Raphaël Nisand – Hommage au Lieutenant Pierre Bockel et à ses camarades de combat

La mort de 13 jeunes français engagés dans l’opération barkhane est une bien triste nouvelle. Parmi eux le lieutenant Pierre BOCKEL fils de Jean- Marie BOCKEL, sénateur du Haut-Rhin à qui nous présentons toutes nos condoléances ainsi qu’à sa famille.

Le lieutenant Pierre Bockel (Photo ministère des Armées)

Pierre BOCKEL avait à l’instar de sa famille une haute idée de la France.
Il a grandi dans une famille pétrie de valeurs chrétiennes et a été formé au don de soi par une pratique assidue du scoutisme dans son plus jeune âge. Pierre BOCKEL voulait aider les pauvres et était passionné d’aviation comme ses camarades de combat tous engagés. Il savait qu’il risquait sa vie mais il le faisait par idéal. La situation au Mali est compliquée la vie n’y est pas facile, ni pour l’armée française qui y est engagée, ni pour la population malienne en butte à bien des déficiences malheureusement très répandues en Afrique.

Le premier des handicaps c’est bien sûr l’islamisme qui transforme un pays paisible en zone de guerre et de danger pour tous les citoyens. Les islamistes étaient sur le point de gagner et d’occuper BAMAKO la capitale lorsque François HOLLANDE Président de la République a décidé de les empêcher en engageant l’armée française pour sauver BAMAKO.

Cette opération militaire fut réussie et n’entraina que des louanges chez les gens de bonne foi.

Mais les autres problèmes du Mali ont empêché toute solution durable et contraint l’armée française à maintenir des troupes sur place, ce qui n’est bien sûr ni souhaité ni souhaitable.

Dissensions ethniques entre peuls et dogons, entre population nomade et population sédentaire, entre touaregs et arabes, corruption généralisée, sous-développement endémique auquel se rajoute la désertification par l’avancée du Sahara, n’en jetez plus ; ce cocktail est explosif et laisse peu de perspectives à une solution rapide et pérenne.

Comme il fallait être courageux pour y aller !

Ces treize militaires avaient entre 22 et 43 ans. © Armée de Terre

Aujourd’hui la mort de nos 13 braves permet à ceux qui rêvent d’une France aux petits pieds, sans valeurs, et sans projet, de sortir du bois.

Le temps du deuil n’est pas encore terminé que la France insoumise se précipite pour dire qu’il faut quitter le Mali.

La défense des droits de l’Homme, de la liberté, la solidarité avec un peuple qui souffre, de tout cela ils ne tiennent aucun compte.

Au contraire même la France insoumise est contre ces valeurs occidentales et souhaite les faire reculer dès qu’une opportunité s’ouvre …
Personne ne peut se mettre à la place de chacun de ces jeunes et de leur famille mais le sénateur Jean-Marie BOCKEL malgré le choc terrible qu’il ressent au plus profond de lui a tout de même indiqué que d’après lui la France devait continuer sa mission au Mali.

Chacun peut comprendre en effet qu’abandonner le Mali après cette tragédie équivaudrait à une capitulation devant l’islamisme qui ne tarderait pas à en faire une de ses bases terroristes comme il la fait en Syrie, en Somalie et en Lybie, des pays où l’Etat a disparu.

Il faut donc sans doute malheureusement continuer le combat et ce sera l’une des leçons à tirer de cette tragédie.

Raphaël Nisand
Chroniqueur le lundi matin 8H30 sur Radio Judaïca.

Droits d’auteur des photographies 

Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo.

Écrivez nous ici

Tagués avec : , , , ,
Publié dans France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Droits d’auteur des photographies
Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo. Écrivez nous ici
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF