Louis Aliot : « désaccords désormais irréconciliables » avec Jean-Marie Le Pen

« Les chambres à gaz ,  point de détail de la Seconde Guerre mondiale » puis défense de Pétain et attaque contre le gouvernement par des immigrés ou des enfants d’immigrés … Jean-Marie Le Pen ne veut plus se contrôler et après Florian Philippot c’est au tour de Louis Alliot, vice Président du Front National et compagnon de Marine Le Pen, de monter au filet.

 Auteur / Source / Crédit MEHDI FEDOUACH / AFP

Auteur / Source / Crédit MEHDI FEDOUACH / AFP

Il a estimé mercredi que « les désaccords politiques » avec Jean-Marie Le Pen étaient « désormais irréconciliables » après l’entretien accordé par le fondateur du FN à Rivarol, « torchon antisémite  » et il écrit sur son compte twitter: « l’entretien de JMLP dans ce torchon antisémite est parfaitement scandaleux et nos désaccords politiques désormais irréconciliables ».

 » VALLS EST FRANÇAIS DEPUIS TRENTE ANS « 

Louis Aliot, qui fut jadis directeur de cabinet de Jean-Marie Le Pen, se réfère à un entretien à l’hebdomadaire d’extrême droite dans lequel JMLP multiplie les déclarations choc: défense de Pétain et des pétainistes, thuriféraires de la République qui le « gonflent », gouvernement « par des immigrés et des enfants d’immigrés à tous les niveaux »,  « Valls est Français depuis trente ans, moi je suis Français depuis mille ans »..

On a l’impression qu’il s’agit d’une opération de communication orchestrée comme une valse à quatre temps : chambres  à gaz, riposte indignée de Philippot, Rivarol et constat de rupture de Aliot.
Certains pensent  qu’il s’agit  d’un vieil homme qui refuse de rentrer dans le rang mais le résultat est le même : l’extrême droite déshonorante et le populisme aveugle sont chez eux au Front National.

André Mamou   

 Marine Le Pen « s’oppose »à la candidature

de son père aux régionales en Paca

La présidente du Front national, Marine Le Pen, annonce dans un communiqué, mercredi 8 avril, qu’elle « s’oppose » à la candidature de son père, le fondateur du FN, Jean-Marie Le Pen, aux régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur, après ses nouveaux propos polémiques dans l’hebdomadaire d’extrême droite Rivarol.

Tagués avec : , , , , , , , , , ,
Publié dans France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter