Israël, Le silence des medias. René Seror


Depuis le début de semaine, je suis peu productif. Dimanche, je passais des examens. Lundi, c’est le 11 novembre. J’ai rendez-vous pour le vaccin de la grippe. Rien de grave!  Je passe le temps d’attente, les yeux fixés sur mon portable. Magnifique la wifi. Plus besoin d’ondes courtes. On a les nouvelles du monde entier. Et de quoi parlent tous les sites, toutes les radios, tous les journaux, toutes les télés (oui, j’ai aussi, ça) que je consulte: De la marche contre l’islamophobie. 

La sémillante Polony

Toute la journée. Jusqu’au soir. Même la sémillante Polony, vous savez, Natacha, la directrice de Marianne. J’avoue que je l’aimais bien chez Ruquier, et depuis, je l’écoute avec beaucoup d’attention. Mais ce 11/11 elle prend beaucoup de précautions pour nous dire qu’il ne faut pas mettre tous les musulmans dans les mêmes babouches. Stop, Natach! Je sais, inutile de m’en mettre une tartine. Mes amis Habib, Moncef, Rachid… J’aurais besoin de tant de places pour les nommer. Sans parler de ceux, avec qui, nous ne nous sommes jamais perdus de vue depuis la maternelle. 

Très sincèrement, mis à part les précautions de départ, le papier de Polony est à ce point remarquable qu’il a éveillé ma curiosité. Plus besoin de dico! J’appelle mon ami Google et lui pose la question: C’est quoi une phobie? Synthétisons sa réponse: une peur, une angoisse. Où ai-je vu ce mot ailleurs?Arachnophobie. Google me répond aussitôt: la peur des araignées. 

Google

C’est alors, que tout naturellement, je l’interroge à propos de l’islamophobie. Il me répond que c’est un terme polysémique (aie)qui se définit comme la crainte ou la peur de l’islam. Mais qu’il peut aussi désigner une hostilité…

Les slogans de la marche contre l’islamophobie

Ce que j’ai retenu de tous ces compte-rendus, reportages et autres éditoriaux, c’est que 13000 musulmans ont défilé, en clamant leur appartenance au peuple juif. Étoile sur la poitrine, Pancartes annonçant: HALTE À TOUS LES RACISMES. Et le plus savoureux:GAZA =AUSCHWITZ 

J’ai franchement été surpris de ne pas lire: Nous sommes des juifs musulmans. Cela ne m’aurait pas surpris. Je suis ensuite tombée sur l’excellente chronique de madame Nathalie Bianchi. J’ai commencé par en rire, mais plus j’avançais dans la lecture, plus c’était drôle et plus je m’assombrissais. L’authentique reflet d’une infâme réalité. Merci Madame. Chapeau bas.

 Incapable d’écrire, incapable de dormir. Mardi matin. Ma fille m’accompagne. Direction Tel-Aviv.

A peine 2 kilomètres, elle me dit: »Papa, tu entends? On dirait la sirène d’alerte. »

Aussitôt des véhicules s’arrêtent sur la bande d’arrêt d’urgence. Les conducteurs descendent, les passagers suivent, les enfants hurlent. Et le bruit de la sirène, maintenant, bien distinct, de même aux explosions. Chacun fait demi tour. Pas d’écoles, pas de courses. Depuis, quelques centaines de roquettes sont tombées. 200, 300,400 qui peut être précis. Je ne peux toujours pas écrire. J’écoute, je scrute. J’ai appris la démission et le départ du Président Péruvien. J’ai appris que 49 jours avant la fin de l’année, la France a englouti son budget annuel. Elle ne peut plus payer les fonctionnaires…Elle est la plus mauvaise élève de l’Europe, derrière l’Italie. En revanche, l’Allemagne et la Suède supporteraient une année de 13 mois!J’ai appris que Renaud sortait un nouveau disque. Que la chasse aux chrétiens a repris en Syrie. Que 2 prêtres arméniens, le père et le fils ont été assassinés. Et des dizaines d’infos fastidieuses et offrant un intérêt relatif. A2 a fait 1 minutes sur les roquettes comme s’ils annonçaient la pluie ou une tempête. Europe1, RTL nous ont tenu bilan des tués coté Gaza. Alors que j’ai trouvé un peu d’énergie pour écrire, mes appareils crépitent. Entre les roquettes qui pleuvent sur Ashdod, jusqu’à Rehovot et les messages de parents, du monde entier, dont les enfants se sont enrôlés dans Tsahal, qu’elles prières n’avons-nous pas encore prononcées, pour implorer la protection du ciel. Le Psalmiste a dit:…j’élève mes yeux vers les montagnes (Harim)Le commentateur dit, lisez:J’élève mes yeux vers mes parentsou mes ancêtres.(Ourim)Fasse mon D, que nos prières te parviennent, Que nos enfants, nos soldats, reviennent tous, glorieux. Que les combats cessent. 

J’aime quand les médias évitent de parler d’Israël. Mais quand nos troupes font la guerre avec autant d’humanité, ils méritent une citation au tableau du bon comportement. S’ils s’étaient frottés à la Russie ou à la Turquie, ils ne compteraient pas 10 ou 20 morts. Les morts se compteraient par milliers. Au même titre qu’on ne change pas un être bien élevé en voyou, Rien ne supprimera l’éthique de notre peuple.

Publié dans France, france israel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Droits d’auteur des photographies
Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo. Écrivez nous ici
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF