Nous rebâtirons Notre Dame. Sarah Cattan

Juste avant 19 heures, le feu a pris à Notre-Dame de Paris. Le cœur serré, je n’en sais pas un qui ne soit pas senti soudainement envahi.

Envahi. Le mot est faible. La France s’est arrêtée. Le monde a pleuré de concert devant ces images diffusées en direct, ô prodige du siècle naissant qui nous a trouvés, pétrifiés, silencieux, en larmes, à regarder la Cathédrale vieille de tant de siècles brûler sous nos yeux.

La flèche s’est effondrée. Les deux tiers de la toiture ont été ravagés.

Elle n’est pas un monument. Elle n’est pas juste prestigieuse. Elle fait partie de l’intime en chacun de nous. Je n’en sais pas qui n’aient un bout d’histoire personnelle qui ne fût rattachée à Notre Dame. Peut-être est-ce pourquoi aucun mot ne convenait ce soir. Drame. Tragédie. Souvenirs sombres. Indicible tristesse. Images. Le silence de Notre Dame. Sa majesté.

La Cathédrale a pris feu devant un peuple sidéré. Images inoubliables. Mon cœur saigne pour Notre Dame, tweetait celui-là. Comme un symbole terrible. Comme le pire des méchants signes.

Je pleure avec Toi, disait Haïm Korsia.

Chacun se souviendra à jamais. Où il était ce 15 avril 2019. Avec qui.

Comme vous sans doute, j’ai appelé mes enfants. Notre Dame est à eux. Notre Dame est à nous. Tous.

97d9bf14-3c00-42be-a80a-70249d7a478d

Beaucoup prient.

Chacun est concerné.

C’est une part de Nous que nous avons vue brûler, sidérés

bca5986e-c899-4b0d-93a7-460688b455e8

Je suis triste.

Triste pour Paris.

Pour chacun de nous.

Pour nos amis chrétiens. Ceux-là qui, hier, m’apportèrent du rameau.

Mes amis artistes. Peintres. Architectes. Paris s’en relèvera, m’a dit Richard Kenigsman. Comme dit Qohèleth, fils de David, il y a un temps pour la sidération et la douleur et un temps pour la volonté et la reconstruction. Cela prendra des dizaines d’années mais nos enfants célèbreront sa reconstruction et sa résurrection. Je n’ai aucun doute sur le succès national et mondial d’une souscription.

22h55. La structure de Notre-Dame de Paris est sauvée et préservée dans sa globalité, annoncent les pompiers héroïques.

Reconstruire Reims a duré quarante ans, me dit-on. Notre Dame, nous te rebâtirons.

Sarah Cattan

Tagués avec : , ,
Publié dans France
29 commentaires pour “Nous rebâtirons Notre Dame. Sarah Cattan
  1. Disraeli dit :

    Bien que ce ne soient pas des monuments historiques, personne parmi les Nations n’a exprimé de solidarité pour les incendies volontaires des synagogues du Goush Katifpar les gasaouites.

    • JACQUES FORMAN dit :

      Bien sûr, j’y ai pensé. Mais que voulez vous : les maisons et les synagogues des Juifs brûlent comme ont brûlé jadis leur corps et comme d’habitude le monde a regardé ailleurs.C’est notre destin.

  2. Nelson Melody dit :

    Sur le plan allégorique, l’incendie de Notre-Dame dit plus la vérité que la plupart des discours entendus ici ou là. Le symbole de la France et de la République qui partent en fumée et se transforment en ruines…depuis au moins 20 ans.

  3. Ingrid Israël Anderhuber dit :

    Un Président au chevet d’un édifice RELIGIEUX en proie aux flammes plutôt qu’un Président au chevet de son PEUPLE à l’agonie, qui attendait, plein d’espoir, son allocution promise depuis tant de mois ?
    L’intérêt RELIGIEUX pour la PIERRE plutôt qu’un brin d’HUMANITE et de respect dans l’intérêt PUBLIC général porté à des millions de PERSONNES ?

    Cherchez l’erreur…

    Déblocage de fonds colossaux, appel à une souscription financière nationale en ligne pour la reconstruction de la PIERRE plutôt que des réponses financières concrètes à des millions de Français, qui sont, je précise, des PERSONNES, des ÊTRE HUMAINS qui ont du mal à joindre les deux bouts ?

    Cherchez l’erreur…

    Tapage médiatique incroyable pour de la PIERRE, de plus RELIGIEUSE, plutôt que tapage médiatique pour des PERSONNES, citoyens Français, qui se font assassiner dans le silence le plus complet de quasiment toute une nation (Tête, médias et base) ?

    Cherchez l’erreur…

    Privilégier la PIERRE, éphémère, plutôt que la PERSONNE à l’âme éternelle ?

    Cherchez l’erreur, toutes les erreurs…

    Vous dites : « Le cœur serré, je n’en sais pas un qui ne soit pas senti soudainement envahi. ». Eh bien, vous en avez un, ou plutôt une ici, qui ne s’est absolument pas sentie soudainement envahie.

    Vous dites encore : « Je n’en sais pas qui n’aient un bout d’histoire personnelle qui ne fût rattachée à Notre Dame ». Eh bien, je vous dis à présent que, pour ma part, je n’ai pas un bout d’histoire personnelle rattachée à Notre Dame.

    Et puis, vous avez dit encore : « Je suis triste.Triste pour Paris.
    Pour chacun de nous… »
    Chère Sarah, « triste pour chacun de nous » ? Je vais me permettre de rectifier : « triste pour chacun de nous moins au moins une personne », car je veux alléger le poids de votre tristesse qui en sera ainsi légèrement moins lourde, ma tristesse à moi, en effet, étant ailleurs…

    • André Mamou dit :

      Vous avez tout faux mais restez donc dans l’erreur si ça vous arrange !

    • André dit :

      « Eh bien, je vous dis à présent que, pour ma part, je n’ai pas un bout d’histoire personnelle rattachée à Notre Dame. »

      Ce qui est sûr c’est que vous n’êtes pas parisienne… et peut-être non plus française ? Cet édifice est bien autre chose qu’un simple amas de pierres.

  4. Nelson Melody dit :

    J’apprends que sur les réseaux sociaux des milliers d’individus radicalisés se réjouissent de l’incendie de Notre Dame et appellent à brûler d’autres cathédrales ou monuments religieux. Je ne suis pas surpris. Le contraire m’aurait même étonné.

    • Julius dit :

      Il faut dire qu’ils ont une certaine expérience en la matière : le crack des chevaliers en Syrie en sait quelque chose, et ce sont les mêmes que nous recueillons actuellement à bras ouverts en France et en Europe. Bon appétit quand même !

  5. roberto dit :

    La tunique de Saint Louis a ete sauvee de l’incendie de Notre Dame,nous dit-on.
    Voila qui va rassurer Sarah Cattan et la consoler partiellement.
    Saint Louis  » grand bruleur et massacreur de Juifs  » (Alexandre Adler).

  6. Lesselbaum Vivane dit :

    Reconstruire le KOTEL, combien de siècles, encore, faut-il pour le reconstruire ?
    Lesselbaum Viviane

  7. ,danielka dit :

    Je suis Juive ,née à Paris , je me suis promenée sur les quais , cherchant le livre rare chez les bouquinistes mais la cathédrale ne m’a jamais attirée , je ne l’ai pas non plus visitée , ces grands édifices de pierres grises me font peur ,ce sont les gargouilles je crois . Alors je ne pleure ni ne me lamente , cela ne me regarde pas .

  8. roberto dit :

    Non,c’est le mur de soutenement du site du Temple.
    (avec un accent grave sur le 1er E de soutenement,mon clavier ne comporte pas les accents)

  9. roberto dit :

    Desole Ingrid,votre commentaire n’etait pas encore paru.

  10. roberto dit :

    Ingrid,je n’avais pas lu jusqu’au bout votre commentaire : »selon la prophetie de Jesus ».Je precise donc qu’en tant que Juif je n’adhere pas a cette « prophetie ».

    • Ingrid Israël Anderhuber dit :

      À Roberto :
      Lorsque Jésus était sur la terre, en Israël, ses apôtres et ses disciples étaient tous JUIFS. Les foules immenses qui l’ont suivi étaient également toutes JUIVES. Il y a bien eu quelques étrangers venus à son contact, et bénis par lui (Romains, Samaritains, etc.), mais le ministère de Jésus concernait essentiellement le peuple JUIF. C’est seulement après sa résurrection, et avant son ascension, que Jésus a envoyé ses disciples dans le monde entier pour annoncer la Bonne Nouvelle (grec : Evangile) du Salut en lui.

      Le message de Jésus est un message JUIF (appelé Messianisme (héb.) ou Christianisme (gr.)). Ainsi ce sont des JUIFS qui non seulement ont adhéré à son message JUIF mais encore l’ont exporté dans le monde en amenant par lui la civilisation.

      Par conséquent, lorsque vous dites : « Je précise donc qu’en tant que Juif je n’adhère pas à cette « prophétie » », compte tenu de ce que la Bible nous montre, il est évident que le fait d’être JUIF n’est pas un critère de non-adhésion au message de Jésus, ou à ses prophéties.

      Maintenant, si le fait d’être JUIF n’est pas un critère pour refuser une prophétie de Jésus, qu’est-ce qui justifierait qu’un JUIF la refuse ?

      Si vous voulez bien, allons du côté de Deutéronome 18 :

      Dieu dit à Moïse :  « Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai. Et si quelqu’un n’écoute pas mes paroles qu’il dira en mon nom, c’est moi qui lui en demanderai compte. (…) Peut-être diras-tu dans ton coeur : Comment connaîtrons-nous la parole que l’Eternel n’aura point dite ? Quand ce que dira le prophète n’aura pas lieu et n’arrivera pas, ce sera une parole que l’Eternel n’aura point dite. C’est par audace que le prophète l’aura dite… » (v. 18 à 22)

      Le critère de Dieu pour la reconnaissance d’un prophète est la réalisation de sa prophétie.

      Dans la Bible il est écrit : « Comme Jésus s’en allait, au sortir du temple, ses disciples s’approchèrent pour lui en faire remarquer les constructions. Mais il leur dit : Voyez-vous tout cela ? Je vous le dis en vérité, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée.» (Evangile de Levi-Matthieu 24, v. 1-2) (C’est une prophétie parmi de nombreuses autres)

      La prophétie de Jésus s’est parfaitement accomplie en l’an 70 lorsque le Temple a été détruit par Rome. Le critère de Dieu est vérifié et, sur cette base de référence DIVINE, Jésus est un véritable prophète, et donc sa prophétie recevable par tout JUIF, a fortiori un JUIF nommé Roberto…

      • OLIVIER COMTE dit :

        Notre Eglise n’est pas la même mais votre travail permanent pour confesser votre foi devrait réveiller les tièdes et les indifférents.
        Le pape François évoquait récemment l’humilité de Jésus; cette humilité semble méprisée par l’Eglise de France qui cède à la vieille tentation de mêler la foi à la politique.
        Les politiciens parlent d’eux, les gens sans vertu parlent de leur vertus, la dictature cathodique parle de fraternité, qu’ils ne peuvent comprendre. L’émotion nationale qui est réelle et justifiée, soutenue par l’horreur de tout incendie, tourne à la déroute de la République et la confusion de l’Eglise. Tous ces gens savent-ils ce que signifie la semaine sainte?

      • Claude dit :

        Chère madame,
        La sincérité de vos convictions ne semble pas faire de doute. En revanche vos intentions interrogent, on pourrait penser à une respectable quête de communion humaine si vos propos ne prenaient pas la forme passionnée d’un argumentaire prosélyte. Le judaisme est judaisme , le christianisme est christianisme et l’islam est islam. Chacun est libre de penser et ressentir ce qui lui convient dans le respect des autres. C’est simple tout compte fait. Le bien ne se décrète pas, ne se proclame pas, il s’incarne et commence par de bonnes intentions, celle d’un ami et non celle d’un recruteur.

        • Ingrid Israël Anderhuber dit :

          A Claude :
          En fait, ce que vous me dites ici est : chacun pour soi et Dieu pour tous. Or, ce n’est pas comme cela que Dieu voit la chose. Il voit la chose comme ceci :

          Lettre BIBLIQUE aux Romains : «C’est pourquoi, comme par un seul homme [Adam] le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue sur TOUS les hommes (…) de même par un seul acte de justice [la mort rédemptrice de Jésus], la justification qui donne la vie s’étend à TOUS les hommes. Car, comme par la désobéissance d’un seul homme [Adam] TOUS ont été rendus pécheurs, de même par l’obéissance d’un seul [Jésus] beaucoup seront rendus justes. (…) mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé, afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par le Messie, Jésus, notre Seigneur. » (chap. 5, 12 à 21)

          En clair : Depuis la désobéissance d’Adam, et quelles que soient leurs religions respectives, TOUS les êtres humains, par naissance, par nature, par essence, sont séparés de Dieu, et voués à la mort. Mais par l’obéissance de Jésus, mort à la croix de Golgotha en sacrifice pour nous, CHAQUE être humain peut devenir juste aux yeux de Dieu à la seule condition de se repentir et de croire dans le sang purificateur de Jésus qui a coulé pour le pardon de nos péchés.

          La séparation d’avec Dieu, personne ne l’a choisie mais TOUS nous l’avons héritée par naissance. Par contre, CHACUN est libre d’accepter ou non la réconciliation avec Dieu, qui consiste en une seule et même condition pour TOUS : le SANG de Jésus, selon ce que la BIBLE dit :

          « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que QUICONQUE croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle. » (Yohanan-Jean 3, 16)

          Dieu ne VOIT personne à travers sa religion mais VOIT quelqu’un uniquement à travers le SANG de son Messie, de même qu’il n’a VU les maisons des Israélites, lors du jugement de l’Egypte, qu’à travers le SANG de l’agneau de la Pâque…

          Shaoul-Paul écrit aux Corinthiens : «…Le Messie, notre Pâque, a été immolé. Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité. »

          Voilà comment Dieu voit les êtres humains : non pas à travers la religion mais uniquement à travers le SANG de son agneau pascal. Donc si comme vous dites, effectivement, « chacun est libre de penser et ressentir ce qui lui convient dans le respect des autres», cependant le respect dû à Dieu exige que chacun SE PLIE à ses convenances à Lui. Et c’est en tant qu’amie que j’essaie d’expliquer toutes ces choses à ceux de ma race…

          • Schmoulik dit :

            Ingrid, je ne pense pas que ce site ait vocation à faire du prosélytisme. C’est très agaçant , les juifs ne sont pas prosélytes car la vérité n’a pas besoin de violence dans la manière d’argumenter. On croit ou non. «  Que celui qui veut se tromper se trompe. » est un célèbre commentaire de Rachi.
            Vous êtes heureuse dans le christianisme ? Tant mieux pour vous. Si vous mettez tant de cœur à chercher à convaincre les autres c’est soit que vous n’etes pas vous même convaincue, soit que vous avez mauvaise conscience. Sinon vous n’auriez pas cette agitation prosélyte.
            Que D.ieu vous accorde la paix d’esprit, et que ça nous redonne la paix sur ce forum.

            • Ingrid Israël Anderhuber dit :

              Schmoulik, vous n’êtes pas obligé de me lire, si votre paix dépend effectivement de mes réactions…

              Vous dites : « et que ça NOUS redonne la paix sur ce forum. » Ce forum serait-il en guerre ? à cause de mes commentaires ?! Si cela était, je pense que le modérateur de ce site me l’aurait fait savoir immédiatement en me demandant de quitter ces pages, ce que, bien sûr, sans forcément le comprendre, j’aurais évidemment fait sans plus tarder et sans histoire car j’aime la PAIX, mieux : je la chéris…

              J’ajoute que je trouve ce site agréable, et qu’il est organisé comme j’aime, offrant un large éventail d’articles intéressants, de points de vue variés et différents, auxquels chaque lecteur peut réagir à sa manière, compte tenu de ce qu’il est, et de qui il est. C’est ce qu’on appelle la liberté, à mon avis (?), et aussi la tolérance dans la mesure où les règles du site sont respectées.

              En outre, c’est toujours avec beaucoup d’intérêt que je lis les commentaires des lecteurs par rapport à des articles qui ne sont pas forcément ceux qui me font réagir moi-même. Mais ça me permet alors d’apprendre beaucoup de choses…

              Et pour finir : Prêter des intentions malveillantes à quelqu’un, ou interpréter ses motivations, quand ce qu’il dit ne plaît pas forcément, c’est plutôt hasardeux et surtout entre dans le cadre de ce qu’on appelle des préjugés. Et quand on sait quel mal font les préjugés, « ne préjugeons donc de rien, avant le temps », comme nous le conseille vivement la Bible…

      • roberto dit :

        A Ingrid : Votre point de vue est essentiellement chretien.
        Les Juifs n’ont pas suivi Jesus.
        Seuls quelques Juifs l’ont suivi,comme d’autres ont suvi Shabtai Zevi ou Jacob Franck a d’autres epoques.
        Vous etes libre de votre point de vue,respectez celui des autres.
        Nous n’essayons pas de vous convaincre,faites en de meme.

  11. Mimi dit :

    Chère Sarah catan j’espère que votre coeur a saigne aussi dans une vie antérieure lors du brûlement du talmud qui a eu lieu juste en face en place de greve
    Ah les juifs de la galout et ce besoin d’en faire toujours plus que les autres

    • Guitl dit :

      Le coeur des Juifs est assez vaste pour pleurer et pour le Talmud, et pour ce magnifique monument qui me rappelle, à moi, Victor Hugo, que j’ai lu la première fois en bibliothèque Verte je crois ; l’église de France a sauvé beaucoup d’enfants juifs, et contrairement au reste du monde, (en Pologne par exemple) sans les convertir.
      La Techouva existe même chez les Goyim, et les églises chrétiennes de France l’ont prouvé.
      8000 enfants juifs ont été cachés à Notre Dame de Paris. Pas tous ensemble je présume.

      https://www.dreuz.info/2019/04/20/enfants-juifs-caches-a-notre-dame/

Répondre à OLIVIER COMTE Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter
Droits d’auteur des photographies
Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo. Écrivez nous ici
Montgeron
KLARSFELD
Auvergne
Les Lilas
Kavod
Montrouge
Opej
Enghien-les-Bains
MJLF