La Maison Blanche dévoilera un peu de la partie politique du plan de paix

Jared Kushner, conseiller de Donald Trump chargé du plan de paix au Proche-Orient, et gendre du président américain, qui s’est jusque là, abstenu de détailler la partie politique de son plan, a indiqué lors d’une conférence téléphonique avec des médias arabes et israéliens qu’il en dévoilerait la semaine prochaine les prochaines étapes…

Jared Kushner

Lors de cette conférence de presse téléphonique, Kushner a été clair en affirmant que la partie économique du plan présenté la semaine dernière à Bahreïn dépendait de l’acceptation de sa partie politique. Mais il a aussi déclaré que les dirigeants palestiniens avaient commis une erreur stratégique en refusant d’y participer.

Jared Kushner a noté que les Palestiniens commençaient à se rendre compte que les véritables responsables de leurs problèmes économiques étaient plus leurs propres dirigeants que les Israéliens tout en déclarant en même temps que  Mahmoud Abbas  souhaitait véritablement la paix avec Israël. « J’ai beaucoup de respect pour le président Abbas. Je pense qu’il a consacré sa vie à essayer de faire la paix », a-t-il dit aux médias.

Mahmoud Abbas, interrogé sur les propos de Kushner a déclaré qu’il reprendrait le dialogue avec les États-Unis sous la seule condition de la reconnaissance de leur part de la solution des deux États et du droit des réfugiés palestiniens.

Lors de cette conférence de presse téléphonique, Kushner a aussi évoqué « une normalisation du statut des réfugiés palestiniens ».

« Lorsque nous allons dévoiler notre projet de paix sur le volet politique, nous avancerons des propositions  pragmatiques, réalisables et viables au jour d’aujourd’hui », a-t-il précisé.

Il a expliqué qu’il y avait eu autant, voir même plus de Juifs, qui avaient dû quitter les pays arabes où ils vivaient que de palestiniens qui avaient fui ou avaient été forcés de quitter Israël lors de la création de l’Etat juif en 1948.

« Les réfugiés juifs ont été absorbés  alors que le monde arabe n’a pas absorbé beaucoup de  réfugiés  palestiniens», a-t-il précisé.

Source Tel-Avivre

Tagués avec : , , , ,
Publié dans international

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter