Israël : Dogo, le robot de contre-terrorisme

La société israélienne General Robotics propose un robot chenillé de 12 kg conçu pour la lutte antiterroriste et construit en composites à haute résistance.dogo

Il abrite un compartiment monté sur un bras articulé. Il est surmonté d’un rail Picatinny permettant de positionner des capteurs ou encore un lanceur de pepper-spray. Un pistolet Glock 26 de 9 mm peut être installé dans le compartiment mobile en site.

Dogo dispose de huit microcaméras positionnées sur deux bras montés à l’arrière, offrant une couverture à 360°. Deux autres caméras sont placées dans le compartiment mobile. Un micro et un haut-parleur permettent de donner des ordres ou de négocier. Le fonctionnement de l’ensemble est intuitif – il est comparé à « un jeu vidéo »… Il est possible de zoomer à l’envie, mais aussi de procéder au ciblage, par l’activation d’un point laser ou encore en travaillant par pixel. Lors de déplacement dans des escaliers deux tiges en fibres composites se positionnent pour éviter un retournement. Ses batteries lui donnent une autonomie de cinq heures.

publicitÉ

Source secoursrouge

Powered by WPNewsman

Tagués avec : , ,
Publié dans israël
Un commentaire pour “Israël : Dogo, le robot de contre-terrorisme
  1. André dit :

    Les « résistants falestiniens » poignardent des passants dans le dos, égorgent une jeune fille endormie dans son lit et écrasent avec leurs véhicules des badauds qui ont le nez en l’air. Alors Israël a bien raison de leur envoyer ses robots flingueurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WPNewsman