Rony Brauman ou la haine de soi

Rony Brauman est un ancien président de Médecins sans frontières et de nos jours, professeur à Sciences Po. Dans une interview publié dans Le Monde, il affirme que « Les frappes ciblées s’imposent car Al-Assad a franchi un palier symbolique » (1). « Même si les membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Chine) ne sont pas d’accord, alors qu’ils l’étaient au moment du conflit libyen ? » lui demande le journaliste Nicolas Truong.

R-Brauman

Rony Brauman

Sa réponse vaut le détour !

publicitÉ


« Oui, on peut s’affranchir du Conseil de sécurité de l’ONU. Les précédents ne manquent pas ! Le tort de Kadhafi a été de se fâcher avec tout le monde. Car la « responsabilité de protéger » ne s’applique en pratique qu’à ceux qui n’ont pas de protecteurs puissants. Ailleurs, en Birmanie ou en Israël, les auteurs d’exactions ont des parrains qui les mettent à l’abri des sanctions ».

Voir mis au banc des accusés l’Etat d’Israël à tout propos n’a plus rien de surprenant lorsque l’on connaît l’idéologie morbide d’extrême gauche qui anime ce prof de science politique. Ce qui peut surprendre, en revanche, est la force de conviction de celle-ci lorsqu’il s’agit du peuple juif. Nul ne s’offusque, n’objecte dès lors sont affirmés des mensonges sur ce pays, tant l’air ambiant est malsain.

Pas même le journaliste n’a cru devoir réagir !

Que l’Etat d’Israël soit installé au niveau de la Birmanie est donc devenu plausible ! Un pays qui a été une dictature militaire de 1962 à 2011 et est classé, par les organisations internationales des droits de l’homme, parmi les pires pays du monde en matière de libertés publiques. La liberté de la presse et les droits de l’homme n’existent pas, le pouvoir judiciaire n’est pas indépendant de l’exécutif et les partis d’opposition sont interdits.

Ce qui conduit, indubitablement, à des exactions !

Le saint d’esprit peut-il accepter cette fausse équivalence ? Bien sûr que non ! Ce qui n’empêche nullement l’Etat d’Israël d’être imbattable en nombre de condamnations annuelles de la part du Conseil des Droits de l’homme !

Ce qui doit faire plaisir au prof et dément, pour le moins, une quelconque protection du parrain US !

Mais lorsque Rony Brauman pense ‘’ exactions ’’ en ce qui concerne l’Etat d’Israël il pense autres faits.

Comme, par exemple, le massacre de Sabra et Chatila commis par les phalangistes chrétiens et si abondamment et généreusement attribué à Tsahal.

Il pense aussi au ‘’massacre’’ de Djénine, lequel l’ONU a reconnu son côté imaginaire.

Il pense encore au rapport Goldstone sur le conflit dans la bande de Gaza fin 2008, lequel accuse l’Etat d’Israël d’avoir commis des actes pouvant constituer des ‘’crimes de guerre’’ et peut-être, dans certaines circonstances, des ‘’crimes contre l’humanité’’.

Rapport que son Président, le juge Richard Goldstone, assure, après réflexion dans un article paru dans le Washington post (2), ‘’qu’il aurait été différent s’il avait su, à l’époque, ce qu’il sait maintenant’’.

Il pense enfin, et sans que cette liste ne soit exhaustive, au blocus de la bande de Gaza alors que le rapport onusien Palmer l’a jugé légitime.

Ce sont ces fausses accusations et beaucoup d’autres, mises bout à bout et continuellement répétées, assénées qui ont fait que cet état est aujourd’hui si peu estimé et presque devenu un état paria.

Rony Brauman, né à Jérusalem et juif, est, rappelons le, professeur de politique dans une des écoles les plus prestigieuses de France. Chacun se doutera donc de l’effet néfaste qu’il sème dans les esprits de ses étudiants dès lors qu’il s’agit de l’état qui l’a vu naître. D’autant plus lorsque sont soulignés ses propos de 2006 : « Je pense que si j’avais été, à l’époque, en situation de prononcer un jugement, je ne crois pas que j’aurais été favorable à la création de l’état d’Israël ».

La perfection dans la haine de soi !

Par Victor PEREZ ©

http://victor-perez.blogspot.co.il/2013/09/rony-brauman-ou-la-haine-de-soi.html

Liens :

(1) :http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/08/29/rony-brauman-les-frappes-ciblees-s-imposent-car-al-assad-a-franchi-un-palier-symbolique_3467892_3232.html

(2) : http://www.washingtonpost.com/opinions/reconsidering-the-goldstone-report-on-israel-and-war-crimes/2011/04/01/AFg111JC_story.html

Soutenez Tribune Juive

Tribune Juive a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer d’exister. Un don minime, même de 5€, nous montrera votre adhésion et entraînera notre reconnaissance.

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans international
Un commentaire pour “Rony Brauman ou la haine de soi
  1. Alceste dit :

    Le plus grave c’est que cet individu enseigne à Sciences po, alors qu’il défend Houria Bouteldja ! On retrouve d’ailleurs le même phénomène chez de nombreux Blancs qui soutiennent également Bouteldja, ou encore Danièle Obono et Rockaya Diallo. Cette haine de soi doit être considérée comme une véritable pathologie mentale, la plus répandue et la plus dangereuse de toutes. Il s’agit en outre d’une maladie incurable, que je rapprocherais du syndrome de Stockholm.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter

SOUTENEZ TRIBUNE JUIVE

FAITES UN DON et DÉDUISEZ 66% DE VOS IMPOTS

Pour 100 Euros versés à Tribune Juive, vous recevrez une attestation CERFA qui vous permettra de déduire 66 Euros du montant de votre impôt. Ainsi votre don ne vous aura coûté que 34 Euros.