Discours du grand Rabbin de Londres Sacks à la Chambre des Lords

Le plus grand danger auquel une civilisation est confrontée est quand elle souffre d’amnésie collective.

On oublie que les petits débuts mènent à des fins vraiment terribles. Mille ans d’histoire juive en Europe ont ajouté certains mots au vocabulaire humain: conversion forcée, inquisition, expulsion, ghetto, pogrom, holocauste. Une fois que la haine n’est pas contrôlée, le chemin de la tragédie est court.

publicitÉ


Mes Lords, cela me fait mal de parler d’antisémitisme, la plus ancienne haine du monde. Mais je ne peux pas garder le silence. L’un des faits les plus durables de l’histoire est que la plupart des antisémites ne se considèrent pas comme des antisémites.

Nous ne haïssons pas les Juifs, disaient-ils au Moyen Age, mais juste leur religion. Nous ne haïssons pas les Juifs, disaient-ils au XIXe siècle, mais juste leur race. Nous ne haïssons pas les Juifs, disent-ils maintenant, mais juste leur État-nation.

L’antisémitisme est la haine la plus difficile à vaincre car, comme un virus, il mute, mais une chose reste la même. Les juifs, en tant que religion ou race ou en tant qu’État d’Israël, sont les boucs émissaires des problèmes dont toutes les parties sont responsables. C’est ainsi que commence la tragédie.

L’antisémitisme, ou toute haine, devient dangereux lorsque trois choses se produisent. Premièrement: quand on passe de la politique à un parti majoritaire et à ses dirigeants. Deuxièmement: quand le parti voit que sa popularité auprès du grand public n’est pas compromise. Et troisièmement, quand ceux qui se lèvent et protestent sont vilipendés et abusés pour le faire. Les trois facteurs existent en Grande-Bretagne maintenant. Je n’ai jamais pensé que je verrais ça dans ma vie. C’est pourquoi je ne peux pas rester silencieux. Car ce ne sont pas seulement les Juifs qui sont en danger. Il en va de même pour notre humanité.

Tagués avec : , , , ,
Publié dans international
5 commentaires pour “Discours du grand Rabbin de Londres Sacks à la Chambre des Lords
  1. Jg dit :

    D accord , mais il n y a qu une solution , l alya .le reste , les titres , les medailles terminent aussi dans les camps de la mort ( pour ceux qui connaissent notre histoire )

  2. Nadia Lamm dit :

    Voilà un vrai « Grand » Rabbin. Le pseudo notre pourrait en prendre de la graine.

  3. Germax dit :

    Le grand rabbin Saks est membre de la Chambre des Lords et ancien grand rabbin du Royaume uni et non rabbin de Londres.

  4. OLIVIER COMTE dit :

    Heureux de voir TJ s’intéresser au Royaume Uni qui a subi récemment deux faisceaux de haine: les agissements irresponsables de certains travaillistes contre Israël et les attaques politiciennes organisées contre Boris Johnson qui avait osé dénoncé la burka.

    Le rabbin Jonathan Sacks -Lord Sacks comme pair à vie- fut le grand rabbin du Royaume Uni de 1991 à 2013. Le texte original de ce discours (13 septembre) est sur le site « rabbisacks.org ». Le rabbin Sacks est connu pour son attachement au soutien de la spiritualité et du dialogue inter-religieux. Il s’est signalé récemment par une série remarquable de 5 discours sur le thème de la « Moralité au 21° siècle », diffusés sur BBC Radio 4 (3-7 septembre). J’aurais dû vous signaler son article paru dans THE DAILY TELEGRAPH (1° septembre 2018, page B6 ): « Morality matters more than ever in a world divided by fear and faithlessness » qui se termine ainsi:
    « La moralité est la rédemption de notre solitude. Avec elle, nous pouvons faire face à l’avenir sans peur, sachant que nous ne sommes pas seuls. »

    Je regrette les insultes habituelles de quelques excités contre les autorités du Judaïsme français, mais je regrette également le caractère invisible, à l’extérieur, de l’enseignement spirituel du GRF, particulièrement quand de beaux esprits, retranchés en Israël, proclament la supériorité de leur religion sur le christianisme-religion incomplète. La religion est toujours l’obéissance à Dieu; obéir à Dieu ne peut être un acte de supériorité religieuse ou morale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez notre Newsletter
Tribune Juive, L’histoire continue…