Les Etats-Unis prêts à muscler leur coopération militaire avec Israël

Les Etats-Unis sont prêts à muscler leur coopération militaire avec Israël, a déclaré lundi le secrétaire à la Défense américain Ashton Carter à Tel-Aviv, alors que l’Etat hébreu s’inquiète des conséquences pour sa sécurité de l’accord sur le nucléaire iranien.

Le secrétaire à la Défense américain Ashton Carter et son homologue israélien Moshé Yaalon.  - © Carolyn Kaster - AFP

Le secrétaire à la Défense américain Ashton Carter et son homologue israélien Moshé Yaalon.
– © Carolyn Kaster – AFP

« Nous avons parlé aujourd’hui d’un certain nombre de mesures destinées à renforcer notre sécurité mutuelle » comme la défense anti-missile, la planification militaire ou la sécurité informatique, a indiqué M. Carter lors d’une conférence de presse avec son homologue israélien, Moshé Yaalon.
« Nous pouvons en faire beaucoup plus » en matière de coopération militaire entre les deux pays, « c’est l’opinion des Etats-Unis », a-t-il ajouté.

publicitÉ


Interrogé sur ce qu’Israël souhaitait obtenir de plus des Etats-Unis après l’accord sur le nucléaire iranien, M. Yaalon a renvoyé la réponse à « la fin de l’année », après une évaluation par son ministère des conséquences pour Israël de l’accord sur le nucléaire iranien.

« Nous devons faire un travail d’étude, en regardant avec beaucoup d’attention l’impact » de l’accord, a souligné le ministre.

« Nous pensons que l’Iran va renforcer ses capacités d’armement conventionnel » et que ses alliés comme le Hezbollah libanais ou le Hamas palestinien « vont avoir plus d’argent » à leur disposition, a-t-il souligné.

Alors que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu n’a pas hésité à durcir le ton avec l’administration Obama, M. Yaalon a semblé plus conciliant:

LE PLUS GRAND AMI D’ISRAËL

« Je voudrais (…) remercier les Etats-Unis, sous la direction du président Obama, pour être le plus grand ami d’Israël », a-t-il dit.

Ashton Carter a débuté lundi en Israël une tournée au Moyen-Orient, qui doit aussi l’amener en Arabie saoudite et en Jordanie, et vise à rassurer ces alliés traditionnels des Etats-Unis après l’accord avec l’Iran.

M. Netanyahu a dénoncé lundi la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU entérinant l’accord, estimant que celui-ci « rapprochait de la guerre ».

L’Iran va « recevoir des centaines de milliards de dollars » du fait de la levée des sanctions commerciales, « et déclare déjà ouvertement qu’il va utiliser cet argent pour financer et armer ses mouvements terroristes dans la région et à travers le monde », a-t-il déclaré devant le Parlement israélien.

AFP

Tagués avec : , , , , , , ,
Publié dans international

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"