Les services secrets israéliens vont intégrer des ‘Harédim dans leurs rangs

Les services de renseignements et de sécurité israéliens ouvrent une nouvelle voie en lançant une vaste campagne de recrutement à destination du public ‘Harédi. Les jeunes dotés de talents prometteurs sont invités à se joindre au programme d’étude spécial qui permettra aux éléments les plus brillants de travailler dans le cadre des services de sécurité. Cet appel est le fruit de la coopération avec une nouvelle association religieuse, Pardess, qui œuvre pour l’égalité des chances et l’intégration des jeunes ‘Harédim au sein des organisations sécuritaires par des formations adaptées à ces fonctions, et données dans un cadre religieux. Après un premier tri rigoureux des candidats, une bourse sera même accordée à ceux répondant aux critères.

publicitÉ


La campagne de recrutement, lancée au début du mois d’avril sur les différents réseaux sociaux par le biais d’un film court, a suscité un vif intérêt, puisqu’elle a entraîné l’inscription de plus de 100 jeunes par jour.
À la base de cette initiative, on retrouve les responsables du recrutement au sein des services de sécurité et de renseignement en Israël. Guidés par une vision stratégique à long terme, ils ont réalisé l’importance de l’intégration des ‘Harédim dans les différents dispositifs, au vu des capacités hors pair dont sont dotés ces jeunes, qui pourraient représenter un apport précieux face aux différents défis auxquels ces services sont confrontés. Cette décision d’élargir leur secteur de recrutement à ces brillants éléments permettra donc d’ouvrir de nouvelles perspectives.

D’un autre côté, le travail au sein des services de sécurité israéliens permettra au jeune ‘Harédi de s’intégrer dans ces importants dispositifs sans se retrouver confronté à des questions ou conflits avec son identité religieuse. L’association qui a en grande partie permis de combler ce fossé est Pardess, dont la vocation est notamment d’aider les jeunes ‘Harédim à allier formation et vie professionnelle à la préservation de leur identité religieuse. C’est donc dans cet esprit de respect pour l’étude de la Torah que la présente campagne s’adresse aux jeunes ‘Harédim ayant terminé avec succès leur cursus d’étude en Yéchiva, et non à ceux qui s’y trouvent encore.

Le fondateur de l’association, Rav Moché Kahan, est lui-même un ancien élève du fleuron des Yéchivot, Tifra’h et Mir, conférencier sur les langues sémitiques à l’Université de Ben-Gourion. Heureux du lancement de cette campagne et des opportunités uniques qui s’ouvrent à présent au public ‘Harédi, il souligne qu’« il ne s’agit pas d’une possibilité de plus, mais bien d’une opportunité exceptionnelle. À la fin, seuls les meilleurs seront choisis et pourront s’intégrer dans un travail administratif et dans d’autres dispositifs de sécurité sensibles, auxquels fait allusion la dernière lettre de l’acronyme Pardess – le monde du Sod. »

Les nombreux candidats seront passés au crible par le biais de différents examens. La condition de base est l’âge, qui soit se situer entre 24 et 35 ans. Au vu de la spécificité du monde ‘Harédi, cette campagne s’adresse ainsi essentiellement à des hommes mariés, pères de famille, et donc souvent limités d’un point de vue financier, ce qui implique une plus grande nécessité de bourses d’études pour permettre le recrutement des meilleurs éléments.

En outre, seuls les candidats qui présenteront un profil personnel et des capacités réellement supérieures pourront passer aux étapes suivantes de la sélection. Et dans un second temps, les meilleurs d’entre eux devront suivre un cursus de formation préuniversitaire, pour pouvoir au final intégrer une filière informatique ou en géopolitique et relations internationales, mêlant étude de la Torah dans un environnement ‘Harédi. Ceux qui seront à la hauteur des exigences seront ensuite engagés au sein des différents services de sécurité israéliens, à des postes variés dans le domaine des cyber technologies, de l’informatique, de la recherche, de l’analyse, etc.

Source : lphinfo.com

Soutenez Tribune Juive

Tribune Juive a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer d’exister. Un don minime, même de 5€, nous montrera votre adhésion et entraînera notre reconnaissance.

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans israël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter

SOUTENEZ TRIBUNE JUIVE

FAITES UN DON et DÉDUISEZ 66% DE VOS IMPOTS

Pour 100 Euros versés à Tribune Juive, vous recevrez une attestation CERFA qui vous permettra de déduire 66 Euros du montant de votre impôt. Ainsi votre don ne vous aura coûté que 34 Euros.