Le Deal du siècle : 50 milliards de dollars sur 10 ans. Dan Temam et Marc Fitoussi

Un haut responsable de la Maison-Blanche a déclaré que l’administration Trump avait publié la partie économique aujourd’hui, afin de permettre aux participants d’assister à la conférence à Bahreïn et d’assister aux discussions après avoir lu le programme. Il comprend 100 projets d’infrastructure, d’éducation, de santé et d’industrie. L’objectif est de créer un million d’emplois dans l’Autorité palestinienne et dans la région dans son ensemble.

publicitÉ


השקעות ענק בפלסטינים ומדינות ערב במשך עשור https://www.mako.co.il/news-world/international-q2_2019/Article-e629e5bcb7f7b61026.htm?Partner=makoApp

La Maison Blanche a publié la partie économique du plan de paix du gouvernement Trump avant la conférence à Bahreïn mardi prochain. Un haut responsable de l’administration américaine a déclaré que le plan de paix prévoirait un investissement de 50 milliards de dollars sur 10 ans dans l’économie palestinienne, ainsi que dans les économies jordanienne, égyptienne et libanaise.

Un haut responsable de la Maison Blanche a déclaré que les 50 milliards de dollars investis dans l’économie palestinienne, basés sur le volet économique du plan de paix du gouvernement Trump, proviendraient de l’argent des contribuables américains et des dons d’États arabes du Golfe, de pays occidentaux et du secteur privé. « Nous sommes confiants de pouvoir réunir les fonds nécessaires », a déclaré le responsable.

Dan Temam et Marc Fitoussi

Tagués avec : , , , ,
Publié dans international
Un commentaire pour “Le Deal du siècle : 50 milliards de dollars sur 10 ans. Dan Temam et Marc Fitoussi
  1. Patricia J.S Cambay dit :

    J’espère que le maximum sera alloué au Liban avec la condition d’y faire revenir des libanais chrétiens. Au fond, ce serait un peu comme pour Israël ; les juifs revenus sur leur terre ont fait couler à nouveau le lait et le miel. Et lorsque l’on pense que le Liban fut la perle de l’orient, le pays du cèdre, quelle tristesse…
    Mais soyons positifs et disons-nous que Trump, en bâtisseur qu’il est, va amener sa pierre à l’édifice d’une paix et là, il y a du travail. Le plus difficile sera Gaza.
    Ce commentaire n’est que ma vision des choses, il n’engage que moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter