Vues de France. Les Législatives en Israël. Sarah Cattan

Chez nous, à 2 mois des Européennes, l’ambiance commence à monter : les Chefs de Partis se sont étripés concernant la gestion de la sécurité face aux saccages hebdomadaires que l’on sait. Vous êtes devenus fous, s’est écrié Mélenchon, s’étranglant devant un présumé recours aux soldats de l’opération Sentinelle. Quant à MLP,  elle demande que la venue de François Hollande à Hénin-Beaumont soit annulée, au nom de… la neutralité politique. L’ancien Président devait venir parler à des lycéens du… fonctionnement de l’Union européenne. MLP rétorque que l’ensemble des formations candidates à l’élection européenne en France soient invitées à venir s’exprimer au… Lycée Darchicourt… LOL… La Rectrice des Hauts de France a manqué s’étrangler.

Donc, ne nous moquons pas, nous qui en fîmes, des belles et pas glorieuses, avec des histoires de costumes et autres coups portés.

En Israël, à J-18 des élections législatives du 9 avril, vue de France, l’ambiance est de plus en plus … Chaude. S’agit-il d’une atmosphère inédite ? Les uppercuts se succèdent. Avec une relative… violence.

Les affaires. Miki Ganor arrêté. Puis assigné en résidence surveillée. Ce témoin d’état qui en se rétractant a perdu son statut de témoin à charge d’état. Il aurait versé des pots de vin à plusieurs preneurs de décisions…

Les déclarations : Celles de Netanyahou à Gantz: Que savent les Iraniens que vous nous cachez?

Celles de Gantz au Premier Ministre.

Celles du sieur Erdogan à l’encontre de Bibi.

Les Téléphones piratéspar les Iraniens.  Celui de Benny Gantz hacké il y a quelques mois. Ceux de Sarah Netanyahu et son fils Yaïr. Infos qui nous viennent … du site saoudien Independent Arabia.

Jusqu’à ce clip d’Ayelet Shaked, Ministre de la Justice du parti Le Foyer juif, qu’elle dit destiné à la gauche libérale…

Et puis ces 2 derniers sondages.

Que penser en effet du clip de campagne d’Ayelet Shaked, dans lequel elle apparaît comme un mannequin présentant un parfum appelé … Fascisme, et qui s’achève par une réplique de la Ministre lançant : pour moi, ça sent la démocratie.

Clip jugé éminemment sexiste chez nous.

Perçu, sans le contexte israélien pour en saisir l’ironie, comme une reconnaissance par la Ministre de la Justice de son soutien à l’idéologie fasciste : C’est un joli clip destiné à la gauche libérale qui, pendant des années, m’a traité de fasciste mais perd de plus en plus les élections, a déclaré Shaked à Channel 13 mardi soir. Je pense que je leur ai parlé dans leur langue. J’ose espérer qu’ils cesseront de m’appeler fasciste après la vidéo.  

Les médias, passion fatale de Benyamin Netanyahou… Le premier ministre israélien  entretient il est vrai des relations électriques avec les journalistes, qui voudraient sa perte. Au point de les prendre pour une cible de campagne, comme en témoigna cette affiche le long du périphérique à Tel-Aviv, et dupliquée à l’infini sur les réseaux sociaux : Quatre célèbres journalistes israéliens. Un slogan qui claque : Ils ne décideront pas. Le Likoud a revendiqué la paternité de cette affiche.

Mais heureusement, pour … compenser, i24NEWS et Israël Hayom se sont associés pour décrypter les élections. Un partenariat qui inclut la diffusion de deux émissions hebdomadaires d’une heure animées par les journalistes d’Israël Hayom et d’i24NEWS et dédiées aux élections, en anglais et en français, ainsi qu’une version de l’émission sous-titrée en hébreu, disponible sur les sites internet des deux médias. Un sondage, mené conjointement, est publié chaque vendredi sur i24NEWS et Israël Hayom. Boaz Bismuth appelé comme… l’expert qu’il est. Aux côtés d’autres.

Les commentaires fusent: Israël Hayom… Ce n’est pas le journal appartenant à Sheldon Adelson, le grand copain de Netanyahou ? Si je comprends bien, I24 et Israël Hayom s’unissent pour donner un coup de main à Bibi ?

Les mauvaises langues racontent que jadis, Amos Regev, feu rédacteur en chef d’Israël Hayom, aurait été renvoyé après avoir permis à des journalistes de critiquer Netanyahu…

Les très mauvaises langues répètent que Netanyahu a reconnu avoir appelé Israël Hayom jusqu’à 5 fois par jour dans la période qui précéda l’élection générale de mars 2015… Ragots ? Avérés par le bureau du Premier Ministre suite à un ordre de la Cour, fondé sur la loi sur la liberté de l’information.

Tout cela n’est-il pas de bonne guerre.

Tout cela n’est-il pas universel.

Quoi qu’il en soit, voilà une élection qui virerait presque au référendum. Plus que jamais, ça ressemble à ça : Bibi, seul contre tous. C’est en tout cas ainsi que lui le vit : des candidats de centre-droit rêvant de le faire trébucher. Un Procureur général qui lui en voudrait. Et d’autres. Mais surtouuuut … les journalistes.

Notre homme compte de fervents soutiens. Soutenu qu’il est aux USA par le républicain Bryan Leib, qui tweete : Netanyahu made Israël stronger!

Ses supporters acharnés. Bibi est adoré. Ses partisans sont plus qu’actifs sur les réseaux sociaux. Un bilan incontestable, même aux yeux des travaillistes objectifs, et qualifié de  magnifique par ses supporters : taux de chômage inférieur au taux d’augmentation du PIB , L’Etat hébreu devenu start up Nation ,  une armée que le Monde nous envie . Certes lui sont reprochés les 24 % de la population qui sont pauvres : d’aucuns vous diront que pour la moitié, arabes, haredis, c’est là un choix de vie . reconnaissant que le système économique du libéralisme est cruel , partout dans le monde… Mais qu’il est à ce jour le seul qui conduisît à la prospérité  : si en Israël s’installait un régime socialiste de redistribution, ne devrait-on pas craindre une fuite des capitaux doublée d’une fuite des cerveaux. Et ne retrouverait-on pas alors un pays ankylosé comme la France… Ne prendrait-on pas le risque d’aller encore vers un scénario vénézuélien… 

Il demeure que les sondages se suivent. 2 sondages du 20 mars de 2 sondeurs différents. Channel 13 et Channel 12. Ils donnent un renversement de tendance : la liste Benny Gantz ( 31 et 32 ) est à nouveau en tête avec 2 à 5 sièges d’écart fa ce au Likoud ( 29 et 27 )

Bennett et La Nouvelle droite n’arrivent pas à percer…

Les spécialistes voient déjà Moshe Feiglin et Avigdor Lieberman arbitres. Monnayant leurs sièges au … plus offrant. Ils seraient faiseurs de roi[1]. Tant sont faibles les écarts entre Netanyahou et Gantz. Ils auraient une capacité de persuasion certaine auprès d’une catégorie de la population en quête de changement.

Et Gaza ? Israël d’abord est le mot d’ordre de Benny Gantz. L’ancien chef d’état-major de l’armée qui promet toujours plus de sécurité. Et qui donc a promis de transformer Gaza en un champ de ruines.

Gaza aujourd’hui en prise à des manifestations très durement réprimées. Gaza où les manifestants scandent : Nous voulons vivre. Gaza où la police du Hamas, armée de matraques, sévit.

Benny Gantz, un vrai rival ?

L’ancien chef d’état-major de l’armée a lancé hier le défi au Premier ministre Benjamin Netanyahu de l’affronter lors d’un débat pré-électoral public.

Gantz, évoquant la paix, a déclaré : Je n’ai pas honte d’utiliser le mot ‘paix’, c’est une chose à laquelle nous devrions aspirer. Elle est loin. Malheureusement, il n’y a personne à qui parler. Israël doit renforcer les implantations et la sécurité dans la vallée du Jourdain.

Lorsque la présentatrice du journal télévisé Yonit Levi lui a demandé s’il envisageait l’établissement d’un Etat palestinien un jour, Gantz a un peu éludé, répondant que, dans le futur, Israël serait un Etat juif puissant, démocratique et majoritairement juif.

Gantz s’attache principalement à démonter l’idée selon laquelle Netanyahu serait le seul candidat capable d’assurer la sécurité du pays…

L’aspirant Premier ministre a également définitivement rejeté une future alliance gouvernementale avec des députés arabes-israéliens. Le Likoud avait suggéré le contraire pour tenter de discréditer cet encombrant rival : Je n’ai pas l’intention de faire appel à quiconque est opposé à l’État d’Israël, a-t-il asséné à la Treizième chaîne. Les Arabes israéliens sont des citoyens égaux … Mais leurs dirigeants agissent contre Israël. Il a ajouté espérer le jour où leurs dirigeants présenteraient des idées positives sur Israël.

Il a encore déclaré que lui et ses partenaires de coalition seraient en nombre suffisant pour former un gouvernement sans le soutien des partis arabes, et prédit que son parti remporterait 40 sièges.

Alors que circulait sous le manteau un enregistrement dans lequel il confiait à des proches qu’il n’excluait pas la mise en place d’un gouvernement de coalition avec Benjamin Netanyahu, Benny Gantz a exclu presque sans équivoque cette possibilité.

Il a fait savoir qu’il n’excluait pas une alliance avec le parti HaYamin HaHadash de Naftali Bennett et Ayelet Shaked, avec le parti de gauche Meretz ou les ultra-orthodoxes pour une future coalition.

Enfin, à porter au crédit de l’homme, ces mots : Je pense que, profondément, Benjamin Netanyahu n’est pas corrompu. Gantz s’est même déclaré personnellement attristé par les accusations qui pesaient sur son rival Premier ministre.

A son sujet, circule cette affaire : En 2000, alors que Gantz était Commandant de la Division Judée et Samarie de Tsahal,  Madhat Yousef, 19 ans, garde-frontière druze, se vida de son sang après des affrontements au tombeau de Joseph, à Naplouse. Selon l’enquête israélienne sur cet événement, Yousef serait mort parce que les forces de sécurité palestiniennes empêchèrent son évacuation sanitaire pendant plus de cinq heures. Les politiciens de droite, lorsqu’ils rappellent l’affaire, accusent Gantz d’avoir abandonné Yousef : Benny Gantz était l’un de ces commandants qui lui ont tourné le dos, a accusé le ministre du Likoud Gilad Erdan…

Les détracteurs de Gantz disent qu’il est de gauche, inexpérimenté en politique et incompétent en économie : Il n’a pas soumis un seul texte de loi, il n’a jamais mené de négociations de coalition. Mais ses fans parlent d’un leader discret, posé et doté de principes. Son manque d’expérience politique ? Il aura de bons conseillers. Il serait un leader naturel. Il ne cherche pas à l’être. Il l’est tout simplement, a déclaré Alon Tal, écologiste et numéro 45 sur la liste de Kakhol lavan de la Knesset. Les leaders ne sont pas formés, ils naissent leaders. Benny est un de ces leaders. Certains commandants donnent des ordres. Il demandait simplement et les gens lui obéissaient.

Pour les soldats de son unité, on voit qu’il était évident qu’il deviendrait un jour chef d’état-major, parce qu’il était le meilleur officier que nous ayons jamais eu, se souvient encore Alon Tal.

Lior Weintraub, ancien chef de cabinet et porte-parole de l’ambassade, a déclaré que Gantz était très respecté non seulement au Pentagone, mais aussi dans l’administration, au Congrès et dans la communauté juive : Benny Gantz a participé activement au renforcement des relations américano-israéliennes en matière de défense.

Avare de confidences, Gantz a déclaré le mois dernier lors d’une conférence à Munich: Ma vie a commencé avant ma naissance. Elle a commencé au moment où ma mère Malka est sortie du camp de concentration de Bergen-Belsen. Je me souviendrai toujours de ceux qui n’en sont jamais sortis.

Pour approcher l’intime en Gantz, cette anecdote encore, racontée par Judah Ari Gross, alors photographe du chef d’état-major. Il immortalisa sur la pellicule, comme c’était son devoir, une rencontre improbable dont l’unité du porte-parole de Tsahal refusa à l’époque d’autoriser la publication, affirmant qu’elle ne serait rendue publique que lorsqu’il y aurait un accord de paix : En décembre 2013, une forte tempête de neige avait endommagé les lignes électriques et causé des dégâts dans toute la Cisjordanie. Alors Gantz, entouré de son équipe, alla  constater les dégâts et voir ce que l’armée pouvait faire pour aider : Alors que nous roulions sur une route enneigée, raconte le photographe, le chef d’état-major aperçut un groupe de trois Palestiniens – un mari, une femme et leur fille adulte – jouant dans la neige. Il demanda à toute la file de voitures de s’arrêter afin qu’il puisse leur parler.

Par l’intermédiaire d’un traducteur, le mari expliqua qu’ils se rendaient à l’hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem pour que sa femme puisse recevoir un traitement contre le cancer. En cours de route, ils avaient décidé de s’arrêter et de s’amuser un peu. Pendant que nous discutions, la mère a ramassé une poignée de neige, l’a mise en boule et l’a lancée sur sa fille. Tout le monde a ri. Puis Gantz s’est baissé, a ramassé sa propre poignée de neige, l’a mise en boule et l’a lancée sur la mère. En un instant, une bataille de boules de neige entre le chef de l’armée israélienne et une famille palestinienne avait éclaté. Tout le monde riait, sauf, bien sûr, les gardes du corps du chef d’état-major, qui ne semblaient pas particulièrement amusés par la situation. Aussi vite qu’elle avait commencé, la bataille de boules de neige s’est terminée. Tout le monde s’est dit au revoir et a repris son chemin.

Quelques jours plus tard, la neige avait fondu, l’électricité rétablie, les routes déblayées et un article fut publié, décrivant cet épisode à la limite de l’absurde pour que tout le monde puisse le lire. Naturellement, c’était à la Une des journaux : Kadour Sheleg, ou boule de neige. A l’époque, on craignait que sa publication ne mette les Palestiniens dans une situation délicate, les faisant paraître un peu trop copains-copains avec les occupants sionistes.

L’armée israélienne n’a pas répondu à la demande d’explication du Times of Israel pour savoir pourquoi la photographie a été soudainement autorisée à la publication, malgré l’absence notable de l’accord de paix pourtant requis.

Il reste qu’aujourd’hui, quatre ans après avoir quitté l’armée en tant que 20 e chef d’état-major, Gantz, qui a construit un programme politique et une alliance avec Yair Lapid de Yesh Atid, est la première personne depuis longtemps à avoir une chance réaliste de remplacer Benjamin Netanyahu comme Premier ministre israélien. Sa nouvelle alliance se nomme Kakhol lavan, une équipe dite hétéroclite… Une union  politique, mais qui prévoit un partage du pouvoir : 2 ans de Gantz, puis s’en va. Et arriveront 2 ans de Lapid . Faisant que si Gantz réussissait pendant ses 2 années de pouvoir, bien qu’alors très populaire, il devrait disparaître derrière ce que ses opposants appellent… le rideau de scène du … numéro de duettistes. Benny Gantz ? Auriez-vous manqué du courage nécessaire pour … y aller seul

Quoi qu’il en soit, et malgré l’apparente dissonance idéologique entre les candidats à la Knesset, l’alliance Gantz-Lapid s’avère populaire…

Il y a quelques années à peine, Netanyahu parlait en bien de Gantz, le chef militaire. Quatre ans plus tard l’air est bien différent : son subordonné devenu son adversaire politique est décrit comme un homme de gauche qui représenterait une menace pour la sécurité et l’économie d’Israël. Netanyahu a affirmé, par exemple, que Gantz soutenait l’accord nucléaire iranien et qu’il prévoyait d’évacuer les implantations juives en Cisjordanie… L’ancien chef de l’armée a réfuté tout cela. Prenant la parole à la Conférence de Munich sur la sécurité, Gantz a qualifié l’Iran de régime maléfique, posant un grave danger pour le Moyen Orient et l’ordre mondial. Il a ajouté qu’il se tenait côte à côte avec Netanyahu dans la lutte contre l’agression de Téhéran.

Sur la question palestinienne, le manifeste de son parti ne fait aucune mention d’une solution à deux États, rejette les retraits unilatéraux et s’engage à prendre des mesures importantes sur le front de la sécurité uniquement après la tenue d’un référendum ou avec une majorité spéciale de la Knesset.

Une campagne à suivre…

Sarah Cattan


[1] Jacques Bénillouche. Temps et Contretemps.  20 mars 2019.

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans France
6 commentaires pour “Vues de France. Les Législatives en Israël. Sarah Cattan
  1. Disraeli dit :

    Rien compris, mais c’est pas étonnant quand on regarde les élections depuis…la France.
    Quant à l’intervention de Macron sur l’Europe devant des lycéens avant les élections, c’est une violation flagrante de l’équilibre de l’information mais qui dure depuis des mois. En l’occurrence, MLP a cent fois raison.
    J’attends de voir si vous diffusez mon commentaire.

  2. Sarah Cattan dit :

    Ça n’est pas … Macron. C’est Hollande.
    Cela dit, le débat est déjà ouvert: Le Grand Débat doit il compter dans le temps de parole…
    Vous n’avez pas compris quoi au fait?
    Vues de France, certes.
    Mais avec de solides sources sur place. De toutes tendances
    Chaque jour
    Avec les sondages sur un tableau Excel
    Etc
    Etc

  3. Meir dit :

    Article bienveillant sur Gantz. On a compris que Tribune Juive est sympathisant de Gantz et de Lapid.
    Bien entendu chacun est lbre de ses choix.

    • André Mamou dit :

      Pas d’accord ! Article bienveillant à Gantz et article également favorable à Netanyahu dont les résultats politiques,économiques et sécuritaires sont au delà de toute espérance ! C’est un article équilibré et Tribune Juive fait confiance aux électeurs israéliens pour faire le bon choix !

      • Meir dit :

        Chère Sarah, je sais que dans les sondages, Gantz est crédite de quelques sièges de plus. Mais vous ne mentionnez jamais le fait que c’est Bibi qui a le plus de sièges s’il veut constituer un gouvernement. Lisez tous les sondages, ils vont tous dans ce sens même si on considère que les députés arabes iront comme un seul homme avec Gantz, Bibi reste majoritaire.

  4. Sarah Cattan dit :

    Cher Meir,
    Chacun sait que rien n’est joué.
    Encore moins depuis cette roquette qui a atteint le pays loin avant.
    Qui a fait rentrer précipitamment Benyamin Netanyahu de Washington
    Je ne sache pas que ce papier soit plus favorable à Gantz
    Est ce parce que j’y raconte cette affaire de bataille de boules de neige. Cela peut lui nuire.
    Avez vous remarqué que je n’ai pas fait dix lignes sur les accusations du Procureur Mandelblit. Que je n’ai cité aucun dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter