religion, la culture, l’éducation …

Toute campagne doit se dérouler dans le respect de l’autre et pas à n’importe quel prix. L’autre, c’est celui ou celle qui vit sur le même bateau que nous, au drapeau bleu et blanc (aucune allusion politique :), et qui ne pense pas tout à fait et même parfois pas du tout, comme nous. Alors, même si l’on n’est pas d’accord, on se respecte quand même, en tant qu’homme, en tant que juif.

En ce qui me concerne, je suis depuis toujours un fan inconditionnel du premier ministre actuel, celui que l’on nomme familièrement Bibi. J’ai pour lui une vraie admiration. Je vois en lui le bon père de la nation, rassurant, intelligent, pondéré et ferme à la fois. Alors je le dis haut et fort, c’est lui que je désire voir prendre de nouveau, le 10 avril, la gestion du pays.

C’est vrai aussi que je suis attaché à Bennett et Shaked, en raison de leur droiture, de leur efficacité et de leurs valeurs franches. Je souhaite sincèrement les voir, l’un à la défense, l’autre à la justice.

J’aimerais aussi voir enfin des francophones israéliens à la Knesset. Yomtov Kalfon bien sûr, jeune et compétent. Mais aussi mes amis, le Rav Haïm Amsellem et Albert Lévy de Zehout. Quant à la santé, j’aurais été ravi qu’une femme, qui se préoccupe du social, comme Orly Lévi Abecassis, soit élue.

Il y a quatre ans, j’ai eu la chance, pour la première fois dans ma vie, de devenir membre d’un parti politique en Israël : Habayit Hayeoudi. Je me suis, depuis, engagé vivement, pour défendre au sein de ce parti, les valeurs profondément sionistes et religieuses qu’il reflète. C’est donc naturellement, que le 9 Avril, je voterai de nouveau pour ma maison idéologique, le Hihoud Hayamin, dirigé à présent par le rav Rafi Peretz et Betsalel Smotrich.

Que chacun exprime sa voix, selon ses propres choix et ses propres critères, c’est notre droit, notre mérite et notre devoir.

Avraham Azoulay, LPH lphinfo

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"