Brexit : c’est l’immigration qui a fait la différence

Inutilie de se voiler la face : c’est l’immigration, et rien d’autre, qui a fait pencher la balance en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

the-sun-brexit-1_5622241

Dans les derniers jours qui ont précédé le vote des britanniques, certains commentateurs français s’étaient émus de la dernière campagne d’affichage de l’Ukip (United Kingdom Independence Party). Sur ses affiches, l’UKIP affirmait que les écoles britanniques étaient submergées, avec 25 % d’élèves d’origine étrangère. Et nos commentateurs d’affirmer que même le Front national n’aurait jamais osé sortir de telles affiches en France ! La précédente campagne d’affichage de l’UKIP, plus sobre, mais tout aussi explicite, montrait une colonne de migrants barrée des mots « Breaking Point ».

Bien entendu, l’UKIP n’a pas emporté le morceau seul, en faisant campagne sur le danger de l’immigration. Les tabloïds anglais, largement critiqués et conspués de ce côté-ci de la Manche, bien qu’ils dépassent largement le million d’exemplaires vendus tous les jours, n’ont eu de cesse, au cours de ces derniers mois, de traiter sans complexe les conséquences de l’afflux de migrants en Europe et en Grande-Bretagne.  Les images des migrants massés à Calais, et tentant l’impossible pour rejoindre la Grande-Bretagne au péril de leur vie, images largement diffusées sur les chaînes d’information continue anglaises, ont fait le reste.

Pour lire la suite, cliquer sur le lien :

http://www.economiematin.fr/news-brexit-c-est-l-immigration-qui-a-fait-la-difference

Tagués avec : , , , , ,
Publié dans international
4 commentaires pour “Brexit : c’est l’immigration qui a fait la différence
  1. OLIVIER COMTE dit :

    Je savais que j’étais un ignoble populiste, un nationaliste borné
    et un fanatique réactionnaire. Je découvre que je suis un raciste, tout comme les Britanniques qui veulent retrouver leur souveraineté.
    J’ai vu citer ces tabloids. Une shadow minister travailliste avait quitté le LEAVE contre l’affiche de l’UKIP. Si les Conservateurs et le Labour faisaient leur travail, l’UKIP ne se serait pas développé.
    Le vote Britannique serait donc le vote de la peur? La ficelle est usée. Je lis régulièrement le DAILY TELEGRAPH. J’ai vu des articles raisonnés, d’anciens responsables militaires, d’hommes d’affaires, d’économistes, de politiques. Je n’ai lu aucun écrit de haine. J’ai lu les scandaleuses menaces des REMAIN d’un désastre économique et financier qui allait frapper automatiquement l’UK hérétique. J’ai entendu un nain intellectuel, sur une des chaînes permanentes de désinformation TV à la Française, prédire que la G-B deviendrait un très petit pays! Une naine de la même eau de la non-pensée unique déclarer que « tout cela fait peur ». Ce matin, j’ai entendu tous ces petits robots déclarer que l’Ecosse et l’Irlande du Nord n’étaient pas d’accord. Bravo pour l’ingérence irresponsable. Toutes ces indépendances promises, au Royaume Uni comme en Espagne, seraient des drames pour tous.
    Ce matin, M. Dupont-Aignant qu’on ne peut accuser d’être un cerveau politique, était le seul à parler raisonnablement face aux adorateur de l’UE. Ces gens parlent toujours d’Europe comme si l’Europe ne pouvait exister que sous sa forme caricaturale d’UE, avec ce drapeau dans le dos de tous nos politiciens, ainsi transformés en hommes d’Etat instantanés.

    Nous avons vu un référendum qui, à la surprise générale politicienne et journalistique, refusait le traité de Lisbonne plus tard adopté par le Parlement en violation claire de notre Constitution, de toute logique ou soupçon d’idée républicaine.
    Hier, une gamine LR, conseillère municipale, déclarait fièrement, toujours dans un studio TV, que le Traité était approuvé par les deux candidats à la présidentielle (2° tour), donc, abracadabra!
    Si c’est là la jeunesse qui doit remplacer nos dinosaures, notre avenir est sombre.
    Ce matin, M. Bruno Le Maire (désolé, je confonds tous ces noms, il y a beaucoup de noms) déclarait qu’après le référendum, il fallait ADAPTER le Traité de Lisbonne. Voilà l’état de notre République.

    M. Sarkozy nous explique que ces questions européennes sont trop compliquées pour nous. En petit Nicolas, cela donne: il faut une question binaire, exemple: voulez-vous M. Sarkozy pour Président ou voulez-vous la défaite de ses adversaires? M. Sarkozy est le seul homme d’Etat que nous ayons sous la main et il veut nous empêcher de voter sur l’UE. Voilà l’état de notre République. l’UE est un monstre implacable qui nous enserrera jusqu’à l’étouffement, il faut obéir, sinon vous êtes des fascistes, des racistes, des irresponsables dangereux.

    Les Anglais et les Gallois, les Britanniques, comme Nation unie,
    ont vaincu le dragon. Ils ont désobéi à M. Obama, aux chefs intrépides du FMI, de la Banque d’Angleterre, du CBI, du PM, au terrible chef marxiste du Labour, à l’esturgeon Ecossais…
    Les ministres ont pu soutenir le REMAIN comme le mouvement LEAVE.
    Attendez-vous une telle liberté chez nos socialistes qui glissent dans un moule idéologique totalitaire?

    La Suisse, Israël et les Etats Unis ne font pas partie de l’UE, la G-B a décidé d’en sortir. Voilà quatre démocraties parlementaires. Nous faisons partie de l’UE, notre système présidentiel n’est plus
    qu’un puzzle renversé de démocratie. L’autorité de l’Etat n’existe plus. Faut-il abandonner le retour de notre souveraineté nationale au Front National? Pouvons-nous abandonner l’espoir d’un Rassemblement politique de la Droite Française, derrière une grande idée?

  2. OLIVIER COMTE dit :

    Quand les chiottes déborderont, les portes de droite ou de gauche serviront peu.
    Je me permets de soutenir, en Suisse, l’UDC, qu’on présente comme un repaire de racistes, mais qui reste le meilleur soutien de la souveraineté Suisse. Vous avez pu remarquer que, comme d’habitude, la Suisse subit les effets monétaires du Brexit. La Confédération est affaiblie par la suppression du secret bancaire et se prosterne devant une UE plus arrogante que jamais.
    Je ne souhaite pas le débordement des chiottes, instrument indispensable de la vieillesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Droits d’auteur des photographies
Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo. Écrivez nous ici
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF