Un médecin israélien a sauvé la vie de Mahmoud Abbas

En mai 2018, alors que le président de l’Autorité palestinienne hospitalisé à Ramallah souffrait d’une pneumonie et que ses médecins avaient baissé les bras, Israël, craignant qu’Abbas laisse un vide politique ou soit remplacé lors d’élections ultérieures par un membre du Hamas, lui a proposé un traitement médical de pointe dans un hôpital israélien qu’il a refusé. C’est alors que l’Etat d’Israël lui a envoyé un spécialiste pour l’aider à se soigner…

Le 28 mai 2018, le président palestinien Mahmoud Abbas vu à sa sortie d’un hôpital de Ramallah. Photo de Flash90

Le 20 mai 2018, Abbas a été hospitalisé pour la deuxième fois en 24 heures à l’hôpital arabe Istishari de Ramallah pour une pneumonie doublée d’une grave infection de l’oreille. Les médecins palestiniens craignaient alors pour la vie du dirigeant palestinien âgé de 83 ans. Israël a alors proposé au leader palestinien un traitement médical de pointe dans un hôpital israélien. Le bureau de l’Autorité palestinienne a considéré l’offre mais l’a finalement rejetée, sans doute par crainte de la réaction de la rue palestinienne. Israël a alors décidé d’envoyer un spécialiste à Ramallah, qui a rejoint l’équipe de médecins étrangers au chevet du dirigeant de l’Autorité palestinienne dans le but de stabiliser son état. Après deux jours de soins intensifs et grâce aux traitements secrets du spécialiste israélien, son état s’est nettement amélioré et une semaine plus tard, il a quitté l’hôpital.

publicitÉ


L’état de santé du dirigeant palestinien avait connu plusieurs hauts et bas en 2018. En février, après un discours aux Nations Unies, il avait été secrètement admis dans un hôpital de Baltimore spécialisé dans le diagnostic et le traitement du cancer. Depuis sa sortie de l’hôpital à la fin du mois de mai, Abbas a repris progressivement le travail. S’il est rarement à son bureau de la Moukata à Ramallah, il tient de nombreuses réunions de travail chez lui et son état semble stable. Par ailleurs Abbas a cessé de fumer après des années de forte consommation de tabac.

Source : Tel-Avivre & Yediot Aharonot

Tagués avec : , , , , , , , ,
Publié dans Israël - Palestine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter