Serge Klarsfeld : «Si le génocide arménien avait été jugé, celui des Juifs n’aurait probablement pas eu lieu»

Serge Klarsfeld vient de publier ses mémoires, avec sa femme Beate. Le couple a consacré une partie de sa vie à la poursuite des criminels nazis. L’avocat accueille aujourd’hui le procès du comptable d’Auschwitz avec un sentiment ambivalent.

Klarsfelds

 

Procès Gröning

« Ce qui est positif, c’est la volonté des Allemands de juger des criminels nazis. Ils ont pris conscience de l’immensité du crime commis et souhaitent maintenant des jugements. Mais il n’y a plus de décideurs, il n’y a plus que des comparses, des subalternes. Nous avons eu un exemple récemment avec un Allemand mitrailleur à Oradour-sur-Glane. La présidente de la cour d’assises à Cologne a décidé que le procès ne serait pas ouvert parce que les charges n’étaient pas assez convaincantes. Le soldat disait qu’il n’avait pas tiré et demandait à la justice de prouver qu’il l’avait fait. On ne peut plus le prouver ! Les témoins sont morts et il n’existe pas de document sur un massacre spontané. Un comptable qui comptait des billets à Auschwitz est en train d’être jugé et un chef mitrailleur à Oradour ne l’est pas ! La notion extensive de culpabilité me frustre. Quand l’Allemagne avait sous la main des décideurs ou des exécutants, elle ne les a pas jugés ou les a mal jugés. J’admets toutefois l’importance du fait que les Allemands veuillent juger les criminels nazis jusqu’au bout. »

Génocide arménien

génocide

« Je me suis toujours engagé en faveur des Arméniens. Je suis favorable à la loi qui punit la négation. Elle a été votée par le Parlement mais retoquée par le Conseil constitutionnel. Le président de la République a promis de la représenter. L’État d’Israël doit aussi reconnaître le génocide arménien. Tant qu’il ne le fera pas, la Turquie ne reconnaîtra pas non plus le génocide. C’est le premier du siècle. Il existe beaucoup de témoignages, de documents, d’enquêtes. S’il avait été jugé à Versailles (en 1919), comme c’était l’intention des plénipotentiaires, celui des Juifs n’aurait probablement pas eu lieu. Il y a donc toutes les raisons de reconnaître ce génocide qui a été pratiquement planifié comme l’a été l’extermination des Juifs. »

Migrants

migrants

« C’est l’horreur de voir des gens innocents se mettre dans une situation irrégulière pour fuir des conditions économiques ou politiques désagréables. L’essentiel est d’essayer de les empêcher de partir. Les règlements européens sont tels que, s’ils quittent les eaux territoriales d’un pays comme la Libye, l’Europe est obligée de les accepter. L’essentiel est de leur faire comprendre qu’ils ne pourront pas venir en Europe et de faire en sorte que ceux qui sont en mer soient sauvés. À partir du moment où ils passent les eaux territoriales, ils doivent être amenés en Europe, or, nous ne connaissons plus la même période de croissance. L’afflux de migrants entraîne des répercussions politiques négatives. Il faut reprendre le contrôle de la zone côtière libyenne. Et il faut changer les règlements européens qui veulent que toute personne arraisonnée en dehors des eaux libyennes aboutisse en Europe. Sinon, on doit accepter que des millions de personnes arrivent en Europe pour y souffrir. »
Par MATTHIEU VERRIER

Source : http://m.lavoixdunord.fr/france-monde/l-avocat-serge-klarsfeld-si-le-genocide-armenien-ia0b0n2794080

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans international
3 commentaires pour “Serge Klarsfeld : «Si le génocide arménien avait été jugé, celui des Juifs n’aurait probablement pas eu lieu»
  1. Davidovicz dit :

    J’ai la plus grande admiration et le plus grand respect pour Serge Klarsfeld, et son épouse, mais je pense avec regret que le jugement du génocide arménien n’aurait en aucun cas évité celui des juifs.
    Pour preuve, le jugement des criminels nazis n’a pas empêcher le génocide perpétré par les khmers rouges au Cambodge, ni celui des tutsis au Rwanda.
    Comme il n’évite pas le génocide actuel des chrétiens dans les zones dominées par l’islam radical.
    Le mérite de Raphaël Lemkin, le juriste juif polonais qui a institué en 1943 le terme et le concept de génocide, et l’a fait valoir au tribunal de Nuremberg, puis à l’ONU en 1948,c’est d’éliminer l’impunité.
    De même que la peine de mort n’a jamais dissuadé l’assassin,le tribunal international contre les génocides et crimes de guerre ne dissuadera pas les dictateurs et criminels de tout poil.
    Il faut simplement, rapidement et à tout prix que la Justice passe.
    Pascale Davidovicz

  2. KALAIDJIAN dit :

    Certes, mais lire pour mémoire :
    http://www.imprescriptible.fr/proces/hitler/resume-2.htm
    Hitler à ses généraux en 1939 :
    « Mais qui se souvient encore du massacre des Arméniens » :
    Elle est tirée d’une allocution faite par Hitler aux commandants en chef de l’armée allemande le 22 août 1939 quelques jours avant l’invasion de la Pologne.

  3. Ani dit :

    On entend souvent des commentaires dans le même sens, C’est juste de la compassion gratuite, jusqu’à ce que Israël reconnaisse le génocide des Arméniens , à ce moment je pourrais changer d’avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO