Elections israéliennes. Tout le monde veut prendre sa place, par Sammy Ghozlan

« Tout le monde veut prendre sa place », c’est une émission télévisée animée par » Nagui  » et que France 2 diffuse chaque jour depuis 2006 Des candidats doivent répondre a des questions et se montrer meilleurs que le champion, pour pouvoir le remplacer. Et tant que les résultats du champion sont supérieurs, ce dernier continue de siéger dans son fauteuil.

publicitÉ


La politique israélienne telle qu’elle se déroule depuis quelques semaines me fait penser a cette émission, d’autant qu’aucun des candidats ne présente un programme. La lutte entre les principaux partis est plutôt violente. Invectives, accusations, injures réciproques , mais aucun débat, aucun projet .

Pour l’heure le champion actuel est Bibi Netanyahu. Et l’on voit arriver de nouveaux candidats, tous militaires pour la plupart; des anciens chefs d’Etat major ambitieux. Ils sont légitimes à poser leur candidature, mais sont-ils meilleurs que le champion actuel, Netanyahu? Or les précédents militaires, brillants, et qui ont remporté des batailles et des guerres, n’ont pas laissé de très bons souvenirs l’ordre qu’ils sont venus en politique

On se souvient du Général  Moshé Dayan et de ses manquements lors de la guerre de 1973 la guerre de Kippour; on se rappelle du Général Ehoud  Barak,  prêt à  céder plus de 90% des territoires et qu’en fin de compte Arafat à refusés. On se souvient aussi  de l’excellent général Ariel Arik Sharon  vainqueur de la guerre de Kippour qui en cédant la bande de Gaza aux palestiniens a fait un base terroriste gouvernée par le mouvement islamo terroriste Hamas, avec toutes les conséquences et les dangers qui s’ensuivent. Si les faits d’armes de ces militaires sont incontestables, leur rôle politique a été largement contesté pour avoir mis en danger la sécurité d’Israël et  sa survie.

photo : Aharon Krohn/Flash90

Netanyahu avait été aussi un militaire, mais avec une longue expérience politique . Mais, sa  formation à l’américaine.lui a donné une stature internationale réelle .Ses concurrents ne peuvent la vaincre, alors  la police israélienne intervient pour les aider .Cette institution détient des pouvoirs exorbitants, de nature à viser et concentrer ses efforts sur  les premiers ministres et chefs d’état Mais. Accuser, inculper, s’acharner sur ces personnages, est-ce vraiment son rôle? Est-ce vraiment sa fonction? Dans quel but agit-elle ainsi ? Est-ce normal qu’elle déploie tant d’efforts pour atteindre Netanyahu ou harceler sa femme pour le discréditer et le faire tomber autrement que par les voies démocratiques . Cela devrait relever  du rôle de la la seule Justice et non de la police

Ce premier ministre est il aussi indéboulonnable pour que l’Etat major de la Police se croit légitime à s’immiscer dans le paysage et intervenir dans les débats  réservés à la Justice et à la politique Cette institution policière donne le sentiment qu’elle cherche  l’intérêt d’une idéologie plutôt que celui du pays au point de nuire au travail exceptionnel accompli par Netanyahu.

Ils convient de reconnaître et de se réjouir  que depuis que Netanyahu est au pouvoir, de plus en plus de pays étrangers envisagent d’ installer leur ambassade à Jérusalem,. Il a évité une confrontation inutile a Gaza. Il a désigné l’Iran comme le vrai danger, non seulement contre Israel, mais contre l’Europe et les Etats arabes sunnites Il établit des relations diplomatiques et sécuritaires avec des pays arabes et musulmans,  du Proche orient, du Maghreb, voire d’Afrique noire, et même d’Asie.

L’inculpation que voudraient lui infliger ses adversaires, et cette Police aurait pour conséquence de ruiner cet élan salutaire pour tout Israel. Il convient de  souligner que » Inculpation » n’est pas » Condamnation ». Je reste convaincu que c’est la personnalité de ce Premier ministre qui permet à l’Etat juif de séduire les anciens adversaires d’Israël .

Avec Netanyahu, Israël est au zénith. Israël est craint et respecté. Ce Premier Ministre maîtrise complètement la situation. N’est-il pas prématuré que des chefs d’Etat major, qui veulent entrer en politique, cherchent déjà à prendre sa place? Nous sommes nombreux a penser qu’il serait imprudent de changer maintenant une équipe qui gagne. Le proverbe biblique le confirme : Nul n’est prophète en son pays. Chacun veut prendre sa place et pense mieux faire. Est-ce que cela servira Israel? Rien n’est moins sûr  il ne faudrait pas que l’électeur Israélien influencé par les campagnes en faveur  du changement, amène le pays à connaître la situation qui prévaut en  France .

Alors que le peuple est derrière BIBI et  lui est plutôt favorable, ce sont ceux qui détiennent les pouvoirs annexes, comme la Police, la Justice, les médias, ainsi que les partis politiques hostiles et plutôt de Gauche, qui s’obstinent à vouloir  destituer le premier ministre en poste par tous les moyens…

Mais il faudra que ces derniers se montrent bien supérieurs pour espérer prendre la place de Bibi ! Et s’il veut les battre il lui faudra cette fois convaincre le peuple qu’il s’intéresse à lui, et va oeuvrer pour l’amélioration de la situation économique personnelle des citoyens, et la fin des trop grandes disparités entre les pauvres et les riches.

 M Netanyahu s’est déjà engagé à lutter contre la pauvreté en Israel. Il a compris que  l’un des enjeux du prochain scrutin  sera de redonner au citoyen israélien un plus grand pouvoir d’achat. Il sait que le candidat qui sera élu sera celui qui rétablira une justice sociale réelle. Il est en effet insupportable de voir des personnes âgées devoir faire les poubelles pour ramasser des bouteilles et canettes, ou encore être obligées de mendier, dans ce pays moderne s’il en est, en tête sur le plan de la recherche scientifique, et de la technologie la plus avancée ..

Il est inadmissible que les prix des produits de consommation de première nécessité soient particulièrement élevés. Il est inadmissible que de trop nombreux israéliens n’aient pas la possibilité de nourrir leur famille. Il n’est pas normal que l’emploi ne soit pas suffisamment protégé et trop aléatoire. alors que le taux de chômage est toujours très faible. Quant au  système de santé, il faudra l’améliorer sinon le réformer afin qu’il soit moins onéreux, plus facilement accessible et bien mieux développé

En France, les Gilets jaunes ont révélé le mal-être des Français moyens. Il est a craindre que des mouvements de ce type éclatent en Israël. Or, les députés élus de la Knesset ne paraissent pas particulièrement préoccupés par les besoins et les attentes des citoyens. Chacun sait que ces députés doivent leur place au parti politique auquel ils appartiennent et qui les a désignés.De ce fait, n’étant pas élus directement par le peuple, ils n’ont pas de comptes à lui rendre.

Et si Netanyahu réussit dans le domaine politique diplomatique sécuritaire militaire, il lui faut aujourd’hui s’appliquer sans délai et encore plus qu’avant au problème social et économique des citoyens les plus démunis ,qui se sentent abandonnés de tous. Et, si le peuple réclame la sécurité tant à l’intérieur qu’à l ‘extérieur des frontières, il a besoin pour vivre de la  sécurité sociale au sens propre du terme. Pour  de ne pas commettre d’erreur, le peuple d’Israël n’aura pas d’autre choix  que de plébisciter Netanyahu qui détient  ces talents d’économiste avise.

Il est de mon point de vue  le seul susceptible de changer la physionomie sociale de son  Pays que tous les israéliens attendent désormais.

Sammy Ghozlan  

.

Tagués avec : , , , ,
Publié dans israël
3 commentaires pour “Elections israéliennes. Tout le monde veut prendre sa place, par Sammy Ghozlan
  1. Meir dit :

    Plus que parfait.
    Analyse juste et tout à fait en phase avec ce qu’un juif a comme devoir.

  2. Léia dit :

    Votre texte est en 2 parties : un plaidoyer pour Bibi et son contraire ! Cela fait 10 ans que les inégalités se creusent : qu’a-t-il fait ? Il ne parle même pas des problèmes sociaux et de santé ( sans parler des pollutions violentes ) : ça ne l’intéresse pas !

    • André Mamou dit :

      Ça va l’intéresser Davantage maintenant mais s’occuper de la santé et des inégalités sociales ne doit pas conduire à entraver les entrepreneurs et faire d’ Israël un pays ankylosé comme bcp pays d’Europe !

Répondre à André Mamou Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter