Avigdor Liberman le trublion et son fanatisme anti-judaïque, par Samy Ghozlan

J’avais beaucoup d’estime et de considération pour Avigdor Liberman, je pensais que ses positions politiques étaient de nature à défendre les intérêts d’Israël, mais depuis son entêtement à nuire à la coalition élue, cet acharnement à refuser toute négociation avec Bibi Netanyahu,  son obsession à s’opposer aux représentants légitimes des religieux, en les méprisant, Liberman a perdu ma confiance. Pire encore. Désormais je pense qu’il faut nous en méfier.

M. Liberman motive son intransigeance en invoquant le prétexte qu »il a des principes et qu’il doit les respecter  » il ajoute qu’il veut un état juif mais pas religieux.

Il convient de lui  répondre que les religieux aussi ont des principes et certainement plus forts que ceux de ce féroce laïque qui se démasque.

Je constate qu’il est beaucoup plus sévère, tenace et téméraire contre Netanyahu et contre les juifs religieux qu’il ne l’a été contre le Hamas et les terroristes palestiniens.

Du temps où il était ministre de la défense, il n’a pas su prévenir les tunnels, ni réduire au silence les missiles palestiniens, il a voulu entraîner Tsahal dans une guerre inutile, en envoyant des enfants à une mort certaine .Il n’a pas empêché les rapts de soldats, ni obtenu la libération des prisonniers et des dépouilles de ceux qui ont été tués et retenus en otages..

Lui qui paraissait faucon, lui qui avait fait des déclarations tonitruantes du genre « Les Arabes israéliens qui ne sont pas fidèles à Israël  qui ne sont pas de notre côté  méritent de se faire décapiter à la hache ». Il estime en outre que « tous ceux qui dénoncent la politique d’Israël menée contre les Palestiniens méritent d’être condamnés à mort. »

Ainsi cet ancien ministre de la défense démontre aujourd’hui qu’il a autant de haine pour les arabes que pour les juifs religieux.

A partir du moment ou il réclame que les élèves de « yeshivot  » soient incorporés dans Tashal, en invoquant l’égalité entre les citoyens, il se fourvoie, car s’il faut égalité, alors, les arabes qui sont aussi citoyens israéliens à part entière, devraient de mon point de vue effectuer un service national.

L’armée française avait bien en son sein des » régiments musulmans de Tirailleurs sénégalais, »  ou le « régiment des Harkis ».

Suite à l’exemption dont ils profitent les arabes israéliens remplissent les universités israéliennes, occupent les postes de pharmaciens, infirmiers infirmières, médecins, professeurs etc, alors que les jeunes israéliens sont à l’armée pendant 3 ans, et souvent découragés ne reprennent plus leurs études après avoir été libérés .

Aussi quand Liberman prétend que les religieux ne font pas l’armée, il ment. La plupart des unités de combat comprennent des soldats valeureux, qui portent barbe, kippa, tsitsit !

Avidgor Liberman a provoqué volontairement  la crise politique que connait Israël aujourd’hui.

Réputé obstiné, têtu, belliqueux, il apparaît comme un adversaire de la démocratie d’Israël et du peuple d’Israël.

Il a pris le parti de s’attaquer à la racine d’Israël, à la religion, Pour lui ISRAEL DOIT ETRE UN ETAT JUIF MAIS PAS RELIGIEUX

Que veut dire  » juif mais pas religieux « .

La carte d’identité d’un juif, me disait mon rabbin  (Chalom Lellouche ZAL) c’est SHABAT ET CACHER .

Sans cela, un juif n’est qu’un autre goy.

Philosophie juive, culture juive, études juives; tout cela n’est que du bavardage si elles ne sont empreintes de la pratique du JUDAÏSME, soulignait le Grand Rabbin de Paris David Messas .ZAL

Pour comprendre l’attitude de Liberman il faut connaitre ses origines qui ont forgé son caractère et son réflexe anti religieux qui serait poursuivi pour antisémitisme s’il s’était exprimé en France.

D’après sa biographie lue sur WIKIPÉDIA,celui qui se fait appeler Avigdor Liberman est né  le 5 juin 1958 à Kichinev, en République Socialiste Soviétique Moldave, en URSS, sous le nom d’Evik (ou Evit) Lvovitch dans une famille juive russophone. il s’appelle Evik en l’honneur d’Eva, une de ses grand-mères.

Sa mère s’appelait  Esther Markovna. Son père Lev Yankelevitch Liberman, juif de Bessarabie, est avant 1940, citoyen roumain membre de l’organisation sioniste de jeunesse Betar. Il est envoyé au front dans les rangs de l’Armée rouge pendant la Seconde Guerre Mondiale Fait prisonnier par les Allemands, et survivant à cette captivité, il est ensuite déporté par les autorités soviétiques en Sibérie.

En Moldavie, le jeune Evit (Avigdor) étudie à l’Institut agronomique de Kichinev et travaille pour une courte période à Bakou (actuel Azerbaïdjan), avant d’émigrer en Israël en 1978 Il y étudie, exerce plusieurs métiers et crée le parti politique  israel Beteinou

Il s’appuie sur la communauté originaire de Russie qui a émigré grâce à la pression faite par les nations et les juifs en particulier sur les dirigeants de  l’Union Soviétique afin qu’ils libèrent les juifs opprimés, déjudaïsés, et les laissent se rendre en Israël.

On peut admettre que si Liberman vit en Israël c’est quand même un peu grâce à nos actions. Nous ne regrettons pas d’avoir fait libérer ces juifs du Goulag, ceux que l’on surnommait « les prisonniers de Sion, identifiés juifs grâce à la mention JUIF inscrite sur leur carte d’identité. Ni religion ni pratique, ni étude, rien, seulement ce tampon les distinguait des autres citoyens d’URSS.

Je me souviens qu’en France avec le Groupe des Inter-communautaires, au FSJU, avec mes amis (feu) Khalfa Guedj,(feu Edgar Guedj, nous avions oeuvré en ce sens et organisé des manifestations pour la LIBERATION DES JUIFS D’URSS . Le premier rassemblement organisé devant le Panthéon à Paris avait pour but de mobiliser les hommes les femmes et les enfants.

Puis afin de marquer les esprits et sensibiliser les médias, deux des  propositions que j’avais formulées ont été acceptées, et réalisées.

L’une consistait à manifester massivement  à Paris , marcher de République à Bastill , puis, arrivés à Bastille, nous devions (embastiller)  Marek Halter dans une cage pour symboliser l’enfermement des juifs d’URSS. La manifestation a été un succès. Toute la presse écrite, parlée et  télévisée en a rendu compte

La seconde que j’ai intitulée UN SEFER THORA pour Moscou, avait pour but de faire participer chacun des 600 000  juifs de France à acheter l’une des 600.000 lettres contenues dans le Sefer. Relayée par la radio et la presse juive, cette opération a abouti  rapidement. Ce Sefer a été acheté, écrit et intronisé au Centre Communautaire  par le grand Rabbin de France René Samuel Sirat qui l’a ensuite emporté à Moscou comme prévu.

Ce Sefer est revenu en Israël avec les derniers juifs libérés, et s’y trouve encore aujourd’hui.

Avigdor Liberman devrait s’en souvenir. Tout Israël devrait s’en souvenir. Cette Alya a  bénéficié et tant mieux, de tous les avantages sociaux possibles, et même politiques, puisque plusieurs juifs originaires de Russie ont obtenu des postes clés importants. Leur intégration a été facilitée, et Liberman est même devenu ministre.

Il est vrai que contrairement aux olim de France, les Olim d’URSS n’ont pas à ma connaissance  ouvert des synagogues, mais plutôt des boucheries de porc, des boites de nuit et j’en passe. Ils ont apporté bien d’autres choses  plus positives mais il faut l’admettre, la religion juive leur est étrangère.; Le judaïsme leur est étranger.

Alors ce que veut Liberman, est probablement influencé par son passé en Union soviétique, Soutenu par les mouvements de gauche, ce qu’il désire faire est totalement hostile au judaïsme authentique. Il se positionne  comme l’ennemi du judaïsme, comme le sont les pires antisémites contemporains  voire même les antijuifs de toute l’histoire.

