En Diagonale. Les Balkany, Alain Delon, la Police de la pensée et les Précieuses ridicules. Sarah Cattan

Yack. Trop cool de le poser au scrabble. Dans la vraie vie, 300 yacks ont péri dans une vallée indienne de l’Himalaya. Morts de faim et de froid. Yack : Qui fournit lait et laine et fait également office de moyen de transport

Prosecco. Coworking. Millenial… Mais aussi coworking pour les quartiers qui se Boboïsent et dont les habitants mangent du ramen : Le Petit Robert 2020 C’est Alain Rey en Couverture, dessiné par Riad Sattouf.

Le Charles-de-Gaulle Express. Il devait permettre de relier la gare de l’Est à Roissy en 20 minutes. Il ne sera pas prêt pour les JO de Paris 2024.

Marlène qui donne son avis sur tout : la voilà pas d’accord avec la grève du sexe lancée par Alyssa Milano : Faire la grève du sexe c’est aussi se priver soi-même.

L’émissaire du Qatar est arrivé lundi à Gaza lundi avec ses 30 millions de dollars : Les fonds iront à des familles pauvres et à des projets Cash for Work. Paroles Paroles Caramel Bonbons et Chocolat.

Festival de Cannes : une pétition contre la Palme d’honneur d’Alain Delon

Il vous emmerde. Signé Alain Delon. Une pétition en ligne s’oppose à la Palme d’or que le festival de Cannes a prévu de lui décerner pour l’ensemble de sa carrière. Le Tribunal de la vertu, la police politique, les nouveaux censeurs, après avoir lancé les chiens derrière un Polanski et un Woody Allen, s’en prennent aujourd’hui à Delon et demain à Depardieu.

La France intègre le top 5 des pays les plus attractifs, malgré les Gilets jaunes

Européennes 2019 : Les Eléphants pour sauver le soldat Glucksmann. La liste Parti socialiste-Place publique ne décolle pas.

Yémen. La guerre oubliée. 85 000 enfants morts de faim ou de maladie en 3 ans. Sans compter ceux morts au combat. Yémen : la pire crise humanitaire de la planète.

Les Handicapés mentaux sous tutelle pourront voter.

Raffarin chez LREM. Il était là avant Sacha Distel, tacle un Républicain. Mais Raffarin, c’est aussi Win The Yes needs the No to win Against the No

Affaires et Procès. On s’y perdrait : que du beau linge, dirait Xavière : Ghosn. France Telecom. Et à présent Balkany.

 Grand remplacement : Le leader de l’Union des Démocrates Musulmans Français pense déjà aux Municipales et veut un grand remplacement dans les urnes. #UDMF2020

Ramadan : comment certains pays s’arrangent avec le temps. Le Maroc reconfigure ses aiguilles sur l’heure GMT conformément à la décision du ministère des Habous et des Affaires islamiques. Ce qui fait économiser aux Marocains une heure de jeûne. Les pays du Golfe réduisent le temps de travail : de 9 heures à 14 heures. La Tunisie et l’Algérie aussi.

Ramadan en Arabie saoudite. Manger sur la place publique est interdit à tous, y compris aux résidents étrangers non musulmans, sous peine d’expulsion.

Balkany. Un procès fleuve. Des dossiers d’instruction de plusieurs milliers de pages. Les époux encourent jusqu’à 10 ans d’emprisonnement.

Les grands savants : Le Retour… Mohamed Ould Dedew. Hassan Iquioussen : Ils interviendront par visio-conférence à l’IESH Saint-Denis. Quand Notre Dame brûlait, Qui diffusait des tweets reprochant aux musulmans d’avoir exprimé leur tristesse ?

Un urinoir pour les pisseuses. Gina Perier, architecte française résidant au Danemark, a participé au concours Lépine 2019 avec cet urinoir mobile.

Naufrage au large de la Tunisie : 60 corps recueillis par le Croissant-Rouge. Ce canot de fortune parti de Libye allait en Italie.

Six morts dans une attaque contre une église catholique à Dablo au Burkina Faso le 12 Mai. Silence Radio.

Schiappa, Loiseau, et leur Pacte Simone Veil. Dans le but d’harmoniser par le haut les droits des femmes. Sauf que c’est déjà le projet porté depuis quinze ans par Gisèle Halimi.

Quoi qu’il fît, il aura tort. Et tous de se réjouir de ses infortunes. Cette joie mauvaise et suspecte devant le relatif échec du Looking for Europe de BHL.

Mina Mangal tuée par balles en pleine rue à Kaboul. Retenez le nom de la journaliste et féministe afghane. Après celui de Farkhunda brûlée vive. BabyMahsa kidnappée, violée et tuée. BibiAyesha dont ils coupèrent le nez. L’Afghanistan reste le second pays au monde où il est le plus dangereux d’être une femme, et le plus dangereux pour exercer la profession de journaliste. Bilal et Delon

Ça va ? La nouvelle campagne choc de l’association Enfance & Partage. Même victime de violences, un enfant vous dira toujours que ça va. 1 enfant meurt tous les 5 jours des coups de ses parents

Les Précieuses un peu ridicules. Juliette Binoche. Emmanuelle Béart. Annie Ernaux. Les 2 premières se toquent, en écriture inclusive, de soutenir les Gilets jaunes : Les gilets jaunes, c’est nous. Nous, artistes, technicien·ne·s, aut·eur·rice·s, de tous ces métiers de la culture, précaires ou non, sommes absolument concerné·e·s par cette mobilisation historique. L’autre signe, avec des inconnus, un appel à boycotter l’Eurovision. LOL.

Roundup : Monsanto condamné à verser deux milliards de dollars à un couple d’Américains atteints d’un cancer. Le fabricant affirme toujours que le Roundup est sans danger. Bayer dégringole en Bourse

55% des personnes LGBT ont déjà été agressées au cours de leur vie, selon une enquête IFOP. 70% d’entre elles mettent en pratique des stratégies d’invisibilité dans leur vie quotidienne pour éviter des agressions. 60% des personnes LGBT victimes d’une agression physique récemment admettent avoir pensé à se suicider.

Netanyahou fonde une Trump Colony dans le nord-ouest du Golan. Le Premier ministre israélien posera la première pierre en juin, à l’occasion du 52ème anniversaire de la prise de contrôle du Golan par Israël pendant la guerre des Six Jours. Le village accueillera dans un premier temps 120 familles religieuses et laïques.

Procès Balkany : Mais c’est pas un chien ! Tente Eric Dupond-Moretti. Je ne demande pas la lune ! Acquitador n’est pas bon dans ce registre.

Nazisme : le fabricant de biscuits Bahlsen au cœur d’une polémique : la jeune héritière du groupe Bahlsen a déclaré que les travailleurs forcés avaient été bien traités dans son entreprise sous le régime nazi : Bahlsen n’a rien à se reprocher.

Face à l’Iran, la Maison Blanche montre ses muscles. Un plan qui pourrait être appliqué en cas d’attaque iranienne contre des intérêts américains, ou si Téhéran poursuit son programme nucléaire, prévoit l’envoi de 120.000 hommes au Moyen-Orient

Blancs, mâles et hétéros, cette triple tare in-su-ppor-ta-ble. Dans le Hollywood Reporter, la journaliste Maureen Ryan reproche aux scénaristes de Game of Thrones d’être blancs, mâles et hétéros – une triple tare insupportable qui a conduit selon elle à ce que les femmes – en particulier de couleur– soient mal traitées dans la série…

Nouveau record de détenus dans les prisons françaises avec 71 828 personnes incarcérées début avril.

Bon courage au député Gideon Saar, sommé de rompre la relation de sa fille Alona avec Amir Khoury, arabe israélien et l’un des comédiens de la célèbre série israélienne Fauda. C’est Bentzi Gopstein, le président de Lehava, organisation d’extrême droite, qui dit n’être pas animé par le racisme mais par la perpétuation du peuple juif

Festival de Cannes. Maître de cérémonie : mon chouchou. Edouard Baer. Au milieu de la scène du Grand Théâtre Lumière, un siège vide. Le nom d’Agnès Varda. Le cinéma c’est la salle de cinéma, c’est être ensemble, sortir de chez soi, ce miracle-là, plutôt que de rester là à manger des pizzas en regardant Netflix. Alejandro González Iñárritu explique que remettre un prix et notamment la mythique Palme d’or sera donnée au film qui nous bouleversera et nous consolera quand nous sommes tristes.

Gaza. Anniversaire de la Nakba. Ils sont venus Ils sont tous là. Ils brûlent photos de Trump et Netanyahou et drapeaux. Dring ! C’est la prière. Les voilà tous à terre. Comme un seul homme. Rire ou pleurer.

Sarah Cattan

Tagués avec : ,
Publié dans international
4 commentaires pour “En Diagonale. Les Balkany, Alain Delon, la Police de la pensée et les Précieuses ridicules. Sarah Cattan
  1. Nelson Melody dit :

    Annie Ernaux, n’est-ce pas elle qui soutient publiquement les nazis du PIR ? Il me semble que si : cela expliquerait tout. La nouvelle peste brune.

    Les propos de la journaliste Maureen Ryan sont explicitement racistes : il fait faire circuler une pétition demandant sa démission et le boycott de Hollywood Reporter (dont l’amateurisme et le manque de sérieux sur le plan cinématographique est notoire, en plus).

    • Jean-Victor dit :

      Au pire, évitons d’ajouter la confusion…
      Le monde change et il nous faut, compléter notre bagage conceptuel.
      Ne pas se donner cette obligation entraînerait une confusion fatale : ne plus savoir clairement identifier nos ennemis d’hier et de toujours, et se priver des moyens de reconnaître les nouveaux ennemis émergeants des évolutions sociologiques et géopolitique du monde.
      Il est donc nécessaire et vital de se garder de recourir systématiquement aux anciennes étiquettes, aux anciens réflexes. Incontestablement, ceux-ci restent pertinents quand il s’agit de les réserver à ce qu’ils nous ont permis d’identifier. C’est précisément cette pertinence qui serait réduite à une formule incantatoire si l’on y fourrait sans discernement toute nouvelle idéologie, toute nouvelle stratégie, toute nouvelle position ; à fortiori quand celles-ci sont fruits de confusions délibérées par leurs tenants.

      Fascisme, dit-on par un inconséquent rapprochement des méthodes… Extrême droite continue-t-on, par conséquence de cette inconséquence, voire nazi !
      Certes, fasciste et extrême droite sont toujours présents, toujours aussi dangereux, et requièrent toujours notre vigilance. C’est pourquoi celle-ci doit être soutenue par les moyens d’une claire identification.
      Désormais, à ce danger s’en ajoute un nouveau qui recquière une égale clarté d’identification ; clarté qui exige qu’on traque toute confusion.
      Cet ennemi est d’autant plus dangereux qu’il est une mutation de gens qui restent adversaires de l’extrême droite ; ainsi, les « Talibans » (Merci Monsieur Tarnero) qui s’en prirent à Alain Finckielkraut s’intitulent « institut Clément Méric » du nom d’un « antifa » mort sous les coups d’un « vrai » fasciste.
      Pour racoler les franges radicales plus ou moins (mal) intégrées, ils promeuvent -i.e. imposent, au nom de la lutte sociale et pour l’égalité (ce qui, précisément, n’appartient pas à l’appareil idéologique de l’extrême droite !), des revendications identitaires et culturalistes.
      On retrouve ici l’usage du concept, opportunément détourné, des anticapitalistes/féministes/antiracistes US les plus radicaux, d’intersectionnalité.
      Il ne s’agit pas, ou pas seulement, de mésusages de la raison et de la dialectique, mais bien plutôt d’un pervers détournement de ceux-ci.
      C’est le même qui est à l’œuvre dans leur transformation de l’antisémitisme en antisionisme. Il est fondamentalement destiné au même public, avec le même objectif de racolage. Il consiste à justifier en tant que luttes anti-capitaliste, anti-impérialiste, internationaliste l’antisémitisme que Georges Bensoussan avait parfaitement identifié.

      Certes, extrême-droite, extrême-gauche et Islam, s’ils sont -au moins deux à deux, adversaires ont en commun l’antisémitisme (même si l’extrême-gauche tente de le dissimuler sous le faux-nez de l’antisionisme). Il ont également en commun des pratiques et aspirations totalitaires et/ou terroristes.
      Cela ne suffit pourtant pas, et justifie encore moins, de les réduire à la même appellation générique, et battre en brèche leurs délétères propagandes exige des analyses et des arguments chaque fois spécifiques.

      • Nelson Melody dit :

        Le salafisme et la mouvance décoloniale possèdent bien toutes les caractéristiques de l’extrême droite la plus radicale telle qu’elle existait dans les années 30. La seule différence, c’est que les cibles à abattre sont non seulement les Juifs mais aussi les Blancs et les occidentaux. Sur le fond tout concorde, et le discours des décoloniaux correspond à celui des hitlériens : haine viscérale de la culture, des intellectuels et du savoir, division du monde en « races » supposées s’affronter et se dominer, soumission de l’individu à son ethnie ou sa communauté (« j’appartiens à mon clan » dixit Houria Bouteldja ), rejet de l’universalisme, de la mixité et du métissage, rejet de l’égalité hommes-femmes, apologie de la violence etc…On retrouve cela aussi dans Daesch, Boko Haram et le salafisme, le caractère « racial » moins explicite.

        Il faut prendre conscience qu’on a changé de monde et que de nouvelles formes d’extrême droite suprémaciste sont apparues, et qu’elles avancent presque toujours à visage masqué. La phrase « les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes antifascistes » était étonnamment prophétique, quel qu’en ait été son auteur. Les fascistes d’aujourd’hui s’appellent antifascistes, antiracistes, antisionistes,décoloniaux etc,..Les étiquettes et l’emballage changent, le contenu est identique.

        • Jean-Victor dit :

          Merci pour cette explicite réponse. Je comprends et respecte votre analyse, mais ne le partage pas (ou plutôt n’en partage qu’une partie). J’éviterai d’entretenir un débat scholastique ; la seule chose qui me préoccupe est de savoir si, avec ce qui est conciliable et ce qui reste inconciliable, il est possible de soutenir vigilance, résistance et lutte. J’en suis convaincu. Bien à vous. J-V.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter