Tombe du général de Gaulle dégradée : la classe politique condamne cet acte

L’émotion et l’indignation suscitées par la profanation de la tombe du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Églises (Haute-Marne), touchent autant les habitants que les plus hautes figures de l’État.tombe_de_gaulle_degradée

La tombe du général de Gaulle privée de sa croix, le socle mis à nu. Samedi 27 mai, un peu après 17 heures, un homme seul l’a renversée : deux coups de pied ont suffi. Le socle de la tombe, lui, est resté intact. Aujourd’hui, riverains et visiteurs disent leur émotion. « C’est terrible, ce n’est pas humain, c’est quelque chose d’atroce », condamne l’une d’entre eux. « C’est tout un symbole qui a été touché« , déclare un autre.


Tombe du général de Gaulle dégradée : la classe politique condamne cet acte

publicitÉ


La sécurité renforcée

Le jour même, le président de la République a précisé que toutes les actions requises après cet acte seront conduites dans les meilleurs délais. Même condamnation au sein de la classe politique, avec notamment des tweets de Nicolas Sarkozy et Manuel Valls. La croix sera réinstallée dans les prochains jours, et un dispositif de sécurité est maintenu sur place.

Source francetvinfo

Tagués avec : , ,
Publié dans France
Un commentaire pour “Tombe du général de Gaulle dégradée : la classe politique condamne cet acte
  1. GUIBORAT dit :

    « C’est terrible, ce n’est pas humain, c’est atroce…. »
    J’aimerais bien entendre les mêmes mots lorsqu’on vandalise les cimetières juifs et pas une tombe mais des dizaines.

    Un dispositif de sécurité de maintenu sur place ?
    Il ne faudrait pas qu’on vienne voler le Général ce serait beaucoup plus grave que de laisser assassiner des Juifs ou des Français.
    On ne peut pas mettre des policiers partout, manque d’effectif.
    Sinistre comédie, bande de rigolos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Montgeron"