Gaza : Eliminations ciblées de l’agent de liaison de l’Iran et du chef de la sécurité interne

Les forces de défense israéliennes ont éliminé dimanche un commandant du Hamas dans la bande de Gaza lors de ce que l’armée a décrit comme une frappe ciblée. Les Palestiniens ont affirmé qu’il s’agissait de la première action de ce type depuis l’opération Bordure de Protection 2014. Hamed al-Khoudary, 34 ans, aurait été responsable du transfert de fonds iraniens vers les factions armées à Gaza.

Des témoins palestiniens ont déclaré qu’il avait été tué lors d’une frappe aérienne sur une voiture qu’il conduisait. Khoudary possédait une entreprise de change qui avait été déclarée organisation terroriste par Israël en juin 2018.

L’incident survient alors qu’un barrage massif contre le sud d’Israël s’est poursuivi pendant une deuxième journée. Trois autres Israéliens ont été tués dimanche lorsque des roquettes ont été tirées depuis Gaza sur une usine d’Ashkelon et une voiture près de Sderot. Les morts ont eu lieu quelques heures après la mort d’un autre homme, blessé par un éclat d’obus, après qu’une roquette se soit abattue près de son domicile à Ashkelon.

La voiture de Hamed al Khoudary après une frappe de Tsahal (Photo: Reuters)

“Ces dernières années, Khoudary et son entreprise se sont imposés comme le principal acteur des opérations de change à Gaza”, a déclaré le porte-parole des forces de défense israéliennes dans un communiqué. “Khoudary a transféré d’importantes sommes d’argent au Hamas, au Jihad islamique et à d’autres organisations terroristes à Gaza. A travers sa société, utilisant l’aide de sociétés étrangères conscientes de ce fait, Khoudary dirigeait une entreprise considérée comme une organisation terroriste.

Hamed al-Khoudary

“Les transactions financières de Khoudary, qui servaient de succursale à l’Iran dans la bande de Gaza, ont largement contribué à la promotion des activités terroristes dans la région”, indique le communiqué.

Un peu plus tôt, deux terroristes – dont on pense qu’ils appartiendraient au Jihad islamique – ont été tués après qu’un avion israélien a frappé une cellule terroriste se préparant à lancer des roquettes sur le territoire israélien à l’est de la ville de Gaza.

Une roquette est tombée près d’une maison dans la ville de Beer-Sheva (Photo: Herzel Yosef)

La frappe a incité le groupe terroriste à publier une déclaration menaçant d’élargir la portée des tirs de roquettes.

“Nous sommes prêts pour une campagne militaire à part entière … Si Israël continue à bombarder des maisons résidentielles, toutes les villes et régions d’Israël seront touchées”, a déclaré le Jihad islamique dans un communiqué.

Source Ynet, Agences & jforum.fr

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans international

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter