Lieberman aurait révélé aux Palestiniens une partie du plan de paix de Trump

L’ancien ministre de la Défense, Avigdor Lieberman, aurait révélé à l’Autorité palestinienne (AP) les détails du plan de paix du président américain Donald Trump, a révélé mercredi le journal arabe Al-Hayat, information relayée dans les médias israéliens.

Le quotidien al-Hayat, basé à Londres, a déclaré que le plan présenté par Lieberman comprenait l’établissement d’un État palestinien dans la bande de Gaza, une souveraineté partielle sur la Cisjordanie et de vastes initiatives économiques pour la création d’infrastructures.

publicitÉ


Avigdor Liberman Photo by Hadas Parush/Flash90

Selon le journal saoudien, Lieberman aurait rencontré les membres d’une délégation palestinienne environ deux semaines avant sa démission en novembre et leur aurait indiqué que le plan leur accorderait la pleine souveraineté sur la zone A de la Cisjordanie et sur des parties des zones B et C. La zone A, qui représente environ 13% de la Cisjordanie, se trouve déjà sous le contrôle administratif palestinien.

La zone B (environ 18% du territoire) est sous administration conjointe israélo-palestinienne, tandis que la zone C, la plus grande partie de la Cisjordanie comprenant 60% du territoire, est contrôlée par Israël.

Le projet envisage également de laisser Israël contrôler certaines parties de Jérusalem-Est, les postes frontières et les infrastructures hydrauliques, tout en maintenant une présence militaire dans la vallée du Jourdain.

En ce qui concerne Gaza, le rapport indique que le plan prévoit que les pays donateurs – comme le Qatar et l’Arabie saoudite – consacrent d’importantes sommes d’argent à la construction d’un aéroport, d’un port, de routes de navigation et de passages frontaliers.

Le bureau de Lieberman a cependant nié avoir discuté de ce plan avec les Palestiniens ou même l’avoir vu. « L’ancien ministre de la Défense (…) n’a pas vu le plan et à sa connaissance, les Américains n’ont divulgué les détails du plan à aucun Israélien », a-t-il déclaré dans un communiqué.

L’administration de Donald Trump a indiqué à Israël qu’elle présenterait son plan de paix pour le Proche-Orient au début de l’année 2019, a indiqué fin novembre l’ambassadeur israélien à l’ONU, Danny Danon.

« Nous ne connaissons pas les détails du plan mais nous savons qu’il est achevé », a dit M. Danon lors d’une rencontre avec des journalistes, précisant que le gouvernement américain avait discuté avec Israël de la période à laquelle il serait rendu public.

Il a par ailleurs dit s’attendre à une opposition des Palestiniens, dont les relations sont gelées avec les Etats-Unis depuis la décision il y a un an de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël et d’y installer l’ambassade américaine, jusque-là à Tel-Aviv.

En septembre, le président américain avait indiqué vouloir dévoiler avant la fin de l’année le plan américain pour le Proche-Orient, préparé par son gendre Jared Kushner et un avocat, Jason Greenblatt, laissant entendre qu’il permettait de créer un Etat palestinien.

Source : i24news.tv

Soutenez Tribune Juive

Tribune Juive a besoin du soutien de ses lecteurs pour continuer d’exister. Un don minime, même de 5€, nous montrera votre adhésion et entraînera notre reconnaissance.

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans international
Un commentaire pour “Lieberman aurait révélé aux Palestiniens une partie du plan de paix de Trump
  1. André dit :

    « Il a par ailleurs dit s’attendre à une opposition des Palestiniens,… »

    Sans blague. Depuis 70 ans ils ont toujours une bonne raison qui en fait se résume à une seule : pas d’État Juif ni de pays nommé Israël sur une terre soit disant arabe et islamique pour l’éternité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter

SOUTENEZ TRIBUNE JUIVE

FAITES UN DON et DÉDUISEZ 66% DE VOS IMPOTS

Pour 100 Euros versés à Tribune Juive, vous recevrez une attestation CERFA qui vous permettra de déduire 66 Euros du montant de votre impôt. Ainsi votre don ne vous aura coûté que 34 Euros.