ISRAËL, ÉTAT JUIF. René Seror

Qu’ils s’appellent Gantz, Amir ou Lapid, ZUILI ou Barnavit,
Qu’ils se prétendent du centre ou du centre-gauche,
Peu m’importe le positionnement politique.
Seul m’intéresse le caractère juif d’Israel.



Et quand je lis, ici ou là, que certains voudraient un Israel laïque, je me prends la tête à deux mains et je réfléchis.
Je me dis que si je concrétise le bouillonnement de mon cerveau, en le consignant par écrit, je serai pris,
au mieux pour un extraterrestre, au pire pour un fou.
Pourtant, il faut que ça sorte.
Il faut que chacun y réfléchisse et,
soit me renie,
Soit se pose les bonnes questions.
Commençons par le commencement:
Combien de peuples étaient la, conquérants, guerriers, n’ayant jamais été massacrés, dépossédés,
et pourtant, ils ont disparus.
Combien de nations existent depuis plusieurs siècles?
Combien de pays se sont émancipés, après la décolonisation
Et combien ont égalé le niveau d’Israel en si peu de temps?
Nous sommes exactement dans la peau du premier de la classe, dont les autres envient les bonnes notes, mais attendent la récré pour le bastonner.
OUPS! A la récré, il s’avère que le premier de la classe est champion de lutte gréco-romaine.
Certes, le premier de la classe est doué, mais il n’a pas la science infuse. Il travaille beaucoup.
En Israël, nous constatons que les réussites spectaculaires, techniques, technologiques, scientifiques, médicales et autres, ne peuvent être dues, qu’à l’intelligence humaine.
Certes, je prends toutes sortes de précautions pour le dire, mais ma conviction est profonde et ancrée en mon être.
Dans nos Yechivot, des individus de tous les âges étudient, des journées entières, des années, bien plus longtemps que les meilleurs médecins ou que les plus grands ingénieurs.
C’est par leur mérite qu’Israel se positionne en tête dans tous les domaines évoqués.
Combien me prendront pour un illuminé?
Pourtant, combien de preuves, nous avons sous les yeux, chaque jour?
Combien d’attentats sont déjoués?
Combien d’actions réussissent nos soldats et reviennent indemnes?
De combien de découvertes es israéliennes, le monde profite?
Avant de mettre un point final, à ce qui est une recommandation amicale, pour conserver le caractère juif d’Erets Israël, j’aimerai vous soumettre un petit exercice de réflexion:
Pourquoi Lieberman, qui se dit, violemment anti religieux, s’est-il adsocié à Olivier Rafovicz?
Réponse: parce que sans les religieux, il n’existe pas.
Second exercice: pourquoi Olivier Rafovicz, porteur de kippa, s’est-il acoquiné à Lieberman?
Pure ambition?
Association garantie jusqu’aux résultats du vote.
René Seror

publicitÉ


Envoyé de mon iPhone

SFR

Informations légalesPlan du sitePhishingCookiesD

Publié dans France
Un commentaire pour “ISRAËL, ÉTAT JUIF. René Seror
  1. Ingrid Israël-Anderhuber dit :

    Okay, René Seror. Mais… Où est la reconnaissance de la gloire de Dieu dans tout cela ? Je ne vois ici que celle de la gloire des hommes. Or, il ne faut pas oublier que les Israélites ne sont pas sortis de la cuisse de Jupiter, mais de celle de Noé, tout comme les nations, donc tous des êtres humains. Par conséquent ce qui fait la différence relativement à ce palmarès, c’est juste qu’à l’époque antique Israël, du fait de son alliance avec Dieu (disparue quant à elle avec le Temple de Jérusalem), a bénéficié de la bénédiction divine qui, elle, est irrévocable, ce qui ne signifie pas qu’Israël est sauvé pour autant, ou n’a que du bien à son actif. Non ! Mais aujourd’hui, compte tenu de votre article, on ne va parler que du bien, et donc ne pas oublier de dire : Merci Seigneur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"