Kamel Daoud s’attaque virulemment à Bouteflika et au pouvoir algérien

L’écrivain et journaliste algérien Kamel Daoud a publié, hier vendredi 22 février, un message sur sa page Facebook dans lequel il s’en est pris au Président Abdelaziz Bouteflika, ainsi qu’aux tenants du pouvoir algérien.

Kamel Daoud fait le lien entre Abdelaziz Bouteflika, président de la République algérienne de 1999, et les dirigeants d’autres pays arabes. Il affirme notamment que « pour ne pas subir le sort de la Libye ou de la Syrie, il faut commencer par ne pas avoir un Kadhafi ou un Bachar, ne pas les accepter comme solution, ne pas y voir des sauveurs ni des bienfaiteurs ».

publicitÉ


Kamel Daoud écrivain et journaliste algérien d’expression française.
.

À propos de Mouammar Kadhafi et Bachar el-Assad, il déclare que « c’est Kadhafi qui a détruit la Libye avec ses 42 ans de règne et de dictature humiliante […] C’est Bachar et son père qui ont détruit la Syrie, pas les Syriens »

Par ailleurs Kamel Daoud a abordé les manifestations qui se déroulent un peu partout en Algérie. À ce propos le journaliste s’est interrogé sur la stratégie utilisée par les autorités pour calmer le peuple : « S’il y a soulèvement, le pays sera-t-il détruit ? ». Pour lui, cela reste « un chantage humiliant, car cela suppose l’ancien verdict de toutes les colonisations : « vous êtes des sauvages, et sans nous vous allez vous dévorer les uns les autres«  ».

Pour Kamel Daoud, « le chaos se prépare par le haut et ne commence pas par le peuple. Contrairement à la continuité, la dignité n’est pas un crime ». Pour lui, « la véritable question est : s’il n y a pas de dignité, à quoi peut servir un pays ? ».

Source :observalgerie.

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans international
7 commentaires pour “Kamel Daoud s’attaque virulemment à Bouteflika et au pouvoir algérien
  1. Guy G. dit :

    Kamel Daoud est bien approximatif. Quand il dit par exemple : « c’est Kadhafi qui a détruit la Libye…. ».

    Voudrait-il nous faire oublier que c’est surtout Sarkozy qui, après avoir reçu Kadhafi en 2007 en grandes pompes à Paris (avec sa tente bédouine, ses « amazones » et son cirque mégalo-parano) s’est attaqué à la Lybie en 2011 sous des prétextes mensongers ?

    Pour en livrer les hommes aux gangs islamo-fascistes, les femmes à la charia, l’économie au chaos, les rivages aux trafiquants de misère humaine ?

    Lorsqu’il dit « C’est Bachar et son père qui ont détruit la Syrie, pas les Syriens » ; peut-on oublier que Bachar El Assad fut invité d’honneur de la République (le même Sarkozy…) au défilé du 14 juillet 2008 ?

    Et l’affirmation « …pas les Syriens » est aussi approximative.
    Le peuple, par sa culture et ses traditions, en France et ailleurs, est in fine responsable du sort et de la gouvernance qu’il mérite.

    Si l’Algérie, au sous-sol immensément riche, vacille au bord du précipice, et si c’est le cas des 22 pays membres de la Ligue Arabe, c’est dû à leur nature profonde, leur culture et leur traditions.

    On en arrive à reconnaitre une certaine vérité à ce qu’il appelle « l’ancien verdict de toutes les colonisations : ‘’vous êtes des sauvages, et sans nous vous allez vous dévorer les uns les autres’’ ».

    • André Mamou dit :

      Les tyrans invités le sont dans
      L’interêt de ceux qui les invitent . Ils n’en Restent pas moins des tyrans. Kadhafi 40 ans au pouvoir, Ben Ali 25 ans , Moubarak 25 ans, Bouteflika cherchant un 5ème mandat …KamelDaoud a raison : ce sont ces satrapes au pouvoir sacs limites et sans fins programmées qui font exploser la marmite !Non ce n’est pas Sarkozy auquel vous vouez une haine éternelle qui est responsable de la fin de ces dictatures humiliantes pour leu leur peuple !

      • Guy G. dit :

        Effectivement « Les tyrans invités le sont dans l’intérêt de ceux qui les invitent ». Mais lequel exactement ? L’enquête sur le financement libyen (dont les valises transitées pas l’entremise du déjà condamné Claude Guéant, par exemple) est probablement sur le point de répondre à ça.

        Et d’où sort la prétendue « haine éternelle » que je vouerais à Sarkozy ? J’ai voté pour lui en 2007 & 2012 aux deux tours (4 fois donc). Mais cela n’empêche de constater froidement qu’il n’a probablement pas fini de fréquenter les juges et pour cause.

        Haine (et amour, d’ailleurs) sont du niveau cour de récrée, le ras des pâquerettes de l’analyse. User de ces termes tonitruants contribue à ce que Juppé appela récemment « l’ambiance délétère de la vie politique ».
        Un minimum de maturité devrait permettre de survoler « l’affect », condition sine qua non d’y voir clair.

        Dictatures ? Tyrannies ? Certes.
        Mais « humiliantes pour leur peuple » ? Le « peuple » n’a, in fine, que ce qu’il mérite et ce qu’il peut se permettre.

        Le terme « humiliation » est d’ailleurs ici au même niveau que « amour » et « haine » cités ci-dessus : le cache-sexe par « l’affect » d’une absence d’analyse voire de refus d’y voir clair.
        Il est en effet plus facile pour certains de brandir des drapeaux que de faire bosser leurs neurones.

        Lorsqu’on constate que l’ensemble des 22 pays de la Ligue Arabe est dans un état de gouvernance aussi dégradé que l’Algérie, on est en droit de soupçonner Kamel Daoud de regarder l’Algérie (et le monde, surtout arabe…) par le petit bout de la lorgnette, histoire de ne pas voir la vérité.

        Le problème est infiniment plus vaste que l’Algérie.
        Et la France d’ailleurs n’en est pas à l’abri.

        • André Mamou dit :

          « il n’a pas fini de fréquenter les juges … » est une expression vicieuse ! Les juges instruisent et il faut leur répondre . Nicolas Sarkozy est ressorti libre et sans tache après avoir été interrogé pendant de très nombreuses heures par des juges d’instruction. Il est donc présumé innocent et votre phrase fielleuse vous n’auriez pas dû l’écrire. D’accord ?

          • Guy G. dit :

            Apparemment vous n’avez rien assimilé de mes missives ci-dessus.
            Car sinon, pourquoi des termes comme « fielleuse » et « vicieuse » ? Pour aller avec « haine éternelle & humiliation » ?
            Avez-vous conscience que votre vocabulaire digne d’un Drouet ou d’un Nicolle vous discrédite ? Un peu de tenu, que diable.

            La question Sarkozy est marginale dans ma réaction à Daoud ; mais puisque vous insistez sur la présomption d’innocence, hors sujet vu que nous ne sommes pas au tribunal :
            Si vous étiez dans l’obligation de parier gros sur l’issue de cette affaire ;
            n’auriez-vous pas TOUT misé sur la plus forte probabilité, à savoir mon bien modéré « Sarkozy…n’a probablement pas fini de fréquenter les juges et pour cause » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter