Merkel appelle au combat contre l’antisémitisme

Angela Merkel a appelé ses concitoyens à ne tolérer aucune forme d’antisémitisme, au moment où l’Allemagne s’apprête à commémorer le week-end prochain la « Nuit de Cristal », un pogrom perpétré il y a 75 ans.

20070316.12353_1

Angela Merkel

Qualifiant le 9 novembre 1938 « d’un des moments les plus sombres de l’histoire allemande qui a, hélas, continué de façon encore plus dramatique avec la Shoah », Mme Merkel a incité « tous les gens de ce pays à faire preuve de courage civique afin que ne soit tolérée aucune forme d’antisémitisme », dans son podcast hebdomadaire.

publicitÉ


C’est « oppressant et presque inexplicable, mais c’est pourtant la réalité: il n’est pas possible de laisser une institution juive sans surveillance policière » en Allemagne, a constaté la chancelière.

Nuit-synagogue-Francfort

La synagogue de Francfort en feu.

Mme Merkel se félicite en même temps de la renaissance de la communauté juive en Allemagne, notamment grâce aux immigrés venus des pays de l’ex-Union soviétique.

Au cours de la « Nuit de Cristal », le 9 novembre 1938, environ 300 synagogues et des dizaines de milliers de commerces et de maisons appartenant à des juifs furent endommagés ou détruits.

Quelque 90 juifs moururent dans le pogrom et 30.000 furent arrêtés dans la foulée puis internés dans de camps de concentration. Pour les historiens, les nazis voulaient tester la réaction de l’opinion publique allemande face à la
montée de la violence antisémite.

Le prétexte de ce pogrom fut la mort du diplomate allemand Ernst von Rath, en poste à Paris, agressé par un étudiant, Herschel Grynszpan, qui voulait venger sa famille expulsée d’Allemagne avec quelque 15.000 autres juifs polonais.

200.000 JUIFS EN ALLEMAGNE

En 1933 vivaient dans une Allemagne (dont les frontières ne sont plus exactement celles d’aujourd’hui) environ 560.000 membres de communautés juives. En 1950, il n’y avait plus que 15.000 juifs dans ce pays.

Actuellement, le nombre de juifs en Allemagne est estimé à 200.000, selon le Conseil central des juifs en Allemagne, qui précise qu’ils sont 102.000 à être membres de communautés juives.

Le 9 novembre 1989, est une date plus heureuse de l’histoire allemande, puisque c’est la date de la chute du Mur de Berlin.

AFP

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans international

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"