Tsahal prend le contrôle des drones hostiles

La technologie anti-drones, récemment développée en Israël, permet de prendre le contrôle des drones ennemis et de les faire atterrir n’importe où. Prendre le contrôle des drones sans les endommager permet de les réutiliser et d’extraire les données que le drone avait collectées avant son interception.

“Le système que nous avons développé peut détecter des drones hostiles jusqu’à une distance de trois kilomètres et demi et prendre le contrôle d’environ 200 drones en même temps“, a déclaré Asaf Lebovitz, chef de produit de Skylock, l’une des entreprises israéliennes qui ont développé la technologie, au Haaretz.

Israël a déclaré qu’il avait mené samedi une attaque en Syrie pour contrecarrer une attaque de drones sur le nord d’Israël, menée par la force d’élite Qods du Corps des gardiens de la révolution iraniens. L’Observatoire syrien des droits de l’homme, partie prenante de l’opposition, a rapporté que deux membres du groupe de la milice libanaise du Hezbollah et un Iranien avaient été tués lors de l’attaque. L’armée israélienne a déclaré que la Force Qods prévoyait de lancer un certain nombre de drones.

Il y a deux mois, Skylock a présenté une démonstration des capacités du système. “Nous décidons en fait d’un endroit spécifique où nous voulons prendre le contrôle du drone”, a déclaré Lebovitz. “Nous avons la capacité de perturber les communications entre le drone et son opérateur, puis de le contrôler à distance et de le poser, pour vérifier ce qu’il transporte et à qui il appartient”, a-t-il déclaré.

D’autres entreprises militaires fournissent également des systèmes dotés de capacités similaires à la technologie de Skylock. Elbit Systems a récemment dévoilé le système anti-drone ReDrone, disponible en modèles stationnaires et en tant que système portable que les soldats peuvent transporter sur le terrain. Elbit a déclaré que son système est unique dans sa capacité à prendre le contrôle simultané d’un certain nombre de drones et à les faire atterrir sans les endommager, une capacité essentielle si les drones sont piégés, a indiqué la compagnie.

D’après les propos tenus par le porte-parole de l’armée, Ronen Menelis ce week-end, il semble que deux attaques terroristes, tentées par les équipes iraniennes, aient été déjouées, dont une il y a deux semaines.

L’armée a déclaré qu’elle avait déjoué une attaque mais n’a pas précisé comment. La deuxième attaque a touché un complexe dans la région de Damas, où des armes étaient entreposées.

Cela a été immédiatement suivi par une déclaration du Hezbollah accusant Israël d’être responsable de l’explosion de deux drones qui ont explosé à Dahiyyeh, un quartier chiite de Beyrouth, une forteresse du Hezbollah. La frappe de drone a endommagé un élément déterminant des efforts du Hezbollah pour améliorer la précision des missiles de l’arsenal du groupe chiite.

Correspondant de Haaretz

Source : jforum

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans Israël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Droits d’auteur des photographies
Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo. Écrivez nous ici
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF