Qu’attendez-vous ? René Seror

De nature optimiste, je ne m’explique pas cette chape de plomb, plutôt défaitiste, qui semble nous envelopper, nous assommant un peu plus chaque jour.

Chaque information qui nous parvient, quelle qu’en soit sa provenance, semble peser si lourd, bien trop pour nos frêles épaules.

publicitÉ


J’aimerais les dénoncer, mais par quoi, vais-je commencer?

Tout a l’air si absurde !

Limite, puéril !

Prenons le football féminin.

Qu’un groupe de jeunes femmes s’adonne à un sport,
quoi de plus normal ?

Que leurs succès leur permettent de rattraper des revenus identiques aux hommes !
Quoi de plus naturel ?

Qu’elles deviennent en quelques jours de compétition des coqueluches, façon rock-star,
Passe encore!

Mais qu’aussitôt, elles prennent la grosse tête, au point de se transformer en leaders d’opinions ?
Allant jusqu’à exprimer leur désaccord avec le Président de leur pays ?

Une chance que l’Amérique n’a jamais connu la Royauté.
Les crimes de lèse-majesté étaient sévèrement punis.

Ce que j’en pense:

Rien ne m’importe plus que le futur d’Israël.
Quand j’entends le parti démocrate dire qu’il ne soutiendra plus Israël, mes prières s’adressent, chaque jour au Tout Puissant, en faveur de l’actuel Président et de son parti.

Et l’avis d’une footeuse, aussi douée serait-elle, m’indiffère au plus haut point.

Parlons maintenant de homards et de vins fins.

Mediapart rêve de voir ( métaphore) la tête des élus au bout d’un pique.

Peu importa si le homard est bleu, que les nappes étaient blanches, et que les vins était rouges, puisque servies par un vert, la République est sauve.

Trêve de plaisanterie.

En temps de pénurie, un certain Président français, ne chauffait pas, en plein hiver mais sortait dans un carrosse tiré par 6 chevaux et accompagné de laquais.

A la question « pourquoi ce faste? »

Il répondait, « quand je sors en public, c’est la France qui sort! »

Et si le Général payait ses frais de bouches personnels, il demanda un jour à Pompidou, s’il allait vraiment passer des vacances à Saint-Tropez ?

Et bien, Monsieur Le Premier Ministre, désormais, vous passerez vos vacances en Bretagne.

Autres temps, autres mœurs.
Et de nos jours, à chaque été son feuilleton.

L’an denier, Benalla,
Cet été De Rugy,
mais ce serait faire abstraction des épisodes hors saison.

Alors qu’on dérembourse l’homéopathie, qui, médoc ou placebo, soulage un nombreux public.

Plus sérieux: le Président français déclare que la France et l’Allemagne devrait créer une armée pour « se protéger de la Russie, de la Chine et même…des États-Unis.

Wouaw!!!

Pardon, Monsieur le Président, que font des missiles français dans un camp du Maréchal Aftah en Libye ?

Et puis, c’est quoi cette déclaration à propos de l’Iran:

« Le pire serait de ne rien faire.  »

Quand on sait l’état des finances iraniennes, la volonté hégémonique de ce peuple, qui contrairement aux idées reçues, et bien que musulman, n’est pas sémite mais aryen,

Qu’attendez-vous d’eux, Monsieur ?

Qu’ils testent leur bombe sur Israël ?

Il y a tant de sujets, tant de grandes causes pour lesquelles le monde ne fait rien, qu’on se le demande vraiment.

René Seror

Tagués avec : , , , ,
Publié dans international

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"