Saint-Denis : ils envahissent les urgences et gazent pompiers et infirmières

Après une bagarre au Décathlon de la Plaine-Saint-Denis, les assaillants ont poursuivi leurs victimes jusqu’aux urgences de l’hôpital Delafontaine. Celles-ci ont dû fermer une demi-heure.

Les urgences de l’hôpital Delafontaine à Saint-Denis ont dû fermer une demi-heure vendredi soir. Le temps de nettoyer et ventiler le sas des urgences qui venait d’être aspergé de gaz lacrymogène. Vers 19 heures, cinq hommes armés de bombes lacrymogènes ont fait irruption dans l’hôpital. Ils venaient de se battre au Décathlon de la Plaine Saint-Denis et voulaient en découdre avec trois de leurs victimes admises quelque temps plus tôt dans le service. Ils ont pénétré dans le sas et gazé quatre pompiers et deux infirmières. Aucun patient n’a été blessé. La salle d’attente où se trouvaient de nombreuses personnes n’a pas été touchée.

Grâce au dispositif de sécurité renforcé, en vigueur à l’hôpital depuis 2008, la police est intervenue dans les minutes qui ont suivi l’incident. Elle a interpellé les cinq agresseurs. Les agressés, qui s’étaient réfugiés dans le laboratoire, ont pu sortir de leur cachette et terminer leurs soins. Yolande Di Natale, directrice de l’hôpital de Saint-Denis, indique : «Cela a créé un grand émoi dans l’hôpital. Mais nous sommes directement reliés au commissariat. Immédiatement, quatre véhicules de police se sont présentés à l’hôpital. Nous disposons en outre d’un vigile et d’une équipe de sécurité.» Elle précise que «nous sommes confrontés une à deux fois par an à ce type de débordements. C’est très spectaculaire, mais la police est très réactive».

Pendant la demi-heure de fermeture, les patients ont été acheminés vers les hôpitaux de Montreuil et Avicenne à Bobigny (Seine-Saint-Denis). Les urgences ont rouvert à 20 heures. Les cinq agresseurs ont été placés en garde à vue. La direction de l’hôpital a porté plainte.

Source leparisien

Soutenez Tribunejuive.info

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.


Powered by WPNewsman

Tagués avec : , , , , , ,
Publié dans France
4 commentaires pour “Saint-Denis : ils envahissent les urgences et gazent pompiers et infirmières
  1. Franco dit :

    Aucun média de notre pays n’e a parlé
    Silence tout va bien et les arabes cette peste noire peut tuer en toute impunité sans la moindre sa nction
    La France, dont les médias sont peu à peu aux mains des arabes qui pullulent sur les chaînes publiques Frande 2-3-4- Info….., est en train de devenir une colonie arabe , et en même temps de devenir un pays décadent où la population est abêtie par le sport et les chansons
    Ils n’ont plus de scientifiques à l’exception des français juifs
    Il serait temps que nos élites partent de ce pays qui s’enfonce de manière irréversible dans une arabo musulmane et de gauchistes avec le nouvel Hitler Mélenchon et sa bande de racistes nazis

  2. julius dit :

    Ils en seront quittes pour de très sévères observations orales suivies d’ excuses appuyées pour la rigueur de la loi. Dura lex sed lex.

  3. danielka dit :

    comme je suis entièrement d’accord avec Franco , je ne rajouterai rien .

    • danielka dit :

      Si je rajouterai que je suis née à la Plaine Saint Denis et que je n’y remettrai plus les pieds car la dernière fois que j’y suis allée avec mes enfants et mes petits enfants j’ai eu l’impression de me trouver en terre étrangère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Powered by WPNewsman

SOUTENEZ TRIBUNEJUIVE.INFO


Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur "Faire un don", et d'avance MERCI à vous.