De la façon dont il se comporte aujourd’hui je crains qu’il soit capable de faire voter une loi qui obligerait d’inscrire JUIF ORTHODOXE sur la » téoudat zeout » des israéliens pratiquants, tout comme les soviétiques le faisaient pour identifier les juifs d’URSS avec cette mention « JUIF « sur leur carte d’identité. L’argument de la conscription des élèves des yeshivot est dérisoire, il ne fait que masquer son but de laïciser à outrance la société israélienne et lui retirer tout respect des lois du judaïsme qui forment cette colonne vertébrale du peuple juif qui l’a maintenu à travers les siècles et les toutes les vicissitudes, l’inquisition, la shoah qu’ils ont traversées, conservant l’espoir de revoir un Israël juif ,y revivre, y prier sans discrimination voire sans limite.

Dans les temps anciens, c’est à cause de ce type de haine que plusieurs de nos maîtres avaient été martyrisés, que nos prophètes, Samuel, Elie, ont été pourchassés, ou que plusieurs tsadikim comme Rabbi Akiba ont été assassinés et que des autodafés ont été perpétrés dans tous les pays du monde. Ces hommes de religion étaient les tenants du Judaïsme de la Thora .Ils l’ont payé de leur vie souvent trahis par leurs compatriotes.

Liberman par son attitude jette dangereusement le haro sur tous les israéliens religieux.

L’Israël que Liberman entrevoit n’est pas le mien. Il n’est pas le nôtre; Il n’est pas celui de peuple juif.

Faut il lui rappeler ce verset ancestral ERETS ISRAEL BELI THORA KEMO GOUF BELI NESHAMA

Israël sans le judaisme de la Thora, c’est comme un corps sans âme

Liberman dit en avoir assez de la « soumission aux juifs religieux ».

Pour notre part bien que favorable à la tolérance, l’ouverture, l’indulgence, nous lui rétorquons  » nous n’avons pas l’intention de nous soumettre à la  » religion laïque  » qui n’a pas sa place dans l’Etat juif « .

 » israel Beteinou » le parti de Liberman  » Israel  Notre maison  » perd toute sa substance. La Thora constitue la fondation du peuple juif. Une maison sans fondation est vouée à la destruction c’est celle de Liberman.

Ainsi quiconque veut comme Liberman priver ISRAEL du judaïsme, contribue à tuer Israël et en faire un corps inerte, sans vie, sans âme.

Je m’oppose à ce projet, nous devons nous y opposer.

Je ne suis ni Haredi, ni fondamentalement orthodoxe, ni Habad,  mais je sais que nos ennemis rêvent de voir un Israël  » nettoyé »  de tout judaïsme. Ils savent que dans ce cas de figure, ils pourraient nous vaincre. Je refuse leur donner satisfaction.

Mes amis, olim de France, Juifs d’Israël, réagissons. Nous n’avons pas échappé toutes les pérégrinations, tous les malheurs, tous les génocides pour faire d’Israël retrouvé reconquis, restauré, un pays non juif au sens propre du terme.

C’est pourquoi les idées de Liberman doivent être combattues.

Pour ma part, je voterai à nouveau pour que BIBI l’irremplaçable soir réélu et nommé Premier Ministre, et j’engage chacun des citoyens juifs d’Israël à voter aussi massivement pour les partis religieux qui sont et restent la garantie de la pérennité du peuple juif authentique .

Tout autre choix conduirait à la guerre, à la crise politique autant qu’à la crise  économique et financière. Les investisseurs attendront certainement les résultats  des prochaines élections avant de s’engager.

L’image d’Israël serait dégradée aux yeux des pays arabes qui s’étaient rapprochés , et celle de l’Iran sera renforcée.

Le plan de paix le deal promis par les USA risquerait d’être reporté sinon modifié.

En fait par ses manoeuvres, et son entêtement Liberman met tout Israël en danger . Il affaiblit sa démocratie, sa défense, sa force de dissuasion et son peuple.

Liberman est le chantre de la défaite annoncée . il faudra l’écarter de toute ambition politique et neutraliser son obsession anti judaïsme.

Le peuple juif a démontré qu’il sait résister à tous les « torquemada »

Le peuple d’Israël survivra tant qu’il y aura des fidèles qui observeront les règles de la Halakha, ce code de la route multi-millénaire, qui constitue la raison d’être d’Israël, n’en déplaise à Liberman et ses acolytes.

Samy Ghozlan

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans France
14 commentaires pour “Avigdor Liberman le trublion et son fanatisme anti-judaïque, par Samy Ghozlan
  1. Georges Cohen dit :

    Cet article recèle une telle quantité d’inepties, de contre vérités et/ou de mensonges, le tout teinté de préjugés anti russes les plus primaires, qu’on ne saurait par où commencer.
    Ce Mr Ghozlan veut nous faire prendre des vessies pour des lanternes et les laïcs qui composent quand même plus de 70% de notre pays pour de dangereux extrémistes. Lieberman avec toutes ses imperfections, au milieu d’un paysage politique plutôt chaotique fait d’opportunistes et de tacticiens même brillants (Bibi), est le seul à ma connaissance à ne pas avoir troqué (ces dernières années au moins) ses convictions contre un poste ministériel.
    Sa position sur la conscription est la simple application d’une loi déjà votée, et encore une fois plus de 70% de notre électorat la partage, et quant à ses résultats au poste de ministre de la défense, c’est une vaste blague qui n’a fait rire personne ici. Tout le monde sait en israël à part ce Mr Ghozlan (a moins qu’il soit un fieffé menteur) que c’était Bibi qui était à la manette, faisant avaler couleuvre après couleuvre à son ministre de la défense, la dernière étant l’épisode pathétique des valises quatariennes remplies de cash à destination du Hamas, qui a d’ailleurs motivée sa décision d’arrêter les frais et de démissionner enfin.
    A bon entendeur.

  2. L’idée de séparation entre l’Etat et la religion n’est pas une hérésie, quand on sait que la grande majorité des Juifs en Israël ne sont pas pratiquants.
    Laïcité et sionisme ne sont pas antinomiques.
    Aussi, une réforme menée avec sagesse et tolérance ne devrait pas léser les personnes qui tiennent à fréquenter les synagogues tout en suivant les rites auxquelles elles sont attachées.

  3. Edouard B dit :

    Vous avez tort, Georges Cohen, d’être si gentil avec Ghozlan.
    Pas une phrase de son article ne tient debout ; c’est n’importe quoi de A à Z.
    Nul besoin d’ailleurs de défendre la position inverse à la sienne ; Ghozlan est fake news quelque soit votre opinion sur Liberman.
    Sauf peut-être les éléments biographiques sur Liberman, directement tirés de Wikipedia et qui lui sont plutôt favorables.

    Rien d’étonnant lorsqu’on connait le passé de Ghozlan, entre autres le clash qui l’opposa jadis à la présidence du CRIF pour avoir raconté (déjà…) n’importe quoi.
    Et apparemment ça continue, puisque sous la signature BNVCA il nous narre parfois des histoires invérifiables, non documentées et non-confirmées par de sources fiables.

    Et maintenant il déploie ses « talents » dans la politique israélienne…

    • André Mamou dit :

      Samy Ghozlan a le droit d’avoir une opinion ! Il a également le droit à l’erreur. Tribune juive l’a publié parce que c’est quelqu’un de bien , lucide et courageux. Il s’est battu , il se bat contre tous les anti juifs et son combat est notre combat. Il pense que Lieberman aurait pu s’abstenir d’infliger un second scrutin au peuple d’Israël pour une conscription ( souhaitable) des religieux dans un délai de six ans ! Pas de quoi tirer à l’arquebuse sur lui ! Les plans de carrière et les jalousies souterraines expliquent bien des prises de position qui nous apparaissent indéchiffrables.

      • Georges Cohen dit :

        Mais Mr Mamou, personne n’a jamais prétendu que ce Ghozlan n’avait pas droit à exprimer son opinion en éructant comme il le fait! Mais souffrez tout de même que les lecteurs de votre journal oh combien respectable lui apportent la contradiction.
        Quant à la responsabilité de la tenue de nouvelles élections, pourquoi encore une fois la faire porter uniquement à Liberman? Il a refusé obstinément qu’on altère la rédaction d’une loi déjà voté même d’une virgule c’est vrai, mais cette responsabilité est partagée par les partis Haredi et vous le savez très bien.
        Et que dire de celle de Bibi qui plutôt que de laisser Rivlin confier à un autre que lui le soin de former une coalition là où il a échoué, a préféré dissoudre la Knesset?
        Liberman n’est certes pas un gringalet, mais vous lui faire porter un costume trop grand pour lui.

        • André Mamou dit :

          Ghozlan est respectable et il n’éructe pas, il donne son opinion et il l’explicite . Il a le droit de le faire et il a le droit de se tromper. Pour Liberman, j’ai simplement rappelé que les » haredi « à Tsahal c’était prévu dans un délai de 6 ans. Israël a la chance extraordinaire d’avoir un partenaire comme Donald Trump essayant de trouver une solution au conflit avec un plan de distribution de richesses pour la région, fallait- il que Netanyahu se sacrifie pour que Avigdor Liberman voit son ego pleinement satisfait ? Poser la question , trouver la réponse.l.chacun la sienne !

          • Georges Cohen dit :

            Ce Mr Ghozlan est peut-être respectable mais ce qu’il écrit ne l’est pas Mr Mamou.
            En particulier quand il nous distille sa petite musique nauséabonde au sujet de l’immigration russe qui aurait apporté des boucheries de porc, des boîtes de nuit et pourquoi pas des prostituées?
            Mon père venant de Meknès en 1947 et qui a combattu 2 guerres entre 48 et 57 a suffisamment souffert de ce genre de préjugés racistes pour ne pas laisser passer ce genre de propos.
            Et je trouve dérangeant que TJ au travers de votre personne défende bec et ongles cet article.

      • Moisan dit :

        Vous confondez l’homme et le propos. Ici, il ne s’agit que de l’article signé Gozlan et les commentaires précédents sont particulièrement justes. Faire de Liberman le responsable de l’échec des négociations relève du parti-pris, ne serait-ce pas plutôt Netanyahu qui a renvoyé le pays aux urnes alors qu’il aurait pu passer la main à quelqu’un d’autre du Likud qui aurait pu former une coalition.

        • André Mamou dit :

          Vous connaissez des leaders politiques de l’envergure de Netanyahu qui se seraient sacrifiés pour satisfaire le désir de vengeance d’un de leurs opposants comme Liberman ? C’est ce que voulait le chef de Israël Beteinou : contraindre Bibi à la démission ou à de nouvelles élections.

  4. Pardo dit :

    Je pense que ce n’était pas le moment d’empêcher Nethanyou de constituer son gouvernement : Israel a besoin d’être gouverné en cette période ôu Trump va révéler son plan de paix
    Sans accabler Agvidor Liberman Il met Israël en mauvaise position pour ce plan de paix important si attendu d’autant que les élections americaines approchent ce qui va lier les initiatives de Trump et de son entourage pro israélien
    Il aurait ôu trouver un arrangement pour ces Haredim et remettre à plus tard ses critiques justifiées .Mais en étant I transigeant il comment une faute politique
    Comme le dit justement Mamou Il n’y a aucun politique en israel qui a la stature de Nethanyahu surtout avec ses affinités avec Trump et Poutine
    Israel risque à cause de Libermann de payer Cher cette erreur

  5. Pardo dit :

    Édouard.
    Les personnes qui soutiennent actuellement Nethanyau ne sont ni naïfs ni crédules
    Israel passe avant Nethanyau et vous et cohen n’ont rien compris des enjeux actuels pour Israel à la veille du plan de paix de Trump
    Vous êtes viscéralement contre Nethanyu et vous oubliez les intérêts vitaux d’Israël qui a besoin d’être gouverné et par un politique de forte stature
    Nous savons les problèmes financiers de Nethanyau Mais il y a un temps pour tout et aujourd ´hui même si cela nous dérange (en rappelant les sacrifices militaires de la famille Nethanyahu à Entebbe)je confirme que Libermann est responsable de l’absence de constitution d’un gouvernement empêchant pour un problème qui aurait pu être réglé plus tard ou alors Libermann rêve d’être Le PM et ce serait une catastrophe y compris pour Gantz et son coéquipier s’ils devaient remplacer Nethanyau
    Seul Nethanyau est l’homme qîil faut actuellement à israëlet pas un autre.
    Seul ce politique est redouté à l’étranger et seul les pays arabes lui feront confiance en cas de négociations sans oublier ses amitiés avec Trump et Poutine
    L’union européenne est l’ennemi de Nethanyou et cela confirme que l’UE ami des arabes fait tout pour éliminer ce denier et mettre des pantins qui donneront tout israel aux arabe: c’est ce que vous voulez qu’Israël soit détruit ?cela ne vous suffit pas que l’UE arme les arabes, facilite la bombe nucléaire des iraniens et finance Le terrorisme et déligitime israel en payant des ONG
    Êtes vous stupide à ce point????et vous ne comprenez pas les enjeux actuels !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter